mediacongo.net - Actualités - Koffi Olomidé retourne en terre Kenyane quatre ans après ses démêlés judiciaires



Retour Musique

Koffi Olomidé retourne en terre Kenyane quatre ans après ses démêlés judiciaires

Koffi Olomidé retourne en terre Kenyane quatre ans après ses démêlés judiciaires 2020-03-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/09-15/kenyakofi.jpeg -

Il y’a quatre ans, le grand Mopao avait été expulsé du Kenya en raison d’accusations d’agressions sexuelles sur l’une de ses danseuses en particulier.

La ministre du genre de l’époque, Cicily Kariuki avait qualifié l’acte de l’artiste congolais d’insulte aux Kenyans et à la constitution du pays.

Mais, le passé est désormais derrière le roi de la rumba congolaise. L’homme a de nouveau été intégré dans la communauté du pays de l’Afrique de l’est et a profité pour exprimer sa reconnaissance au gouvernement lors d’une conférence de presse en annonçant dans la foulée un concert dans le pays dans le mois de Mai.


Abidjan Show / MCP, via mediacongo.net
971 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema