mediacongo.net - Actualités - Un policier en Inde affublé d’un “casque coronavirus” pour sensibiliser la population



Retour Insolite

Un policier en Inde affublé d’un “casque coronavirus” pour sensibiliser la population

Un policier en Inde affublé d’un “casque coronavirus” pour sensibiliser la population 2020-03-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/30-31/Covid19-Inde.jpg -

Plus d’un milliard d’Indiens sont confinés depuis le 24 mars pour faire face à la pandémie de Covid-19. Mais certains continuent à braver les interdictions. Pour les sensibiliser aux dangers du coronavirus, la police de Chennaï s’est alliée à un artiste local pour créer un casque en forme de virus.

Uniforme de police et tête de virus. Dans les rues de Chennaï, il est désormais possible de rencontrer un officier de police affublé d’un casque ressemblant au coronavirus responsable de la pandémie de Covid-19. “Si vous sortez de chez vous, je rentre avec vous” dit-il aux passants et aux automobilistes qui sortent sans masque de protection.

Alors que l’Inde est sous “confinement total” depuis le 24 mars, et ce, pour 21 jours, les policiers patrouillent 24 heures sur 24 et sept jours sur sept pour sommer la population de rester chez elle. Ce “casque corona”, comme l’appelle le journal indien Livemint, leur permet d’alerter sur les dangers d’enfreindre les règles de quarantaine.

Rendre la maladie “visible”

Gowtham, l’artiste qui a créé l’objet, a voulu aider la police à sensibiliser la population, rapporte CNN, à qui il explique :

Les gens ne suivent pas les consignes d’hygiène. Le gouvernement nous a donné l’ordre de rester chez nous – et pourtant, on voit encore des gens se balader ici et là, sans aucun équipement pour se protéger, sans masques.”

“Gowtham a alors pensé que les gens ne prenaient pas la maladie au sérieux parce que [la menace] était invisible”, ajoute la chaîne d’informations américaine. Un casque de moto cassé, quelques bouts de papier journal, et le tour était joué. Le “casque corona” était prêt. Rond avec des pics garnis de petites boules à leur extrémité, il donne l’impression que celui qui le porte a un virus à la place de la tête. L’artiste a également créé des tracts pour rappeler les gestes barrières et les risques encourus si on ne les respecte pas.

Dans Livemint, l’inspecteur Rajesh Babu, qui utilise le casque dans les rues de Chennaï, assure que l’objet, au-delà de son côté amusant, a un vrai impact sur les mentalités. “Quand je le porte, les gens qui sont dans les rues pensent tout de suite au coronavirus. Les enfants, surtout, ont des réactions fortes en le voyant. Ils demandent à rentrer à la maison.” Sur le site de CNN, il explique que l’initiative est plutôt vue d’un bon œil par la population. Plusieurs passants l’ont remercié pour ses recommandations et sont retournés chez eux après avoir discuté avec lui.

L’État du Tamil Nadu, où se trouve Chennaï, comptait le 28 mars au matin 38 cas confirmés de Covid-19 et un mort des suites de la maladie.


Courrier International / MCP, via mediacongo.net
2446 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute