mediacongo.net - Actualités - « Luanda Leaks »: saisie d’une participation de Isabel dos Santos au Portugal 


Retour Afrique

« Luanda Leaks »: saisie d’une participation de Isabel dos Santos au Portugal

« Luanda Leaks »: saisie d’une participation de Isabel dos Santos au Portugal 2020-04-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/dos_santos_isabel_20_02145.jpg -

La justice portugaise a ordonné la saisie d’une participation de 26% dans le groupe de télécommunications NOS, détenue par la femme d’affaires angolaise Isabel dos Santos, soupçonnée d’avoir investi au Portugal des fonds détournés de son pays.

La justice a ordonné la « saisie préventive de 26,075 % du capital de NOS » attribué à des sociétés « contrôlées par Isabel dos Santos », a indiqué mercredi le groupe portugais Sonaecom.

Cette saisie la prive « de droits de vote et de dividendes », précise Sonaecom qui détient 52% de NOS en partenariat avec Isabel dos Santos à travers la société ZOPT.

ZOPT est détenue à parts égales par Soanecom et les sociétés angolaises Unitel et Kento, contrôlées par la femme d’affaires angolaise.

Celle-ci a contesté sur son compte twitter cette décision qu’elle estime « abusive ».

Au début de l’année, l’Angola avait sollicité la coopération du Portugal dans l’enquête visant Isabel dos Santos qui est accusée de fraude, détournement de fonds et blanchiment d’argent lorsqu’elle était à la tête du géant pétrolier de son pays, Sonangol, sous la présidence de son père (1979-2017).

Figure de proue des investissements angolais réalisés au Portugal, qui se sont accélérés à la faveur de la crise traversée en 2011 par ce pays à l’époque fragile de la zone euro, la femme d’affaires angolaise et son entourage avaient alors pris des participations dans plusieurs grandes sociétés portugaises.

En février, la justice portugaise avait déjà ordonné le gel des comptes bancaires détenus au Portugal par la milliardaire angolaise.

Mme dos Santos avait été mise en cause le 19 janvier par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) qui a conclu qu’elle avait « siphonné l’économie angolaise » et accumulé de manière frauduleuse une fortune estimée à 2,1 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros).​


La Libre Afrique / MCP, via mediacongo.net
408 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Journée Africaine de l’état-civil : le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde révèle « le dysfonctionnement de la base des données suite à la Covid-19 en Afrique »
AUTOUR DU SUJET

Angola: la milliardaire Isabel dos Santos quitte le CA du principal opérateur mobile

Afrique ..,

Angola: le procureur n’exclut pas un mandat d’arrêt contre Isabel dos Santos

Afrique ..,

Affaire Isabel dos Santos : l’Angola enquête sur le « faux passeport » et maintient ses...

Afrique ..,

Isabel dos Santos accuse l'État angolais d'avoir falsifié des pièces à conviction contre elle

Afrique ..,