mediacongo.net - Actualités - L'Afrique face au coronavirus : les pays contaminés, les dernières mesures



Retour Afrique

L'Afrique face au coronavirus : les pays contaminés, les dernières mesures

L'Afrique face au coronavirus : les pays contaminés, les dernières mesures 2020-03-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/16-22/afrique_mesures_corona.jpg -

Redoutant une expansion à laquelle leur système sanitaire fragile ne pourrait résister, les pays africains multiplient les mesures préventives. Illustration.

Plusieurs pays d'Afrique subsaharienne ont adopté des mesures de restriction aux frontières et les cas se multiplient sur le continent. Le Bénin a enregistré lundi son premier cas de coronavirus, a annoncé à la presse le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin.

Il s'agit d'un sujet de nationalité burkinabè, de sexe masculin, âgé de 49 ans, qui est rentré sur le territoire béninois le 12 mars 2020, a-t-il ajouté. L'homme avait quitté le Burkina Faso le 21 février 2020 pour séjourner en Belgique. Il est retourné au Burkina Faso le 4 mars et y est resté durant huit jours jusqu'au 12 mars 2020, date à laquelle il est rentré sur le territoire béninois par voie aérienne, a ajouté le ministre.

« L'état clinique du patient est stable et rassurant, et il bénéficie d'une prise en charge adaptée », a-t-il ajouté, précisant que « les personnes ayant été en contact avec le sujet sont en cours d'identification au Bénin comme au Burkina Faso et feront l'objet d'un suivi rigoureux ».

Les autorités sanitaires tanzaniennes ont confirmé lundi le premier cas de Covid-19 dans le pays. Il s'agit d'une femme de 46 ans, qui est arrivée dimanche de Belgique par RwandAir après avoir visité la Suède et le Danemark, a déclaré la ministre de la Santé, Ummy Mwalimu, lors d'une conférence de presse dans la capitale commerciale, Dar es Salaam. Mme Mwalimu a précisé que la patiente avait quitté la Tanzanie le 3 mars et était revenue dans le pays le 15 mars.

La Banque centrale nigériane (CBN) a annoncé lundi la création d'un fonds de soutien à l'économie du pays le plus peuplé d'Afrique, durement impactée par les effets du coronavirus, ainsi que d'autres mesures de soutien au secteur de la santé. L'économie du Nigeria, premier producteur de pétrole en Afrique subsaharienne, subit de plein fouet la chute des cours mondiaux du baril liée à la baisse de la demande chinoise et à la guerre des prix que se livrent l'Arabie saoudite et la Russie.

Un fond de microfinance sera débloqué « à hauteur de 50 milliards de nairas (121 millions d'euros) pour les ménages et les micro et petites entreprises qui ont été particulièrement touchés par Covid-19, y compris, mais sans s'y limiter, les hôteliers, les prestataires de services aériens, les marchands de soins de santé », a déclaré le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele, au cours d'une conférence de presse à Abuja.

Il a également annoncé une « aide au crédit pour l'industrie de la santé afin de répondre à l'augmentation potentielle de la demande de services et de produits de santé » en facilitant les conditions d'emprunt pour les entreprises pharmaceutiques, les hôpitaux et les praticiens désireux de développer leur activité ou leur offre de soins localement.

Le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua) organisé chaque année à Abidjan par le célèbre groupe ivoirien Magic System, prévu à la mi-avril, a été reporté en raison du coronavirus, a annoncé lundi son promoteur, le leader du groupe Salif Traoré, dit A'Salfo. Dimanche, le gouvernement ivoirien a annoncé trois nouveaux cas, portant à quatre le nombre de personnes testées positives au coronavirus dans le pays.

Bien qu'elle soit, pour le moment, largement épargnée par l'épidémie de coronavirus qui submerge le reste de la planète, l'Afrique redoute le pire. De fait, elle s'efforce de retarder sa contagion en limitant et en isolant les cas « importés » d'Asie et d'Europe. Cela n'empêche pas que, lentement mais sûrement, le nouveau coronavirus fait son chemin aux quatre coins du continent.

Ces 24 dernières heures, les premiers cas ont été signalés au Gabon, au Ghana, en Guinée, au Kenya, en Éthiopie et au Soudan. Selon l'OMS, l'épidémie de Covid-19 fait peser une menace inquiétante sur le continent en raison de la vulnérabilité de ses systèmes sanitaires. L'essentiel des efforts des autorités consiste donc à empêcher les contaminations locales à partir de ces patients.

