mediacongo.net - Actualités - Vital Kamerhe risque de passer 110 jours de détention préventive avant le début éventuel de son procès qui peut intervenir vers le mois d’Août



Retour Société

Vital Kamerhe risque de passer 110 jours de détention préventive avant le début éventuel de son procès qui peut intervenir vers le mois d’Août

Vital Kamerhe risque de passer 110 jours de détention préventive avant le début éventuel de son procès qui peut intervenir vers le mois d’Août 2020-04-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/13-19/kamerhe_vital_20_03.jpeg -

Vital Kamerhe

C’est à cause du nombre des gens que le magistrat instructeur du Parquet général de Kinshasa Matete devrait entendre pour confronter leurs respectives positions.

Au départ, vital Kamerhe était mis en détention provisoire. Ici, le magistrat instructeur n’avait que 5 jours pour le garder.

Avant le bout de ces 5 jours, le magistrat instructeur a décidé conformément à la loi, après avoir constaté les indices sérieux de culpabilité à l’égard de l’inculpé Vital Kamerhe et sa capacité à effacer les éléments des preuves une fois qu’il serait remis en liberté, de solliciter devant la chambre de conseil la mise en détention préventive pour une première durée de 15 jours renouvelable s’il échet.

Ainsi, la détention du Président national de l’UNC a cessé d’être provisoire pour devenir préventive.

Durant ces 15 jours, le magistrat instructeur du Parquet général va poursuivre ses enquêtes avec les auditions, fouilles, perquisitions etc., des toutes personnes ou lieux ayant des ramifications directes ou indirectes dans ce dossier.

Mais, au regard du nombre des personnalités à auditionner tel que l’on apprend dans les couloirs du Parquet général de Kinshasa Matete, ces 15 jours risqueront d’être largement insuffisants pour le magistrat instructeur de clôturer son instruction pré-juridictionnelle et se décider sur la suite de la procédure.

Ce qui veut dire qu’en filigrane qu’au bout de ces 15 jours, le magistrat instructeur pourra solliciter encore une prolongation de la durée de cette détention préventive, cette fois-ci d’un mois, et la loi parle même d’un mois renouvelable 3 fois. Pour qu’enfin, le Directeur du cabinet du Président de la République, soit mis à la barre pour le démarrage du procès.

Donc, vital Kamerhe risque de passer 110 jours de détention préventive avant le démarrage du procès qui peut intervenir vers le mois d’Août.

John Lungila
Dynamique Infos / MCP, via mediacongo.net
2566 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Procès Kamerhe : la Cour d’appel de Kinshsa/Gombe sursoit l’affaire en attendant la...

Société ..,

Équateur : l’UNC dans une messe d'actions de grâce pour implorer la miséricorde divine pour...

Provinces ..,

Affaire Kamerhe: « C’est déplorable qu’on détienne quelqu’un plus de 8 mois en prison...

Société ..,

L’UNC organisera des cultes d’actions de grâce ce samedi avant la reprise du procès en...

Société ..,