mediacongo.net - Actualités - Les victimes de démolition des constructions anarchiques passent nuit à la belle étoile à Mbandaka



Retour Provinces

Les victimes de démolition des constructions anarchiques passent nuit à la belle étoile à Mbandaka

Les victimes de démolition des constructions anarchiques passent nuit à la belle étoile à Mbandaka 2020-03-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/16-22/equateur_victimes_20_000.jpg Mbandaka, Equateur-

La population victime de la démolition des maisons construites dans la concession de l'hôpital général de référence de Wangata passent nuit à la belle étoile, après l'opération de démolition de leurs maisons par le gouvernement provincial depuis le 09 mars 2020.

Ces victimes qui passent nuit dans des conditions difficiles sollicitent la réparation des préjudices subis lors de l'opération de la destruction et qualifient cette mesure d'illegale et de brutale. Ils dénoncent aussi les menaces dont ils sont victimes chaque jour et nuit de la part de la police.

"On ne ferme pas l'oeil la nuit. Les policiers qui passent ici nous menacent de quitter le lieu sous l'ordre du gouvernement provincial, au cas contraire, nous allons perdre nos biens...mais les familles des proches des autorités provinciales ne sont pas victimes des menaces de la part de la police, alors que le rôle de cette police est de protéger la population et ses biens. Nos maisons sont démolies, nous avons perdu beaucoup de nos biens et nous manquons où passer la nuit, ça c'est un calvaire", regrette un habitant dont la maison a été démolie.

La société civile de Mbandaka qui déplore les conditions dans lesquelles vivent ses victimes, à la belle étoile avec leurs enfants, sollicite l'implication personnelle du chef de l'État pour trouver une solution indiquant que les enfants des victimes qui sont exposés aux diverses maladies ne partent plus à l'école suite aux biens perdus, dont les uniformes et autres objets classiques, pendant cette opération.

Le ministre provincial des affaires foncières ad intérim, Maître Imbambo Nzobale, avait indiqué lors du début de l'opération de démolition des maisons construites anarchiquement sur le terrain spolié de l'hôpital général de référence de Wangata que l'opération doit se poursuivre dans d'autres sites spoliés en commençant par l'avenue de la Libération, passant par le camp Ngashi et Ikungua.

Prince Wello (Correspondance à Mbandaka)
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
482 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Équateur : une manifestation de motocyclistes dispersée par la police avec des lacrymogènes à...

Provinces .., Mbandaka, Equateur

Équateur : le gouverneur Bobo Boloko traduit en justice pour détournement des fonds des 100 jours

Provinces ..,

Gemena : le maire de la ville instruit la police à veiller au respect strict des décisions...

Provinces ..,

Équateur : prestation de serment de 59 avocats au barreau de Mbandaka

Provinces .., Mbandaka, Equateur