Cela dit, les experts internationaux estiment aujourd'hui que les pays africains ont tiré les leçons des récentes épidémies de fièvre hémorragique Ebola en République démocratique du Congo et en Guinée et sont désormais mieux préparés face au Covid-19. Parole d'experts, certes, mais seul le terrain dira si cela est vrai.

Maghreb-Machrek

Si, selon un bilan officiel actualisé mercredi après-midi, 60 cas de coronavirus ont été détectés en Égypte et une personne est décédée, un touriste allemand de 60 ans, de nombreux soupçons pèsent sur la réalité des chiffres.

Le Maroc a annoncé samedi 14 mars la suspension des liaisons aériennes avec l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique et le Portugal. Tous les rassemblements publics de plus de 50 personnes ont également été interdits. Lundi 16 mars, 28 cas de contamination par le Covid-19 étaient recensés dans le royaume, dont un ministre.

Un décès a été enregistré en début de semaine, alors que le premier patient contaminé a été entièrement rétabli, selon les autorités sanitaires du pays. À ce jour, lundi 16 mars, toutes les liaisons avec l'international sont coupées. Parallèlement, un fonds spécial doté de 10 milliards de dirhams (934 millions d'euros) a été crée pour, selon le communiqué du cabinet royal prendre en charge « des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d'infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l'urgence ».

Le Premier ministre algérien Abdelaziz Djerad a ordonné la suspension temporaire à partir du 17 mars de toutes les liaisons aériennes et maritimes entre l'Algérie et la France pour tenter de contenir l'épidémie du nouveau coronavirus, ont indiqué dimanche ses services.

Les Algériens constituent de loin la première communauté immigrée en France, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie en Europe. Quatre décès ont été enregistrés jusqu'à présent en Algérie en raison du coronavirus, selon le ministère de la Santé. À ce jour, 48 cas de Covid-19 ont été confirmés. Un 49e cas – le premier cas recensé fin février – concernait un ressortissant italien rentré depuis en Italie.

Le nombre total de cas de contamination au Covid-19 en Tunisie est porté à 20 après la détection dimanche 15 mars de deux cas supplémentaires, a annoncé Nissaf Ben Alaya, directrice générale de l'Observatoire national des maladies émergentes, relevant du ministère tunisien de la Santé.

Autre pays : la Mauritanie. Son gouvernement a interdit, à partir de ce dimanche, « toutes les activités culturelles et artistiques » sur l'ensemble du territoire national pour limiter les rassemblements en prévention du Covid-19, a annoncé dimanche le ministère mauritanien de la Culture dans un communiqué. Un premier cas de contamination au Covid-19, actuellement sous traitement, a été confirmé le 13 mars en Mauritanie.

La Mauritanie multiplie ses mesures de restriction dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus, notamment par la limitation des points d'accès au pays, la fermeture des établissements d'enseignement pendant une semaine et la soumission à des mesures d'isolement strictes de voyageurs en provenance de pays où sévit la pandémie.

Du côté du Soudan, le conseil des ministres a annoncé samedi dans un communiqué la fermeture des établissements scolaires pour un mois et l'interdiction des rassemblements publics dans le but de prévenir la propagation du nouveau coronavirus. Vendredi, le ministère soudanais de la Santé a annoncé le premier décès lié au nouveau coronavirus du pays.

Le Soudan du Sud a interdit jusqu'à nouvel ordre tous les vols en provenance des principaux pays touchés. Quant au Gabon, il a interdit son territoire aux voyageurs en provenance de Chine, puis de Corée du Sud et d'Italie.

Afrique de l'Ouest

Les autorités sanitaires sénégalaises dénombrent 26 cas confirmés dans le pays, dont 2 guéris et 24 sous traitement. Pour rappel, le chef d'État sénégalais Macky Sall a pris samedi la décision d'interdire toutes les manifestations publiques initialement prévues sur l'ensemble du territoire national pour une durée de trente jours.

Il a par ailleurs ordonné la suspension des cours et des mesures de restriction fermes dans les postes frontaliers, les aéroports et les ports, avec la suspension temporaire de l'accueil de bateaux de croisière.

Le Ghana a annoncé dimanche la fermeture prochaine de ses frontières aux personnes arrivant des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus. L'interdiction concerne « tous ceux qui, au cours des 14 derniers jours, se sont trouvés dans un pays où au moins 200 cas ont été enregistrés », a indiqué le ministère de l'Information.

Cette mesure entrera en vigueur mardi pour les étrangers. En ce qui concerne les citoyens ghanéens et les étrangers possédant le statut de résident, ils seront soumis après leur entrée au Ghana à une quarantaine obligatoire de quatorze jours chez eux. Cette décision survient alors que ce pays d'Afrique de l'Ouest a vu le nombre de cas de coronavirus recensés sur son territoire passer de deux à six.

Huit nouveaux cas de coronavirus ont été détectés au Burkina Faso, portant le nombre de personnes infectées à 15, cinq jours après l'annonce des 5 premiers cas dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest qui a décidé samedi la fermeture des écoles, collèges, lycées et universités. La maladie est devenue une question de sécurité sanitaire, a déclaré samedi soir le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré.

Pas loin du Burkina, le Liberia a annoncé lundi son premier cas de contamination par le nouveau coronavirus. Il s'agit d'un officiel revenu de Suisse vendredi.

Trois nouveaux cas confirmés de maladie à coronavirus ont été enregistrés en Côte d'Ivoire, portant à quatre le nombre de personnes infectées dans le pays, selon le ministère ivoirien de la Santé.

Les malades découverts sont « bien pris en charge » par le service des maladies infectieuses et tropicales du centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville à Abidjan et « leur état de santé est satisfaisant et ne suscite aucune inquiétude », a assuré le ministre ivoirien de la Santé, qui a réitéré son appel au calme et à l'application des mesures de prévention en vigueur.

Au Togo, un premier cas de coronavirus a été identifié il y a déjà plusieurs jours, le 6 mars exactement, avait annoncé le gouvernement togolais, précisant que la « patiente de 42 ans » était arrivée du Bénin voisin par la frontière terrestre.

Afrique australe

Le président Cyril Ramaphosa a annoncé dimanche 15 mars la fermeture des frontières de l'Afrique du Sud à tous les citoyens des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, alors que le nombre de cas sur son territoire a doublé depuis vendredi à 61 cas, pour l'essentiel des patients ayant récemment voyagé à l'étranger.

Le président Cyril Ramaphosa a aussi décidé de la fermeture des écoles du pays à partir de mercredi, avec deux jours d'avance sur les vacances scolaires de Pâques qui vont s'étaler sur trois semaines. Il a aussi ordonné l'interdiction des rassemblements publics de 100 personnes.

« Étant donné l'ampleur et la vitesse auxquelles le virus se propage, il est clair qu'aucun pays n'est immunisé contre la maladie ni ne sera épargné par ses graves conséquences », a insisté le président Ramaphosa, qui a déclaré l'état d'urgence national. L'Afrique du Sud est, pour l'heure, le pays d'Afrique subsaharienne le plus touché par le Covid-19.

La Namibie a signalé samedi 14 mars deux cas confirmés de contamination au Covid-19. Le pays a également suspendu tous les voyages entrants et sortants entre la Namibie et le Qatar, l'Éthiopie et l'Allemagne. Le ministère namibien de l'Éducation a décidé de modifier le calendrier scolaire et de fermer toutes les écoles publiques et privées du 16 mars au 14 avril.

Corne de l'Afrique

L'Éthiopie, le deuxième pays le plus peuplé d'Afrique (plus de 100 millions d'habitants), a annoncé dimanche trois nouveaux cas, qui avaient été en contact avec la première personne contaminée dans ce pays.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a ordonné lundi la suspension immédiate des cours dans les universités, les grandes réunions et les grands événements sportifs pendant quinze jours. L'Éthiopie a jusqu'à présent signalé cinq cas confirmés de Covid-19. Ces mesures sont entrées en vigueur ce lundi.

« Les étudiants doivent rester à l'intérieur pendant quinze jours. Les chefs religieux devront également mettre en place des mécanismes pour réduire le nombre de programmes religieux dans les 15 prochains jours », peut-on lire dans le communiqué transmis à la presse par le Premier ministre.

Afrique de l'Est

Le Kenya, où trois cas de coronavirus ont été officiellement décelés, a annoncé dimanche la fermeture de ses frontières, sauf pour ses citoyens et les résidents étrangers qui devront se soumettre à un autoconfinement. Tous les étrangers entrés au Kenya ces 14 derniers jours devront se soumettre à un autoconfinement.

De plus, les écoles primaires et secondaires du pays sont fermées à partir de lundi, les universités d'ici à la fin de semaine prochaine. Les entreprises sont fortement incitées à privilégier le télétravail pour leurs employés. Le président Kenyatta a aussi recommandé d'éviter les rassemblements dans les lieux de culte et les centres commerciaux.

Face à une propagation qui semble inexorable, le Rwanda, qui a confirmé cinq cas, a annoncé la fermeture des écoles et des églises pour deux semaines, et interdit les concerts et les rassemblements de masse. En matière de prévention des risques, le pays a mis des bassins d'eau et du savon à la disposition des usagers des transports en commun.

Le Burundi voisin a imposé une quarantaine obligatoire pour les arrivants.

Afrique centrale

Le Cameroun a enregistré un nouveau cas importé de Covid-19, portant le nombre de contaminations à cinq, selon un communiqué publié lundi par le ministère camerounais de la Santé publique. La malade est une femme de 46 ans résidant à Strasbourg, en France. Elle est arrivée au Cameroun le 3 mars, et est actuellement prise en charge.

La Guinée équatoriale a adopté dimanche des mesures drastiques pour endiguer la pandémie de coronavirus, avec notamment l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes ou l'arrêt de la circulation des bus. Le petit pays d'Afrique centrale a détecté son premier cas avéré de coronavirus samedi, une femme équato-guinéenne de 42 ans qui rentrait d'un séjour en Espagne.

Tous les voyageurs des pays touchés, nationaux et expatriés, qu'ils présentent ou non des symptômes à leur arrivée, doivent également être mis en quarantaine pour une période de quatorze jours.

l'Hôpital de l'Amitié sino-congolaise pour le cas d'isolement et traitements des personnes atteintes du coronavirus

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement de la République du Congo, Thierry Moungalla, a annoncé samedi sur la chaîne de télévision nationale que le premier cas de nouveau coronavirus du pays a été confirmé.

Le gouvernement congolais appelle la population à la vigilance et invite toutes les personnes en provenance de pays à haut risque à respecter la mesure de quarantaine de quatorze jours avant toute activité et tout contact avec d'autres personnes.

Le ministre congolais de la Santé Eteni Longondo a confirmé un troisième cas testé positif au coronavirus à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Selon le ministre, il s'agit d'un Congolais qui a récemment séjourné en Suisse, qui reçoit en ce moment des soins appropriés en isolement.

Il y a quelques jours, la RDC a déjà enregistré deux cas qui sont à présent internés à l'Hôpital de l'Amitié sino-congolaise dans la commune de N'djili, dans la périphérie de la ville de Kinshasa.

À ce jour, un seul cas de coronavirus a été confirmé au Gabon, celui annoncé jeudi 12 mars d'un Gabonais de 27 ans ayant séjourné en France. Il a regagné le Gabon le 8 mars et a été admis à l'hôpital le 9 mars. « Son état s'améliore positivement », a indiqué vendredi le secrétaire général du ministère de la Santé, Guy Patrick Obiang.

Le gouvernement a aussi décidé la fermeture des crèches, des établissements scolaires, des universités et des centres de formation professionnelle sur l'ensemble du territoire jusqu'au 30 mars prochain. Les bars et les boîtes de nuit sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les rassemblements de plus de 50 personnes sur tout le territoire national sont aussi interdits. Les événements sportifs et culturels nationaux sont suspendus. Les événements sportifs internationaux se tiendront à huis clos.

Océan Indien

Madagascar renforce ses mesures pour lutter contre l'arrivée du coronavirus. Aucun cas avéré de contagion n'a encore été recensé, mais, face à la propagation de la pandémie, le président a annoncé samedi soir la suspension de toutes les liaisons aériennes directes entre son pays et l'Europe, à compter du vendredi 20 mars, pour une durée de trente jours, reconductible.

 


Le Point / MCP, via mediacongo.net
318 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : À Minneapolis, les réfugiés africains pleurent leur rêve américain envolé
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus au Mali : la réouverture des écoles immédiatement perturbée par une grève des...

Afrique .., Bamako, Mali

Congo-Brazza : reprise des cours pour les classes d'examen

Afrique ..,

Coronavirus/Congo-Brazza : ouverture d'une enquête après le décès d'une femme enceinte mal...

Afrique ..,

Coronavirus : la Guinée équatoriale demande le départ de la représentante de l'OMS

Afrique .., Malabo, Guinée Equatoriale