mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : deux Sud Africains testés positifs inculpés de tentative de meurtre



Retour Afrique

Coronavirus : deux Sud Africains testés positifs inculpés de tentative de meurtre

Coronavirus : deux Sud Africains testés positifs inculpés de tentative de meurtre 2020-03-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/23-29/afrique_du_sud_piscine_20_000.jpg -

Deux personnes atteintes du nouveau coronavirus ont été inculpées de tentative de meurtre en Afrique du Sud pour ne pas avoir respecté leur quarantaine de deux semaines, a annoncé mercredi 25 mars 2020 le ministre de la Police, Bekhi Cele.

L‘épidémie de Covid-19 se propage très rapidement en Afrique du Sud, le pays du continent africain le plus touché. Le ministre de la Santé a recensé mercredi 709 cas confirmés, contre 554 vingt-quatre heures plus tôt.

Dans la province du KwaZulu-Natal (nord), “deux personnes ont été inculpées de tentative de meurtre pour s‘être déplacées après avoir reçu ordre de ne pas le faire”, a indiqué M. Cele lors d’une conférence de presse.

Un homme de 52 ans, rentré récemment de l‘étranger et contrôlé positif au Covid-19, “a continué de travailler dans son salon de coiffure”, a précisé le porte-parole de la police, Vish Naidoo.

Une liste de 27 personnes avec lesquelles il a été en contact, dans le salon et lors d’un mariage, est en train d‘être établie afin qu’elles puissent être testées.

Dans le deuxième cas, un touriste, testé positif alors qu’il était en vacances dans le parc national Kruger (nord-est), a ignoré les ordres de rester dans son hôtel et s’est rendu à Sainte-Lucie (nord-est) “où il a apparemment interagi avec un nombre inconnu de personnes”, a précisé Vish Naidoo.

“Ce n’est pas de la blague”

Les deux suspects sont actuellement soignés à l’hôpital. “Ce n’est pas de la blague quand on dit que la loi sera très dure”, a commenté le ministre de la Police.

Le président Cyril Ramaphosa a ordonné lundi un confinement de trois semaines sur tout le territoire sud-africain qui doit débuter vendredi.

“Il ne doit pas y avoir de déplacements”, sauf pour acheter à manger, se rendre à la pharmacie ou à un rendez-vous-médical, a insisté Bekhi Cele.

Les contrevenants s’exposent à une peine de prison de six mois et une amende, ou les deux à la fois, a-t-il précisé.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
743 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus : l'Afrique a franchi la barre symbolique des 100.000 cas
AUTOUR DU SUJET

La Covid-19 frappe à nouveau l’ambassade des États-Unis

Société ..,

Covid-19: les autorités démentent l'existence de faux malades du Covid-19

Santé ..,

États-Unis : Donald Trump exige des gouverneurs la réouverture immédiate des lieux de culte

Religion ..,

De l’Algérie à l’Arabie saoudite, le Ramadan n’a « jamais été aussi triste »

Religion ..,