mediacongo.net - Actualités - Coronavirus: bloqués par Amazon et eBay, deux Américains se retrouvent avec 17.700 flacons de gel sur les bras



Retour Sur le net

Coronavirus: bloqués par Amazon et eBay, deux Américains se retrouvent avec 17.700 flacons de gel sur les bras

Coronavirus: bloqués par Amazon et eBay, deux Américains se retrouvent avec 17.700 flacons de gel sur les bras 2020-03-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/16-22/matt_amazon_ebay_20_0214.jpg -

17.700 bouteilles et flacons ! La quantité de gels hydroalcooliques stockée dans le hangar de deux Américains originaires de Hixson dans le Tennesse est impressionnante. Matt et Noah Colvin les avaient achetés dans différents magasins afin de pouvoir les écouler sur Internet. Une manière peu morale estiment certains de se faire de l’argent sur le dos des plus inquiets face à l’épidémie de coronavirus. Mais Amazon comme eBay viennent de bloquer la vente des articles proposés par les deux frères. Aujourd’hui, ils se retrouvent avec ses 17.700 flacons sur les bras.

C’est le New York Times qui relaie cette histoire. Début mars, lorsque le premier décès lié au coronavirus survient aux Etats-Unis, Matt et Noah Colvin ont une idée : parcourir la région et au-delà en vue d’acquérir des stocks de gels antiseptiques. Tout est bon à prendre : de la petite fiole à la grande bouteille. Noah parcourt 1300 miles en trois jours et dévalise les rayons des pharmacies, parapharmacies et grandes surfaces. Sa camionnette déborde. Son frère lui reste à la maison pour préparer les espaces de stockage et entamer les premières ventes sur Internet. Les 300 premières bouteilles s’écoulent entre 8 et 70 dollars la pièce (entre 7 et 62 euros) ! Bien plus que le montant investi. Le début de la fortune ? "C’était de l’argent facile", raconte Matt à nos confrères américains.

Bloqués par Amazon et eBay

Mais voilà, les dérives de ce genre sont nombreuses, aux Etats-Unis comme en Belgique. Les grandes plateformes de vente telle qu'Amazon sont sommées d’agir. Pas de question de laisser des individus égoïstes remplir leurs poches alors que le monde traverse une crise sanitaire grave. Nos deux vendeurs du Tennesse sont signalés et leurs articles retirés d’Amazon. Une menace de fermeture de compte est lancée. EBay fait de même et bannit toute vente de ce genre (gels, masques) aux Etats-Unis.

"J’étais à deux doigts de mettre toute ma famille à l’abri du besoin"

Impossible désormais pour nos compères de vendre leurs 17.700 bouteilles. "Cela a été un gros coup de massue sur la tête pour nous", raconte Matt Colvin au New York Times. "Se dire que j’étais à deux doigts de mettre toute ma famille à l’abri du besoin et puis maintenant se demander ce que je vais pouvoir faire de toute cette marchandise."

Matt et Noah sont loin d’être les seuls dans le cas. Nombreux sont ceux qui ont tenté de profiter de la situation. Comme le rapporte le New York Times, Amazon a annoncé avoir récemment supprimé des centaines de milliers d’annonces et suspendu des milliers de comptes de vendeurs qui avaient gonflé leurs prix avec l’épidémie de coronavirus. Des revendeurs qui pensaient avoir flairé la bonne affaire en dévalisant les rayons, au détriment des personnes qui en ont certainement le plus besoin.

Exemple avec Mikeala Kozlowski, infirmière dans le Massachusetts, qui vient de donner naissance à son premier enfant. En quête d’un flacon de gel désinfectant, afin d’assurer un minimum d’hygiène autour de sa petite Nora, elle s’est tournée vers Internet. Résultat : rien en dessous de 50 dollars (44 euros). "Vous êtes égoïstes, vous dévalisez les ressources pour votre propre profit", dit-elle dans une citation reprise par la presse américaine.

2000 kits anti-pandémie vendus 50 dollars la pièce

Matt Colvin, l’un des frères aux 17.700 gels, possède un compte Amazon depuis cinq ans. Son truc, au départ, ce sont les baskets et les jouets. Mais très vite, il comprend qu’il faut suivre les tendances. Récemment, avec le coronavirus, il repère le filon des produits médicaux. Coup de bol : une faillite lui permet, en février, de racheter à prix cassé un stock de 2000 kits anti-pandémie comprenant des masques, des gels et des thermomètres. Prix d'achat: 3,5 dollars le kit. Il va les écouler à 50 dollars pièce. Et puis l’appétit est venu en mangeant: le coronavirus a fait son apparition dans les médias, Matt a pris un pari risqué et a aujourd’hui presque tout perdu.

Ce n’est pas le seul aux Etats-Unis. Le New York Times raconte également l’histoire de Chris Anderson originaire de Pennsylvanie. Lui, c’était les masques: 10.000 pièces vendues par lot de 10 à 50 dollars contre 15 dollars au moment de l’achat! Très vite, il veut réaliser un deuxième gros coup avec des lingettes nettoyantes. Mais les 500 sachets qu'il a aujourd'hui en réserve ne peuvent plus être vendus au prix de son choix sur Amazon. Il en espérait 19 dollars par paquet, il en est aujourd’hui réduit à les vendre à trois dollars.


RTBF / MCP via mediacongo.net
1553 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : La virulence des militants UDPS et pro-Kabund, constitue-t-elle un danger pour la démocratie ?
AUTOUR DU SUJET

La Covid-19 frappe à nouveau l’ambassade des États-Unis

Société ..,

Covid-19: les autorités démentent l'existence de faux malades du Covid-19

Santé ..,

États-Unis : Donald Trump exige des gouverneurs la réouverture immédiate des lieux de culte

Religion ..,

De l’Algérie à l’Arabie saoudite, le Ramadan n’a « jamais été aussi triste »

Religion ..,