mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : polémique autour du communiqué du ministre de l'Urbanisme sur la période de probation locative



Retour Provinces

Kinshasa : polémique autour du communiqué du ministre de l'Urbanisme sur la période de probation locative

Kinshasa : polémique autour du communiqué du ministre de l'Urbanisme sur la période de probation locative 2020-04-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/muabilu_pius_20_001.jpg -

Pius Muabilu, ministre de l'urbanisme et habitat

Signé le 31 mars par le ministre de l'urbanisme et habitat, Pius Muabilu, le communiqué qui interdit aux propriétaires de déloger les locataires qui n'auront pas honoré leur engagement de mars à juin 2020 sème la confusion dans le chef des locataires ici à kinshasa. Ces derniers prétendent ne pas être obligés d'honorer leurs engagements locatifs durant cette période de confinement sous prétexte d'être bénéficiaires de la mesure visant à préserver la paix sociale et à réduire les risques de contagion.

Or, ce texte ne fait qu'interpeller le bon sens des bailleurs à ne pas faire usage de violence envers leurs locataires en cas d'incapacité d'honorer leurs engagements durant cette période précaire.

De leur côté, les bailleurs sollicitent un net éclaircissement à ce sujet. Mme Mamengi, habitante de la commune de Ngaliema (veuve octogénaire), déclare : "ça fait près de 30 ans dépuis que j'ai perdu mon mari et c'est grâce aux loyers de mes locataires que je suis à l'abri de la mendicité ! Je suis étonnée de cette décision qui attise une polémique entre mes locataires et moi. Je perçois les loyers le cinquième jour de chaque mois ; mais à l'heure où nous parlons je n'ai encore rien perçu ! Comment vais-je survivre ? Et l'Etat qu'a-t-il fait en contrepartie ?", a-t-elle souligné.

Toujours dans la commune de Ngaliema, M. Senga déplore :"les locataires se sont décidés de ne pas payer par ce qu'ils savent qu'il n'y a aucun risque qu'ils soient déguerpis pendant cette période. Ces derniers font preuve de mauvaise foi ; puisque leurs trains de vie n'ont pas changé (boivent et mangent comme d'habitude) mais s'obstinent à ne pas honorer leurs engagements en se cachant derrière ce texte mal compris du grand public", dit-il.

A l'unanimité, les quelques bailleurs rencontrés dans la commune de Ngaliema sollicitent une bonne communication de l'autorité publique à ce sujet en vue d'éviter des probables conflits entre bailleurs et locataire dans un avenir très proche.

Serge Maheme
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
3213 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus : le vaccin de l'Université d’Oxford menacé par la baisse du nombre de cas

Santé ..,

Coronavirus en Afrique du Sud: des syndicats s’opposent à la réouverture des écoles

Afrique ..,

Coronavirus à Bukavu: la commune d’Ibanda en confinement dès ce lundi et l’amande pour...

Provinces ..,

“Covigonum” un remède contre le coronavirus conçu par un laboratoire Beni, en étude à...

Santé ..,