mediacongo.net - Actualités - Comment la mode est aussi affectée par le Coronavirus



Retour Style et Beauté

Comment la mode est aussi affectée par le Coronavirus

Comment la mode est aussi affectée par le Coronavirus 2020-02-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/17-23/mode_maquillage_20_000.png -

Baisse du chiffre d'affaire, vêtements qui ne peuvent quitter la Chine et défilés annulés. L'industrie de la mode est fortement affectée par le Coronavirus. On vous explique.

Samedi 15 février dernier, la nouvelle tombe : le défilé ASAI est annulé. La cause ? Des suites de la propagation du Coronavirus, impossible pour les vêtements du créateur chinois de quitter la Chine. Le jeune label n'est pas le seul à subir les effets du virus qui a déjà enlevé la vie à 1875 personnes et compte 73 300 malades. Depuis quelques semaines, les marques font le bilan et rendent évidentes que la Chine est devenue le pays qui fait tourner la mode.

La Fashion Week soumise au Coronavirus

"Nos pensées vont aux personnes touchées par le coronavirus, incapables de voyager" a déclaré dans son discours d'ouverture Caroline Rush, à la tête du British Fashion. Elle a annoncé la volonté de l'institution à garantir pour les médias et acheteurs chinois l'accès aux informations et aux images. Par ces mots, elle adressait un message de soutien envers la presse chinoises mais aussi les stylistes, mannequins, acheteurs, influenceurs et photographes qui, suite à la mise en place de mesures de sécurité strictes sont incités à ne pas quitter le pays. Les villes de New York, Londres, Milan et Paris en sont donc forcément impacté d'autant que la Chine fait à elle seule 35 % du chiffre d'affaire de l'industrie.

Nombreuses sont aujourd'hui les marques à avoir dû annuler leur défilé. C'est le cas d'Angel Chen, première créatrice chinoise à avoir collaboré avec H&M, dont la nouvelle collection devait être présentée le 21 février prochain lors de la Fashion Week milanaise. La designer qui est basée à Shanghai et produit sa collection en Chine expliquait au Vogue US dans un article paru le 17 février dernier : "Le calendrier, l'emplacement et le lieu étaient confirmés. Puis, assez rapidement, la situation [autour du coronavirus] s'est aggravée et nous n'avons malheureusement pas eu d'autre choix que d'annuler le défilé, ce qui est évidemment une vraie déception. En ce moment, nous évaluons la faisabilité d'une manière numérique de montrer notre collection, nous espérons donc la présenter bientôt au monde".

Paris ne sera pas non plus épargné comme le prouve l'annulation du défilé de la créatrice chinoise Shiatzy Chen et de son homologue Jarel Zhang "afin de garantir la bonne santé et la sécurité des deux pays et de réduire le nombre de contacts", expliquait ce dernier. De son côté, François-Henri Pinault, le PDG de Kering analyse : "On aura beaucoup moins de monde aux défilés, les professionnels et les influenceurs chinois du secteur ne vont pas venir et on va mettre en place des moyens vidéo. Cela peut représenter 30 % d'invités en moins sur les défilés selon les marques".

Des chiffres inquiétants

Entre 50 et 70 millions de vente. C'est le chiffre que s'attend à perdre, sur 2020, le groupe Ralph Lauren suite à la fermeture temporaire de deux tiers de ses magasins en raison du Coronavirus. C'est 1% des revenus annuels de la marque qui sont ainsi été perdus depuis le début de l'année. Chez Moncler, on note également un ralentissement des ventes. "En Chine, 14 de nos magasins sont fermés. Et pour ceux qui restent ouverts, on a noté une diminution d'environ 80% des visites dans les magasins, avec une baisse similaire du chiffre d'affaires pour le marché chinois", a noté Roberto Eggs, le directeur général du marketing et des opérations de la marque.

Du côté de LVMH, on se veut plus rassurant. La marque qui détient Louis Vuitton et Moet Hennessey estime qu'il est encore impossible de prédire cet impact. Bernard Arnault , le PDG du groupe a déclaré : "Si cela dure quelques mois ou s'il est résolu au cours des 2, 2,5 prochains mois, alors ce ne sera pas si grave. Mais si ça doit durer deux ans, ce sera une toute autre affaire".


Marie Claire / MCP, via mediacongo.net
891 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : Port obligatoire des masques : une opportunité d'affaire pour les couturiers à Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Uruguay: le président en quarantaine après un contact avec une contaminée

Monde ..,

Covid-19 en RDC : 104 nouveaux cas confirmés, le pays franchit la barre de 3000 cas

Santé ..,

Nouveau rebondissement: l'étude qui met en cause l'hydroxychloroquine largement critiquée

Santé ..,

Covid-19 : le président libérien Weah met sa voix au service de l'ONU

Société ..,