mediacongo.net - Actualités - Haut-Katanga : Jacques Kyabula annonce le retour au calme après l'incursion de Bakata Katanga



Retour Provinces

Haut-Katanga : Jacques Kyabula annonce le retour au calme après l'incursion de Bakata Katanga

Haut-Katanga : Jacques Kyabula annonce le retour au calme après l'incursion de Bakata Katanga 2020-03-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/23-29/Jacques_Kyabula_Katwe_lors_reunion_securite_au_sujet_incursion_bakata_katanga.jpg -

Jacques Kyabula Katwe, Gouverneur du Haut-Katanga a annoncé, samedi 28 mars, le retour au calme sur toute l’étendue de sa province après un moment d’agitation causée par l’incursion des miliciens Bakata Katanga tôt le matin dans les villes de Lubumbashi et Likasi.

Le chef de l’exécutif provincial du Haut-Katanga a ainsi communiqué via son compte twitter à l’issue du Conseil Provincial de Sécurité convoqué d’urgence en vue d’examiner la situation sécuritaire.

Le calme règne sur toute l’étendue du Haut-Katanga

« Le calme règne sur toute l’étendue du Haut-Katanga après l’incursion tôt ce samedi matin d’éléments armés Bakata Katanga à Lubumbashi et dans d’autres parties de la province. Nous étions en Conseil Provincial de Sécurité pour passer en revue la situation sécuritaire », a-t-il tweeté.

De son coté, Jean-Marc Kabund-à-Kabund, le vice-président de l’Assemblée nationale, a condamné ses attaques appelant de pied ferme à l’arrestation de ces derniers. « Les attaques simultanées dans plusieurs villes du Haut-Katanga ce matin, causant des pertes en vies humaines sont inacceptables ! Les auteurs de ces actes délibérés doivent être punis et leurs commanditaires sanctionnés et mis hors d’état de nuire pour que l’Etat cesse d’être nargué. »

Pour rappel, les miliciens Bakata Katanga sont simultanément entrés dans les villes de Lubumbashi et de Likasi ce samedi en chantant, avant d’y être délogés par les forces de l’ordre.

La police a donné un bilan de 8 morts dont un élément de la police. Mais plusieurs temoignages font état de plus d'ue dizaine de morts dont des arrestations. Entre-temps, Gédéon Kyungu, l’ancien chef milicien s’est volatilisé dans la nature. Jusqu’à présent, il est toujours introuvable.

Charles Masudi
Ouragan FM / L'Interview / MEDIA CONGO PRESS
2109 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Hama | AXLM1XA - posté le 29.03.2020 à 08:38

Jean Marc Kabund tais-toi! Gédéon Kyungu était entre vos mains depuis qu'on vous a installés au pouvoir en janvier 2019, et vous n'avez rien fait, obéissant a votre roi. C'est maintenant que tu oses ouvrir ta bouche pour appeler a l’arrêter!! Tu te moques de qui. Pourquoi n'attrapes-tu pas le covid-19 et te taire éternellement! Occupes-toi plutôt a t’éclaircir le visage, espèce de médiocre.

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Destitution de Kabund : la base réagit à Lubumbashi

Provinces ..,

Colère de la population contre l'insécurité : deux policiers tués par des habitants à...

Société ..,

Lubumbashi : SOS des enseignants des écoles privées non payés à la suite de l’état...

Provinces ..,

Renforcement des capacités de réaction au Haut-Katanga : le laboratoire de Lubumbashi est...

Provinces ..,