mediacongo.net - Actualités - « Le corps humain se défend très bien contre le fatal Covid-19, mais il nécessite un certain renforcement de son système immunitaire » (Professeur Pius Mpiana)



Retour Santé

« Le corps humain se défend très bien contre le fatal Covid-19, mais il nécessite un certain renforcement de son système immunitaire » (Professeur Pius Mpiana)

« Le corps humain se défend très bien contre le fatal Covid-19, mais il nécessite un certain renforcement de son système immunitaire » (Professeur Pius Mpiana) 2020-04-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/30-31/coronavirus_patient_20_000.jpg -

La maladie à coronavirus, ce fléau qui donne des cauchemars aux dirigeants du monde entier, pourrait peut-être être vaincu par des pratiques plutôt ordinaires découlant du quotidien du citoyen congolais. Selon le Professeur Pius Mpiana Tshimankinda, enseignant de Chimie à l’Université de Kinshasa, le corps humain se défend très bien contre le fatal Covid-19, mais il nécessite un certain renforcement en minutions.

Si le Covid-19 donne de la sueur chaude aux hommes politiques, qui semblent perdre le contrôle de la situation, il n’en est pas le cas pour les scientifiques. A travers le média écologique eco-vertes.info,  le Professeur Pius Mpiana s’est montré particulièrement optimiste quant à la capacité du corps humain à faire face au coronavirus. Il fonde sa conviction sur le taux de mortalité de cette pandémie qui, à l’échelle mondiale, est évalué à moins de 5 %.

 «Ce qui fait que le corps humain lui-même est notre meilleur médicament, il lutte et détruit lui-même le virus », soutient le professeur Mpiana.

Par ailleurs, en dépit de cette capacité naturelle de l’organisme à détruire le Covid-19, le chimiste reconnait la nécessité d’un système immunitaire susceptible de « lutter contre non seulement ce virus mais aussi contre d’autres attaques des microbes ».

A cet effet, le Professeur Pius Mpiana énumère quelques produits, découlant de la tradition alimentaire congolaise, qui contiennent des molécules antioxydantes qui peuvent renforcer l’efficacité de l’organisme dans la lutte contre le Covid-19.

« C’est le cas de différents fruits dont le citron, les aliments de la famille de l’oignon (ail, oignon, ciboulette ou ndembi, poireau), le gingembre (Tangawisi), le curcuma (mandjano en swahili), la carotte, la tomate, etc. », souligne-t-il.

Ainsi, le Professeur Mpiana Tshimankinda recommande à la société d’orienter son alimentation vers les légumes et ces différents aliments car, selon des connaissances scientifiquement prouvées,  « ça permet à votre corps de résister au virus ». Il soutient également « l’activité antivirale de certains de ces aliments ».

Outre ces aliments, le Professeur Pius Mpiana vente également les vertus médicales historiques du très célèbre Aloe vera. S’il n’est pas très enthousiaste au sujet de l’action absolue de l’Aloe contre le nouveau coronavirus, Mpiana évoque son action antivirale et présume qu’il pourrait aider,  surtout étant donné qu’il n’a pas de contre-indication. 

« Donc essayer l’utilisation de cette plante à base de laquelle des boissons sont fabriquées et vendues dans nos super-marchés ne fera du mal à personne. Au contraire, ça peut sauver des vies», suggère le Professeur Pius Mpiana.

Un autre aspect, dont le commun de mortel ne partagera pas l’efficacité, c’est l’action de la vapeur issue des plantes aromatiques telles que les Eucalyptus. Cette pratique, connue à l’Est de la RDC sous le nom de « Muvuke », a été utilisée jadis pour des fins thérapeutiques (surtout en cas de fièvre ou de rhume).

Pour le Professeur Pius Mpiana, couvrir un malade dans de la vapeur des plantes aromatiques pour des fins thérapeutique n’est pas un fait hasardeux. Il évoque les propriétés pharmacologiques, dont des propriétés antivirales, de plusieurs molécules aromatiques de ces plantes.

Notons qu’en ce jour, la République Démocratique du Congo compte 123 patients atteints par la pandémie à Coronavirus, dont 11 morts. La plupart de ce cas étant  identifiés dans la capitale Kinshasa, la frayeur ne cesse de s’accentuer quant à l’ampleur que prendra la maladie dans les jours à venir, au vu de la forte démographie qui caractérise cette ville (avec plus de 12 millions d’habitants).

Pourtant, dans l’une de ses récentes communications, le coordinateur de l’INRB a mentionné la possibilité que le Covid-19 guérisse naturellement ! 

« Sur la centaine de cas, 80% guériront, et naturellement », a annoncé le professeur Jean-Jacques Muyembe.


MEDIA CONGO PRESS / La Prunelle
1770 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Prisonniers testés potitifs au Covid-19 en RDC

Société ..,

Mesures de précautions du Chef de l’Etat contre le Covid-19 : Un dilemme pour les Kinois

Société ..,