mediacongo.net - Actualités - Contrôle du port des masques, 1 mort et 2 blessés à Kinshasa



Retour Société

Contrôle du port des masques, 1 mort et 2 blessés à Kinshasa

Contrôle du port des masques, 1 mort et 2 blessés à Kinshasa 2020-04-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/20-26/masquecuivre.jpg -

Le drame s'est produit dans la journée de ce mercredi 22 avril dans les communes de Kimbanseke et Masina.

A Kimbanseke, le bourgmestre parle d'une mort accidentelle occasionnée par un "tir involontaire".

Sur TOP CONGO FM, Placide Mukonkole témoigne que "des policiers contrôlaient le port des masques et évacuaient tous les vendeurs informels le long du boulevard Lumumba,  lorsqu'ils se croisent avec un jeune homme, taximen de son état, le visage dégarni du masque de protection contre le coronavirus, rendu obligatoire par les autorités urbaines. A l'ordre d'en porter, ce dernier oppose un refus. S'ensuivra une escalade verbale, c'est dans cette confusion qu'un tir est parti", témoigne-t-il. 

La victime, conduite à l'hôpital militaire du Camp Ceta (centre d'entraînement des troupes aéroportées), rendra l'âme quelques heures après. 

"Son corps a été acheminé à l'hôpital général de référence de Kinshasa, ex Mama Yemo", renseigne le bourgmestre de Kimbanseke.

À  Masina, "c'est également une querelle, entre un policier et un civil au sujet du port obligatoire des masques, qui est à l'origine des cas de blessés enregistrés", assure le bourgmestre de cette autre municipalité qui parle de "bavures policières".

Toussaint Kapuku rappore qu'"un de nos éléments de la police a tiré sur un passant à qui il reprochait de ne pas porter son masque alors que lui-même n'en portait pas non plus, lui fera remarquer le passant. Par la suite, c'est une altercation qui s'enclenche entre les deux hommes. Pour se défendre, le policier tire en l'air et blesse deux personnes dont un autre policier du ressort du district de la Funa. Ils ont été acheminés à l'hôpital" et leurs vies n'est pas en danger, assure le bourgmestre.

Il indique que l'un des blessés "est déjà sorti de l'hôpital, [parce que] la balle l'avait juste effleuré tandis que le policier suit encore des soins. Je crois que son cas n'est pas si grave que ça", note-t-il


Top Congo / MCP, via mediacongo.
3945 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 23.04.2020 à 13:50

du copier-coller sans reflechir : nous produisons combien des masque par jour? et KIN a quelle population!? ces masque sont ils gratuits?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 23.04.2020 à 05:03

quel incompétent bourgoumestre, un tir est parti... ils ont doté qui de ces masques??? et pendant ce temps, le bouffon s'adonne gracieusement à des nominations ça et là. ce tshisekedi n'est pas à la hauteur de ce pays. il est clair qu'il n'a pas fait de bonnes études et c'est le chaos qui se profile

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 23.04.2020 à 01:12

Le plus dur est à venir.....après la pandémie bien sûr. On n z encore rien vu

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa: Des femmes de Beni et Butembo en sit-in à Kinshasa pour réclamer la paix à l’est...

Provinces ..,

Cité du fleuve : le rêve immobilier d’un « Dubaï » tropical qui prend l’eau

Société ..,

Meurtre de Fabrice Mudiadambu: la famille ne sait toujours pas faire son deuil

Société ..,

Dossier Sokimo contre Kibali Gold Mine : la coalition « Tous pour le Congo » indexe le Tribunal...

Société ..,