mediacongo.net - Actualités - Le directeur de cabinet du Chef de l'Etat est un justiciable ordinaire (Thambwe)



Retour Politique

Le directeur de cabinet du Chef de l'Etat est un justiciable ordinaire (Thambwe)

Le directeur de cabinet du Chef de l'Etat est un justiciable ordinaire (Thambwe) 2020-04-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/thambwe_mwamba_congres_20_02145_1.jpg -

Il faut absolument enlever de la tête des citoyens, des Congolais qu'un directeur de cabinet, fusse-t-il du président de la République, a un privilège de juridiction ou une immunité", estime le président du Sénat congolais.Invité du Magazine FACE-À-FACE sur Top congo_fm, Alexis Thambwe Mwamba assure que "le directeur de cabinet du Chef de l'Etat est un justiciable tout à fait ordinaire. Il n'a pas un statut judiciaire plus important que mon maître d'hôtel".

Et de poursuivre: "si le Parquet estime qu'il doit le poursuivre, il faut le laisser faire. C'est une question qui concerne uniquement la justice".

Alexis Thambwe Mwamba rappelle que "j'ai été ministre de la Justice pendant plus de 4 ans et demi, j'ai toujours eu comme principe qu'on n'intervient pas dans le fonctionnement des décisions judiciaires. Je me suis toujours battu pour que la justice soit indépendante".

Pas d'immixtion du FCC

Sur le plan purement politique, Alexis Thambwe Mwamba, président du Sénat et membre du Front commun pour le Congo (FCC), plateforme à Joseph Kabila, se refuse à tout commentaire sur les conséquences de l'arrestation de Vital Kamerhe parce que "c'est un problème qui concerne le CACH. Ils verront comment régler cette question, moi j'appartiens au FCC et je considère que ce débat là nous ne concerne pas. Nous n'allons pas nous immiscer".

Cap pour le changement (CACH), affaibli avec l'incarcération de l'un de ses principaux leaders, Alexis Thambwe promet que "nous n'allons pas chercher à en profiter, certainement pas. Le FCC ne doit pas chercher à surenchérir sur cette question. Il faut la laisser se régler entre les alliés de CACH".

Toutefois, précise le président du Sénat, "je ne peux pas dire que je suis totalement indifférent. Mais je ne suis pas un acteur actif dans cette question là. Je vais voir comment les choses vont évoluer, je vais observer et en tirer des conclusions".

Placé sous mandat d'arrêt provisoire, le mercredi 8 avril dernier, Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président de la République à passé sa quatrième nuit en prison ce samedi après le rejet d'une demande de liberté provisoire introduite par ses avocats qui ont, tout de suite, interjeté appel.


Top Congo / MCP, via mediacongo.
8323 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Un Grenier Pour Tous | EHQ24L9 - posté le 13.04.2020 à 13:49

Mr Tambwe Mwamba, vous avez servi à travers votre longue carrière politique des régimes où la gabegie et l'impunité ont régné en maître. On aurait aimé vous voir placer la justice au dessus de tout justiciable quelque soit son rang. Peut-on croire aujourd'hui en votre reconversion à l'Etat de droit où la justice joue pleinement son rôle. L'avenir nous le dira.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 13.04.2020 à 08:24

C qui tue le Congo c n'est ni plus ni moins que de la malhonnêteté et les insuffisances criantes de nos juristes. Pour les uns, qlqu'un qui a rang du vice 1er ministre selon l'ordonnance n° 19/082 du 23 novembre 2019 portant fixation des rémunérations et autres avantages des membres du cabinet du président de la République aurait tous les avantages liés à c rang, mais pas celle de la juridiction. Il faut être guoduannais pour réfléchir de la sorte. Pour les autres l'article 145 de la constitution est tout simplement à ignorer alors que 'article parle bien du congrès.Que des médiocres

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 13.04.2020 à 07:52

Pourquoi dans ce pays si la Justice se saisie d'une affaire du genre corruption, ce que derriere cette affaire il y a une main noire...NON. On pense que c'est le FCC qui est derriere cette machination, c'est pas juste ca! Laissons seul la justice faire son travail.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Conférence des donateurs de l’UA : Félix Tshisekedi annoncé à Malabo
AUTOUR DU SUJET

Kindu: la radio KFM de Thambwe Mwamba suspendue pour avoir diffusé des spots publicitaires des...

Insolite ..,

Le Sénat examine ce mardi le rapport de la commission spéciale sur la levée ou pas des...

Société ..,

Présumé détournement de près de 120 millions $US au Sénat: Bahati obligé de livrer le...

Politique ..,

Présomption de détournement, la justice demande la levée des immunités d’Alexis Thambwe Mwamba

Société ..,