mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : Hausse de la demande des biens de première nécessité sur le marché



Retour Economie

Kinshasa : Hausse de la demande des biens de première nécessité sur le marché

Kinshasa : Hausse de la demande des biens de première nécessité sur le marché 2020-03-18
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/16-22/kin_marche_20_02145.jpg -

En perspective de la prise des mesures de confinement strict pour limiter la propagation du Coronavirus en Rd Congo, il s’observe une tendance haussière de la demande des produits de première nécessité sur le marché à Kinshasa.

Si jusqu’à présent les stocks sont encore suffisants, à l’allure où vont les choses, il ne sera pas exclu qu’au point de contraction la loi de l’offre et de la demande s’applique. Et les prix pourraient dès lors prendre leur envol. 

En effet, à Kinshasa comme dans les grands centres urbains du pays, le gros de biens de première nécessité est importé de l’étranger. Dans l’hypothèse de la fermeture des frontières non seulement par la Rd Congo mais aussi d’autres pays pendant une période donnée, des importateurs, grossistes et demi-grossistes risqueraient de connaitre une rupture de stocks.

En perspective de la prise des mesures de confinement strict pour limiter la propagation du Coronavirus en Rd Congo, il s’observe une tendance haussière de la demande des produits de première nécessité sur le marché à Kinshasa.

Si jusqu’à présent les stocks sont encore suffisants, à l’allure où vont les choses, il ne sera pas exclu qu’au point de contraction la loi de l’offre et de la demande s’applique. Et les prix pourraient dès lors prendre leur envol. 

En effet, à Kinshasa comme dans les grands centres urbains du pays, le gros de biens de première nécessité est importé de l’étranger. Dans l’hypothèse de la fermeture des frontières non seulement par la Rd Congo mais aussi d’autres pays pendant une période donnée, des importateurs, grossistes et demi-grossistes risqueraient de connaitre une rupture de stocks.

Des économistes estiment que la pandémie du Coronavirus a déjà commencé à impacter négativement sur l’économie congolaise. Si la baisse de recettes captée à l’importation et à l’exportations entame une tendance baissière, l’entrée en vigueur des mesures gouvernementales de restrictions « salutaires » attendues dans les prochaines heures va occasionner l’accélération du ralentissement l’activité économique en interne. 

Si les congolais vivent, pour la plupart, de l’activité économique dans l’informel et au jour le jour pour se nourrir, cette période de confinement (tardif soit-il) viendrait, sans nul doute, mettre à nu la fragilité de la capacité de résilience sur le plan économie et social de l’Etat congolais. 

Une expérience qui devrait interpeller la classe dirigeante pour oeuvrer à la diversification de l’économie nationale et à construire rapidement les socles d’un système de résilience étatique solide.

 

 

Agnès Kayembe
ZOOM-ECO / MCP, via mediacongo.net
3928 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 20.03.2020 à 20:45

...et géré le problème de famine. Dans ce plan, la route est bien sur clé pur l’accès aux terres et services. Et puis on peut passer à la distribution des "Actions" pour les mines et autres ressources à chaque Congolais qui pourra voter directement les chef d'entreprises qui représentent ses intérêts directs sur des critères objectifs publiés. Les technologies modernes permettent le vote à grande échelle. ...En conclusion: mettons urgemment en place un plan de distribution des terres, première richesse de taille qui habilite l'homme ,et basé sur la construction d'un réseaux routier conséquent.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 20.03.2020 à 20:44

Il nous faut contourner les théories économiques que nous avons appris et qui servent plutôt à servir un système financier international qui a pour conséquence l'appauvrissement des pays africains, je n'ai cessé de le dire. Il nous faut apprendre à penser simple. Nos solutions sont dans des principes plus simples: Si nous avons d'un côté des richesses de l'ordre de 24 milliards de dollar et de l'autre une population qui crie, il nous faut tout simplement partager les richesses partageables comme les terres entre autant de familles et individus majeurs. Je parle ici en terme d'hectares pour cultiver, avoir une petite ferme pour chacun et du coup nous aurions enrichi tout le monde...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus à Bukavu: la commune d’Ibanda en confinement dès ce lundi et l’amande pour...

Provinces ..,

“Covigonum” un remède contre le coronavirus conçu par un laboratoire Beni, en étude à...

Santé ..,

Coronavirus en Afrique : qui sont les grands gagnant de la crise ?

Economie ..,

Coronavirus : L'étude sur l'hydroxychloroquine est-elle « foireuse », comme l'a dit le...

Santé ..,