mediacongo.net - Actualités - Le FCC s’interroge sur les arrestations dans l'affaire des sauts-de-mouton à Kinshasa



Retour Société

Le FCC s’interroge sur les arrestations dans l'affaire des sauts-de-mouton à Kinshasa

Le FCC s’interroge sur les arrestations dans l'affaire des sauts-de-mouton à Kinshasa 2020-03-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/09-15/saut_de_mouton_pompage_19_000.jpg -

En RDC, des investigations sont en cours concernant de possibles détournements de fonds autour des chantiers dits des sauts-de-mouton à Kinshasa. Deux entrepreneurs étrangers sont en détention de même que le directeur général de l'office des routes. Au sein du FCC, la coalition politique de l'ancien président Joseph Kabila, on s'interroge sur la régularité des procédures.

En République démocratique du Congo, des voix s’élèvent pour dénoncer des irrégularités dans les interpellations des responsables d’entreprises exécutant les travaux du programme d’urgence du président Félix Tshisekedi. Deux entrepreneurs expatriés, dont un Libanais et un Américain, sont détenus à la prison centrale de Kinshasa. Le directeur général de l’Office des routes est lui aussi détenu. Ils sont soupçonnés de détournement de plusieurs millions de dollars destinés à des travaux.

Ce lundi, dans la capitale Kinshasa, maître Papy Niango avocat et député du camp du FCC de l’ex-président Joseph Kabila, a fustigé des irrégularités qui risquent de donner une mauvaise image du pays auprès des investisseurs étrangers : « Tantôt c’est pour abus de confiance, mais malheureusement on évoque des sommes perçues pour réaliser les travaux publics alors qu’ils sont interpelés et emprisonnés, on leur rajoute l’argent pour poursuivre les travaux pendant qu’on les poursuit pour abus de confiance. En fait, c’est tellement ambigu, et ça parait clair que le parquet cherche autre chose que l’instruction d’un dossier classique.

Sur les personnes interpelées, vous avez des gestionnaires d’établissements publics à qui on demande de justifier également des sommes, mais qui demande qu’on justifie des sommes ? C’est un magistrat de parquet ordinaire qui n’est pas juge des justifications des sommes. Les politiques s’y sont mêlés pour que certains diables soient dénichés. Si la République voulait comprendre mieux la consommation de fonds mis à la disposition du programme d’urgence du président de la République, qu’ils rentrent auprès des juges de compte. Celui-là peut mieux nous éclairer, tant sur la consommation de ses crédits, sur la qualité des ouvrages, sur leurs coûts, sur les tarifs de tel ou tel autre service. C’est que nous craignons que l’on dise encore que la République ne sécurise pas les opérateurs économiques. »

Fin février, le président Tshisekedi a déploré que certains magistrats soient l’objet de « menaces et des manipulations ».


RFI / MCP, via mediacongo.net
4240 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

willcow | KCTZP8R - posté le 11.03.2020 à 13:54

Titre le FCC s’interroge sur les arrestations dans l’affaire des sauts………… ; mes compatriotes, pourquoi le FCC s’interroge (tout en étant aux affaires 18 ans passées, ils ont favorisés toutes sortes de corruption et d’impunité jusqu’à ce que çà s’enracinent). Donc, sans partie pris, le mal est profond (laissons l’actuel pouvoir faire son travail). Que veut dire ETAT DE DROIT ?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
dengombi | TAGYXKS - posté le 11.03.2020 à 11:32

Si on va vraiment au fond de cette affaire, on verra qu'il y a une affaire des commissions. On fera tout pour que ces dirigeants d'entreprises ne révèlent pas les noms de personnes qui ont reçu ces commissions. On finira par les libérer.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 11.03.2020 à 11:21

@Djitunga Dietu! | TSWZGT3: Soit celui que vous appelez TSHILOMBO est un pantain, et donc n'a aucun pouvoir, soit il n'est pas pantain et donc est réellement président dont le pouvoir sont limités par la constitution. Pourquoi cette haine, qui vous pousse à dire une chose et son contraire ? Je suis de plus en plus persuadé qu'en réalité, KABILA n'était qu'une petite partie du problème. Le grand problème qui ronge le Congo est cette haine viscérale de l'autre, qu'on est prêt à tout pour empêcher l'autre de réussir peu importe les conséquences sur la population Congolaise.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 11.03.2020 à 09:48

« Tantôt c’est pour abus de confiance, mais malheureusement on évoque des sommes perçues pour réaliser les travaux publics alors qu’ils sont interpelés et emprisonnés, on leur rajoute l’argent pour poursuivre les travaux pendant qu’on les poursuit pour abus de confiance. En fait, c’est tellement ambigu ". Qui peut expliquer ca. Selement les talibans, mais je pense qu'ils commencent A comprendre, Kabuya qui dit A un autre Taliban: SOKI OLINGI TO YOKANA NGAI NA YO, TIKA KHAMERHE TRANQUIL kiekiekiekie

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 11.03.2020 à 09:41

Finalement c'est un theatre ou une comedie ou un film avec Trichekedi A la tete du pays. Trichekedi risque de s'etrangler lui meme avec les cordes qu'il jette ca et LA. C'est facile de voir qu'est ce qui se passe dans la tete d'une personne A partir de son mode d'operation. Quelqu'un qui lance 5 ou 6 chantiers de sautés-moutons ou Tamba au meme moment creant un emboutellage horrible. Il lance de poursuites justicieres ca et LA. Les dossiers FPI, de KAHIMBI donc ca reflecte un desodre dans la tete d'une paesonne. Nous risquons de vivre l'histore du crocodile, il fui la pluie et va se cacher dans la riviere pour n'est pas etre mouiller kiekiekiekiekie

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Baylon | LN5Q8QJ - posté le 11.03.2020 à 09:03

SIMPLEMENT, QUE CES OPERATEURS VICTIMES PRESENTENT LES DOCUMENTS DE SOMMES PERCUES ET LE TRAVAIL ABATTU ET ON FINIRA PAR DECOUVRIR LA CHAINE DES SOURIS QUI RONGENT LES CAISSES DU CONTRIBUABLES.CERTAINEMENT, A CHAQUE ECHELON, UNE GROSSE SOURI SE SERAIT SANS DOUTE CACHEE POUR RONGER LE BUTIN LE MOMENT VENU. LES PETITES SOURIS AYANT ETE DEBUSQUEES,LES GROSSES SE CACHENT, REFUSANT DE QUITTER LA CASE CAR LES MARMITES SENTENT ENCORE BON, BIEN QUE LE DANGER LES GUETENT. CES ANGES DE MALHEUR DU PEUPLE KONGO DIA NTOTILA

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antoine Wa Budiadia | TSWZGT3 - posté le 11.03.2020 à 08:23

Tshilombo Trichekedi manipule toujours la justice. Exemple cas de Mike Mukebayi!

Non 15
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Jean Nt. | JH1LGQ2 - posté le 11.03.2020 à 07:53

Monsieur l'avocat FCC,que veux-tu? L'impunité et le laisser-aller pour qu'on applaudisse les detournements! Tu es l'avocat du diable et c'est ainsi que vous avez,vous tous conduit RAIS dans un puit : Le peuple veut voir clair dans cette affaire de sauts-moutons et tu as quelle leçon à donner ici!Soyez tous comme RAIS, il se tait et il écoute beaucoup: C'est une qualité

Non 2
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kamerhe : liberté provisoire en vue

Société ..,

Affaire sauts-de-mouton : Jean-Claude Katende voit déjà l’inachèvement à l’horizon 30 juin

Société ..,

Programme de 100 jours : 57 millions USD auraient été payés irrégulièrement à Jammal

Economie ..,

Procès 100 jours en cours: Vital Kamerhe veut savoir pourquoi il est à Makala

Société ..,