mediacongo.net - Actualités - Europe: le Coronavirus fait chuter les marchés financiers



Retour Economie

Europe: le Coronavirus fait chuter les marchés financiers

Europe: le Coronavirus fait chuter les marchés financiers 2020-02-24
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/24-29/coronavirus_europe_chute_bourse_20_000.jpg -

Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale a atteint lundi 2.592 morts en Chine continentale après l'annonce de 150 décès supplémentaires.

Hors de Chine, le coronavirus a touché une trentaine de pays et territoires, y faisant 26 morts, la Corée du Sud étant la plus affectée. Un premier cas de coronavirus a été détecté en Afghanistan.

Le marché s'était montré jusqu'à la fin de semaine dernière plutôt complaisant face au coronavirus.

"Les investisseurs qui pensaient pouvoir placer leur argent aux Etats-Unis et en Europe pour se protéger devront réfléchir à deux fois", observe M. Lawler.

Les secteurs de l'automobile, des matières premières, du tourisme et du luxe, les plus sensibles au ralentissement économique, dévissaient le plus.

Londres

La Bourse de Londres chutait de plus de 3% lundi matin, secouée par la propagation de l'épidémie de coronavirus qui gagne désormais l'Europe et risque de plomber l'économie mondiale.

Vers 09H20 GMT, l'indice FTSE 100 des principales valeurs perdait 3,11%.

Le marché britannique, comme ses homologues européens, souffrait de l'avancée du coronavirus, considéré par la Chine comme sa "plus grande urgence sanitaire" depuis 1949.

Les marchés redoutent en outre que la croissance mondiale en fasse les frais, en affaiblissant la Chine et en compliquant les affaires des grandes entreprises.

"Il est certain que la perturbation de l'activité économique va se traduire par une baisse des résultats des entreprises et des chiffres de croissance plus faibles au premier semestre", selon Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote Bank.

Le secteur du voyage souffrait particulièrement. La compagnie aérienne EasyJet perdait 11,60%, le groupe IAG, propriétaire de British Airways, 6,42%, le voyagiste TUI 8,72% et le croisiériste Carnival 5,35%.

Madrid

La Bourse de Madrid plongeait lundi matin à l'unisson des autres places financières européennes de plus en plus inquiètes de la propagation de l'épidémie du nouveau coronavirus et de ses conséquences potentielles sur la conjoncture économique mondiale.

Vers 09H16 GMT, l'indice vedette Ibex 35 cédait 3,25% à 9.565,10 points.

L'ensemble des valeurs était dans le rouge mais les groupes les plus dépendants de la conjoncture internationale souffraient particulièrement.

Le groupe hôtelier Melia lâchait ainsi 7,14% à 6,77 euros tandis que le géant de la mode Inditex (Zara) perdait 4,56% à 30,15 euros.

Francfort

La Bourse de Francfort a plongé lundi à l'image des autres places européennes, le Dax perdant 3,21%, de plus en plus inquiète devant l'épidémie de Covid-19.

Vers 08H37 GMT, l'indice vedette reculait de 436,52 points, à 13.142,81 points. Le MDax des valeurs moyennes chutait de -3,26%.

Les investisseurs se rendent compte qu'il "était trop tôt" pour considérer les effets "négatifs du coronavirus sur l'économie" comme "négligeables et limités", estime Milan Cutkovic, analyste chez AxiTrader.

Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale a atteint lundi 2.592 morts en Chine continentale après l'annonce de 150 décès supplémentaires.

L'Italie est devenu le premier pays européen à imposer des mesures de quarantaine dans une dizaine de communes du nord de la péninsule. Le Carnaval de Venise, qui devait se terminer mardi, a été annulé dès dimanche.

La directrice du Fonds monétaire international Kristalina Georgieva a estimé dimanche que le nouveau coronavirus mettait "en péril" la reprise de l'économie mondiale lors d'une réunion du G20 à Ryad.

La première compagnie aérienne allemande Lufthansa (-7,29%) pâtit le plus des inquiétudes sur le coronavirus.

Les valeurs automobiles sont également en forte baisse, à l'image de Daimler (-4,79%), Volkswagen (-4,24%), BMW (-4,17%) et l'équipementier Continental (-5,77%).

Paris

La Bourse de Paris perdait ses moyens lundi (-3,03%), devant l'aggravation de la crise sanitaire liée à la propagation de l'épidémie de coronavirus hors de Chine, qui fait peser un risque plus important sur l'économie mondiale.

A 09H22, l'indice CAC 40 chutait de 182 points à 5.846,88 points. Vendredi, l'indice parisien avait clôturé en baisse de 0,54%.

L'indice évolue à ses plus bas en séance depuis décembre 2019.

"La crise sanitaire reste l'alpha et l'oméga du marché" et pour l'heure, "personne n'a suffisamment de données fiables pour juger de l'ampleur de la crise" , souligne Christopher Dembik, responsable de la recherche économique à Saxo Banque.

"Les indicateurs tombés au cours des dernières séances (...) ont conduit les investisseurs à réévaluer à la hausse l'impact économique possible du coronavirus", explique-t-il.

"Vendredi, les investisseurs ont vendu des actions parce qu'ils ne voulaient pas maintenir leurs positions en cas de mauvaises nouvelles concernant le coronavirus. Et ils ont eu raison", explique pour sa part Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

ArcelorMittal plongeait de 6,11% à 14,09 euros.

Peugeot et Renault chutaient respectivement de 5,30% à 14,13 euros et 4,37% à 30,29 euros.

L'action du groupe hôtelier Accor s'effondrait de 5,32% à 36,45 euros.

Les titres du secteur du luxe dégringolaient: Kering (-5,18% à 532,50 euros), LVMH (-3,63% à 389,50 euros), Hermès (-2,79% à 675,20 euros)

Bruxelles

A la Bourse de Bruxelles, l'indice phare, le BEL 20, tombait de 3,6%, à 3.931 points, peu après 10h00.

A peu près au même moment, les Bourses terminaient en ordre dispersé en Chine, Hong Kong et Shanghai accusant la paralysie prolongée de l'activité dans le pays et la propagation de l'épidémie du nouveau coronavirus à travers le globe, susceptible de plomber la conjoncture économique mondiale. A Hong Kong, l'indice Hang Seng a chuté de 1,79%, pour terminer à 26.820,88 points.

En Chine continentale, l'indice composite de la Bourse de Shanghai a cédé 0,28%, à 3.031,23 points. En revanche, à la Bourse de Shenzhen, l'indice composite a gagné 1,36%, à 1.933,36 points.

Olivier Arendt
RTBF / MCP, via mediacongo.net
789 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

La Russie ne renonce pas à l'hydroxychloroquine pour soigner le Covid-19

Monde .., Moscou, Russie

Défaut de paiement, un «désastre à grande échelle» à venir aux États-Unis

Monde ..,

Libération des détenus pour cause de Covid-19: la Dynamique de la Jeunesse Rund sollicite la...

Société ..,

Traitement à la chloroquine : un membre du Comité scientifique algérien accuse l’OMS

Santé ..,