Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Société

Décès du général Delphin Kahimbi : des zones d’ombres persistent à propos d’une « présumée déstabilisation de la RDC »

2020-02-28
28.02.2020
2020-02-28
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/24-29/kahimbi_delphin_20_0200.jpg -

Le général Delphin Kahimbi, chef d’état-major adjoint des Forces armées de la RDC (Fardc) en charge de renseignements militaires, est décédé ce vendredi 28 février à Kinshasa. Le corps sans vie du désormais feu le général Kahimbi serait gardé à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire. Si officiellement rien n’est confirmé sur les causes de cette mort, des sources crédibles renseignent que ce proche de Joseph Kabila se serait logé une balle dans la tête.

« Avec la disparition de Kahimbi, peu d’éléments seront donc mis à la disposition des services de sécurité quant à son implication présumée dans une action programmée de déstabilisation des institutions ainsi que la dissimulation d’armes dont il est accusé d’en être l’auteur », renseigne un haut gradé de l’armée congolaise qui a requis l’anonymat.

Delphin Kahimbi décède quelques heures après sa révocation de son poste et à la veille de son audition programmée à l’auditorat militaire pour des faits graves qui lui seraient reprochés, notamment la tentative de déstabilisation des institutions de la RDC.

Delphin Kahimbi a été suspendu de ses fonctions après avoir été interpellé le 20 février dernier par la Direction générale de migration (DGM) alors qu’il devait se rendre en Afrique du Sud. Plusieurs sources sécuritaires indiquent que le général Delphin Kahimbi, chef d’état-major adjoint des FARDC en charge du renseignement militaire était accusé d’avoir dissimulé des armes et de tentative de déstabilisation. Le chef d’état-major adjoint des FARDC était également soupçonné d’autres faits infractionnels très graves liés à la sécurité de l’Etat.

Peu de renseignements sont disponibles au sujet du parcours de cet homme qui est devenu, au fil de temps, une pièce maîtresse de la Détection militaire des actions anti-patrie (Demiap), l’agence de renseignements militaires en RDC.

Il fait surface en 2006 dans l’Est du pays où il est commandant adjoint de la 8ème Région militaire. En 2008, il passe commandant en second de l’armée congolaise dans le Nord-Kivu et à la tête du commandement opérationnel des zones de Kiwanja et Rutshuru où il dirige les opérations contre le groupe rebelle Congrès national pour la défense du peuple (CNDP).

Le général Kahimbi disparaît des radars pour réapparaître en 2014, dans de nouvelles fonctions de coordinateur du processus de pré-désarmement, démobilisation et réintégration des ex-combattants. Mais c’est plus récemment, en tant que chef des renseignements militaires, que Delphin Kahimbi se fait griller par les radars internationaux. Ceux-ci l’accusent d’être impliqué dans des arrestations arbitraires, des détentions et des mauvais traitements à Kinshasa, entre autres dans le contexte de la répression des partis d’opposition.


MEDIA CONGO PRESS / Mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
8739 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @75G49PC   Message  - Publié le 29.02.2020 à 05:57
[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INJURES ET MANQUE DE SAVOIR VIVRE] , asala nini ya malonga pona biso ba congolais soki ezakoboma bandeko nabiso te

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @75G49PC   Message  - Publié le 29.02.2020 à 05:52
[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INJURES ET MANQUE DE SAVOIR VIVRE] , asala nini ya malonga pona biso ba congolais soki ezakoboma bandeko nabiso te

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0000000 @13E16AU   Message  - Publié le 28.02.2020 à 20:01
Très bien, Président Félix et la DGM, Bon boulot, ces gens de Joseph Kabila doivent être révélé aux aux yeux de tout le monde Mes chers co-debateurs en ligne,Cet homme ne s'est pas tiré une balle, c'est par ordre de leur hiérarchie politique, sinon il allait dénoncé tout ce monde. Je suis sûr que c'est. encore un homme militaire du FCC qui lui a tiré pour ne pas divulguer les secrets de ce qu'il fait, pour qui il le fait,et tout ce qui se passe à l'Est Je suis sûr que cet homme avait de lien avec les ADF et les autres milices

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Dt@2017 @JG2CRSU   Message  - Publié le 28.02.2020 à 19:56
Coup de balai | LL32WUT quel raisonnement! Arrêtez de trop regarder des fictions et soyez serieux

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le patriote @BD1AYZU   Message  - Publié le 28.02.2020 à 19:51
Il est parti avec beaucoup de secrets y compris celle de la nomination de Tshilombo qu’il préparait pour que ça soit étaler sur la place publique.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Coup de balai @LL32WUT   Message  - Publié le 28.02.2020 à 19:34
Il faut la présence d'un Médecin légiste pour nous dire s'il s'agit bien du corps de Delphin Kahindi ou c'est une mise en scène en allant prendre un cadavre d'autrui à la morque et que veut faire passer pour celui de Kahindi

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 28.02.2020 à 19:09
Même sa Veuve est incapable dire s'il est mort de quoi! Étrange! Certainement qu'il s'agit d'une mort qui peut faire honte à la famille Mais en interrogeant sa veuve lentement, on peut découvrir peut-être qu'avec tous les soupçons auxquels il faisait face depuis pratiquement depuis une semaine, il a probablement vu que ce serait très humiliant pour lui de se retrouver en prison, alors que c'est lui qui mettait les autres en prison(pour les plus CHANCEUX). Cela l'a probablement conduit à choisir l'OPTION "RADICALE"

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @75G49PC   Message  - Publié le 28.02.2020 à 18:56
Tout ce paye ici bas

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Baylon @LN5Q8QJ   Message  - Publié le 28.02.2020 à 17:06
CELA S'APPELLE, EFFACER LE TABLEAU. CEPENDANT IL FAUT NOTER QU'EN DETECTIVE, MEME A PARTIR DES CENDRES, DES REVELATIONS PEUVENT FAIRE IRRUPTION.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Christian KLJ @C6LQWRT   Message  - Publié le 28.02.2020 à 16:34
Une personne qui se tire une bal dans la tete sans peur je m'imagine combien de personnes a t il tue? um homme a la gachette facile

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
THAT ONE @8KWR7F2   Message  - Publié le 28.02.2020 à 16:18
Il est parti avec bcp de secrets, un soldat mysterieux. nous sommes vraiment en insecurité et quand shadary disait qu'il vont destabiliser le pays certainement ils comptaient sur cet homme. Mais ou estce qu'ils ont caché ses armes bon Dieu?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
INÈS ÉKAGA @BQ5MKVQ   Message  - Publié le 28.02.2020 à 16:14
CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE (MANQUE DE SAVOIR-VIVRE)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Okolela @V73Q7NS   Message  - Publié le 28.02.2020 à 15:25
Les ETATS-UNIS ont une part de responsabilites de la mort du GENERAL DELPHN KAHIMBI.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ally @V8RNSSE   Message  - Publié le 28.02.2020 à 15:25
Un homme obscure. A Kamituga (Sud kivu) il avait déclaré tout haut qu'il était élève de Kagame. Devant témoins. Et je me demandais ce qu'il faisait chez nous en rdc

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Pacificateur @KD5RKU4   Message  - Publié le 28.02.2020 à 15:13
il avait ses petits .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Kinshasa : les vendeurs toujours installés sur le lieu de l’accident à By-Pass
left
Article précédent Disparition du général Delphin Kahimbi : Acaj appelle à une enquête indépendante et parle d'un coup dur pour les victimes des droits de l'homme

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi : « le M23 était à Kinshasa à mon insu »

23.02.2024, 17 commentaires

Provinces Crise sécuritaire dans l'Est de la RDC : plusieurs cadres du M23 se joignent à l'AFC de Corneille Nangaa

23.02.2024, 16 commentaires

Société Justice : Nsingi Pululu convoqué au Parquet Général près la Cour de cassation ce vendredi 23 février

22.02.2024, 13 commentaires

Politique Accord avec Kigali sur la création de la chaine de valeur pour les minerais stratégiques : Kinshasa demande des explications à l’Union européenne

22.02.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance