mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : l’Apivirine, un traitement béninois testé au Burkina



Retour Afrique

Coronavirus : l’Apivirine, un traitement béninois testé au Burkina

Coronavirus : l’Apivirine, un traitement béninois testé au Burkina 2020-03-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/30-31/apivirine.jpg -

La pandémie du coronavirus se propageait en Afrique le 14 février 2020. Samedi dernier, les cas de coronavirus en Afrique auraient selon des sources officielles,  dépassés les 1 000 ; ce qui signifie qu’au moins 40 des 54 pays africains étaient désormais touchés. Et alors que le Congo a signalé sa première mort; le Burkina Faso en signalait deux nouveaux pour un total de sept décès. Ce jeudi, les ministres burkinabés à l’issue d’un conseil un peu particulier, décidait de mettre en essai clinique deux traitements contre le virus, dont un développé par un chercheur béninois.

Une opportunité pour l’Afrique

Le Burkina Faso signalait son premier cas de COVID-19 le 9 mars. Au 26 mars 2020, le Burkina Faso était à plus de 150 cas confirmés, 7 décès et 10 récupérations. Une particularité cependant pour ce pays de 20 millions d’habitants d’Afrique de l’Ouest : quatre ministres du gouvernement auraient été infectés par le nouveau coronavirus. Les ministres des affaires étrangères, des mines, de l’éducation et de l’intérieur avaient été tous testés positifs pour COVID-19. Aussi ce serait par vidéo-conférence que ce jeudi que le conseil des ministres avait décidé des essais cliniques pour la formule chloroquine-Azitromycine et l’Apivirine, une phytomolécule développée par chercheur béninois Valentin Agon.

Un chercheur confiant

L’Apivirine, « un extrait de plantes » aurait été mis au point par le chercheur en collaboration avec des universités Béninoises, françaises et burkinabés. La molécule qui était désignée par son inventeur comme étant la « solution africaine a la pandémie du VIH-sida » aurait été l’objet de plusieurs brevets d’invention, dont un européen, un canadien et un autre sud-africain. Selon le Dr Agon, l’Apivirine sans prétendre guérir le SIDA, agirait, lorsqu’elle était administrée en monothérapie, de manière significative sur la charge virale dans l’organisme du patient et aiderait rapidement à restaurer son système immunitaire déficient. Et ce serait cette capacité particulière, très ressemblante à celle du Remdesivir déjà en essai clinique à l’OMS, que voudrait tester sur le covid-19, les prochains essais cliniques au Burkina Faso. Les essais devraient selon le chercheur, être menés concomitamment au Bénin et au Burkina Faso.

Rodrigue Gozoa
La Nouvelle Tribune / MCP, mediacongo.net
1063 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Afrique du Sud, AngloGold Ashanti ferme la plus profonde mine d'or du monde pour cause de coronavirus
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus à Bukavu: la commune d’Ibanda en confinement dès ce lundi et l’amande pour...

Provinces ..,

“Covigonum” un remède contre le coronavirus conçu par un laboratoire Beni, en étude à...

Santé ..,

Coronavirus en Afrique : qui sont les grands gagnant de la crise ?

Economie ..,

Coronavirus : L'étude sur l'hydroxychloroquine est-elle « foireuse », comme l'a dit le...

Santé ..,