mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : le concert de Fally Ipupa à Paris, fut un lieu de propagation du virus



Retour Musique

Coronavirus : le concert de Fally Ipupa à Paris, fut un lieu de propagation du virus

Coronavirus : le concert de Fally Ipupa à Paris, fut un lieu de propagation du virus 2020-03-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/23-29/ipupafaly.jpg -

Le journaliste français Jean Michel Denis est décédé le 16 mars dernier à Paris, la capitale française, des suites du Coronavirus. Moins de trois semaines auparavant, il présentait au public l’artiste-musicien congolais Fally Ipupa, lors de son concert-événement de l’AccorHotels Arena de Paris.

C’est après cette manifestation que le journaliste a commencé à présenter des symptômes du Covid-19, qui va finalement l’emporter. Une course contre la montre s’engage désormais pour retrouver toutes les personnes avec qui le défunt aurait pu être en contact.

Le journaliste Jean Michel Denis, qui avait présenté l’artiste congolais, est mort du covid-19.

Ancien d’Elite Madame, puis pendant une vingtaine d’années d’Afrique Magazine, avant de collaborer à VSD et à Paris Match Afrique, il racontait à longueur d’articles cette Afrique qui l’envoûtait, magnifiant sa diversité et son métissage. Il y a peu, il publiait encore un article sur Raja Meziane, l’égérie de la révolution algérienne. La pandémie coronavirus se matérialise aujourd’hui en prenant la vie d’un membre de la grande famille des musiques du monde.

Aurlus Mabélé aussi

Le monde musical déplore aussi la mort de la star congolaise de la musique, Aurlus Mabélé, décédée le jeudi 19 mars dernier à l’hôpital de Paris, emportée à l’âge de 67 ans par le coronavirus. Ses fans l’appelaient le roi du soukouss, une musique de danse congolaise très rythmée, populaire dans toute l’Afrique. Mais depuis plusieurs années, le chanteur était affaibli suite à un AVC.

C’est sa fille, la rappeuse française Liza Monet, qui a tweeté jeudi que son père était mort de cette maladie. L’homme a été admis à l’hôpital jeudi et est décédé le même jour. Mabélé, de son vrai nom Aurélien Miatsonama, était originaire du Congo/Brazzaville. Il s’est installé en France dans les années 1980. Parmi ses succès, on peut citer le titre » Loketo ».

Son manager, Jimmy Ouetenou, a déclaré à la BBC que des discussions étaient déjà en cours avec le gouvernement congolais pour qu’il soit enterré dans son pays d’origine. En attendant, son cercueil sera placé dans un caveau funéraire jusqu’à ce que les restrictions de voyage dues au coronavirus soient levées.

 


La Tempête des tropiques / MCP, via mediacongo.net
3885 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema