mediacongo.net - Actualités - La menace du coronavirus rappelle l’importance de la vaccination pour protéger les vies et les économies (UNICEF & OMS)



Retour Santé

La menace du coronavirus rappelle l’importance de la vaccination pour protéger les vies et les économies (UNICEF & OMS)

La menace du coronavirus rappelle l’importance de la vaccination pour protéger les vies et les économies (UNICEF & OMS) 2020-04-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/20-26/vaccination-contre-ebola-en-rdc.jpg -

A l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) appellent à maintenir des services de vaccination systématique, vitaux pendant la pandémie de Covid-19.

« La pandémie de Covid-19 nous rappelle brutalement que les maladies infectieuses ne connaissent pas de frontières », ont déclaré l’OMS et l’UNICEF dans une note de presse. « Tous les pays sont vulnérables, quels que soient leur niveau de revenu ou la solidité de leur système de soins de santé ».

En Europe, où des dizaines de millions d’individus vivent en confinement depuis des semaines et où plus de 100.000 personnes sont décédées, la rapidité et la dévastation du nouveau coronavirus ont complètement bouleversé les vies.

« Le besoin urgent d’un vaccin contre le Covid-19 met en avant l’importance capitale de la vaccination pour protéger les vies et les économies », soulignent l’UNICEF et l’OMS. « Alors que les scientifiques du monde entier œuvrent à la mise au point d’un vaccin contre le nouveau coronavirus, et que les capacités de soins de santé sont mises à rude épreuve face au Covid-19, les programmes nationaux de vaccination systématique sont plus essentiels que jamais », ont-ils ajouté.

Les deux agences onusiennes appellent les gouvernements en Europe à saisir « toutes les occasions possibles » afin de protéger les populations contre les nombreuses maladies pour lesquelles des vaccins sont déjà disponibles. « Lorsque les vaccinations systématiques ne sont pas effectuées, le risque de flambée épidémique augmente », ont-il averti.

En 2018, environ 527.000 enfants n’avaient pas reçu leur première dose de vaccin contre la rougeole dans la Région européenne de l’OMS. Un an plus tard, en 2019, le virus de la rougeole a mis en évidence des lacunes en matière d’immunité en Europe, infectant plus de 100.000 personnes de tous âges. La protection des enfants, des adolescents et des adultes contre les maladies à prévention vaccinale est une nécessité pour la viabilité des systèmes de soins de santé, rappellent l’OMS et l’UNICEF.

« Nous savons que la vulnérabilité aux maladies infectieuses constitue une menace pour la santé publique partout dans le monde », a déclaré Afshan Khan, Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Europe et l’Asie centrale. « Il est essentiel que l’on poursuive les programmes de vaccination systématique pendant cette crise, tout en protégeant de manière adéquate les personnels de santé et les personnes qui se font vacciner. La priorité doit être accordée à la vaccination des enfants les plus vulnérables qui n’ont pas reçu de vaccination systématique dans le passé », a-t-elle ajouté.

Les services de vaccination systématique interrompus doivent reprendre le plus vite possible
Si, en cette époque sans précédent, les mesures prises au niveau local afin de lutter contre le Covid-19 entraînent des interruptions temporaires des services de vaccination systématique, les pays doivent prévoir de reprendre ces services le plus rapidement possible après que la situation s’est stabilisée, estiment l’OMS et l’UNICEF.

Selon les deux agences onusiennes, les pays doivent être prêts à vacciner les personnes les plus exposées et à garantir à tous, y compris aux plus marginalisés, un accès équitable au vaccin contre le Covid-19 lorsqu’il sera disponible.

« Nous pouvons éviter que le Covid-19 n’ait d’autres répercussions sur nos systèmes de santé en veillant à ce que les personnes de tout âge restent vaccinées conformément aux calendriers nationaux. J’invite instamment les pays à maintenir la prestation des services de vaccination et à stimuler la demande de vaccination, à toutes les étapes de la vie, même en cette période difficile », a, pour sa part, déclaré le Dr. Hans Henri P. Kluge, Directeur régional de l’OMS pour l’Europe. « La priorité accordée à la vaccination est l’un de mes quatre domaines phares, et est au cœur de la vision de la santé de l’OMS/Europe telle qu’énoncée dans le nouveau Programme de travail européen ».

L’OMS et l’UNICEF continueront à soutenir les efforts déployés par les gouvernements en vue de renforcer leur programme de vaccination, notamment par une planification stratégique visant à assurer une vaccination équitable, l’amélioration de la surveillance des maladies à prévention vaccinale, ainsi que la participation et l’information des communautés.

« Alors que nous entrons dans une ère nouvelle, les vaccins continueront à jouer un rôle fondamental pour la santé et le bien-être de tous », ont affirmé les deux agences onusiennes. « C’est par la solidarité, l’action commune et un engagement inlassable à ne laisser personne de côté que nous pourrons édifier ensemble un avenir en meilleur santé ».

 


UN News / MEDIA CONGO PRESS
1749 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le Congo d'abord | U5W4GK2 - posté le 23.04.2020 à 09:44

Qu'ils commence par vacciner la famille de BillGate puis les autres volontaires surtout pas moi !!!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo d'abord | U5W4GK2 - posté le 23.04.2020 à 09:01

Qu'ils commence par vacciner la famille de BillGate puis les autres volontaires surtout pas moi !!!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TIIIII OKOLELA | 3LUJNN3 - posté le 23.04.2020 à 08:58

Qu'ils aient le faire chez eux ou les gens tombent comme des moches, Pas au Congo

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

France: Malgré la vaccination, la circulation du virus chez les plus de 75 ans reste élevée

Santé ..,

Le PDG de Pfizer estime qu’une troisième dose du vaccin voire une vaccination chaque année...

Santé ..,

Covid-19 : malgré une vaccination massive, l’épidémie est hors de contrôle au Chili

Santé ..,

Haut-Katanga : panique à Kasumbalesa suite au lancement de la campagne de vaccination contre le...

Provinces ..,