mediacongo.net - Actualités - USA : Trump se lave les mains en laissant aux gouverneurs le soin de faire “redémarrer l’Amérique”



Retour Monde

USA : Trump se lave les mains en laissant aux gouverneurs le soin de faire “redémarrer l’Amérique”

USA : Trump se lave les mains en laissant aux gouverneurs le soin de faire “redémarrer l’Amérique” 2020-04-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/13-19/trump_oms_20_0214.jpg -

Assurant que “le pic de la pandémie” est passé aux États-Unis, Donald Trump a présenté jeudi une série de recommandations pour faire “redémarrer l’Amérique», tout en laissant aux gouverneurs des États et aux autorités locales le soin de piloter leur déconfinement.
 
Donald Trump s’impatiente. Le Covid-19 a beau avoir causé près de 4 500 décès ces dernières vingt-quatre heures aux États-Unis, portant le bilant à 33 000 morts pour près de 670 000 cas, le président américain veut faire “redémarrer l’Amérique” – du nom de son plan en trois phases, dévoilé jeudi.

“Pour préserver la santé de nos concitoyens, nous devons aussi préserver la santé et le fonctionnement de notre économie”, a-t-il déclaré à la presse, selon The Hill. “Un confinement prolongé, combiné à une récession économique forcée, infligerait un coup très dur à la santé publique”, a-t-il ajouté.

Les recommandations de la Maison-Blanche suggèrent “une réouverture des États en trois phases, avec un relâchement progressif des niveaux de distanciation sociale”, explique NPR. “Chaque phase exigerait une période d’infléchissement des courbes de quatorze jours d’affilée, avant de passer à la phase suivante.”

“Trump estime que beaucoup d’États pourraient commencer à rouvrir avant même l’expiration des recommandations fédérales de distanciation sociale, qui expirent le 1er mai”, en s’appuyant sur “le faible nombre de cas et de morts dans certains endroits”, ajoute la radio publique.

Le New York Times observe cependant que “le désir de normalité de Donald Trump”, s’il était précipité, “pourrait accroître le nombre de cas de Covid-19 et engorger à nouveau le système de santé”. Mais le plan garantit aussi, selon le quotidien, que tout retour à la normale “se fera au cas par cas et non d’un coup, sur ordre de Washington, comme le craignaient certains gouverneurs ces derniers jours”.

Volte-face

De fait, la présentation du plan s’est accompagnée d’un rétropédalage en règle pour Donald Trump, qui a finalement confié aux gouverneurs l’ultime responsabilité du déconfinement dans leurs États.

“Vous allez prendre vos propres décisions”, leur a-t-il dit lors d’une conférence téléphonique, selon CBS News. “Vous êtes des gens très compétents. Dans toutes les situations. Et vous allez décider par vous-mêmes. Nous serons à vos côtés. Et nous allons rouvrir notre pays, le remettre au travail, car les gens veulent travailler”, a-t-il dit.

Le Los Angeles Times souligne que “la déférence” du président à l’égard des gouverneurs “constitue une volte-face après ses déclarations tonitruantes, plus tôt dans la semaine, selon lesquelles ‘le président prend les décisions’ et a ‘totale autorité’ pour passer outre aux décisions des États”. Des affirmations qui avaient été contredites par de nombreux spécialistes du droit constitutionnel.

Mais pour le Washington Post, la décision de Donald Trump de laisser les rênes aux gouverneurs est “surtout une façon de se protéger des critiques si de nouvelles vagues de contamination apparaissaient après les réouvertures”.

Car les gouverneurs n’ont eu de cesse de répéter qu’ils ne pourraient programmer le déconfinement qu’en fonction des données de dépistage. Or le plan de la Maison-Blanche “ne contient aucune stratégie nationale de dépistage”, laissant opportunément ce fardeau aux États.

Le quotidien rappelle qu’à ce jour 3,3 millions de personnes ont été dépistées aux États-Unis – avec une moyenne de 146 000 tests par jour, depuis la semaine dernière. “S’il s’agit d’une amélioration significative après les ratés des débuts, cela reste loin des millions de tests quotidiens que les experts estiment nécessaires pour commencer à relancer l’économie en toute sécurité, dans un pays de 330 millions d’habitants.”


courrierinternational / MCP, via mediacongo.net
1260 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : France: Malgré la vaccination, la circulation du virus chez les plus de 75 ans reste élevée
AUTOUR DU SUJET

L'OMS se dit en désaccord avec le principe d'exiger une preuve de vaccination pour autoriser une...

Santé ..,

Test Covid-19 : à l’aéroport de N’djili, l’INRB refuse tout résultat venu de...

Société ..,

Lancement de la vaccination anti Covid: Félix Tshisekedi, le 1er ministre, les présidents des...

Santé ..,

Athlétisme mondial : pas d’étape en Afrique de la Ligue de Diamant 2021 à cause de la Covid-19

Sport ..,