mediacongo.net - Actualités - Todt : « J'espère que nous disputerons de 15 à 18 Grands Prix de F1 »



Retour Sport

Todt : « J'espère que nous disputerons de 15 à 18 Grands Prix de F1 »

Todt : « J'espère que nous disputerons de 15 à 18 Grands Prix de F1 » 2020-04-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/27-30/jean_todt_20_000.jpeg -

Jean Todt, Président de la FIA, envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour la sécurité routière et vice-président fondateur de l'ICM (Institut du cerveau et de la moelle épinière)

Le président de la FIA reste confiant dans le déroulement de la saison de Formule 1 et veut profiter de la crise pour lancer un New Deal du sport automobile.

Président de la FIA, envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour la sécurité routière et vice-président fondateur de l'ICM, l'Institut du cerveau et de la moelle épinière, Jean Todt porte un regard international et transversal sur le monde de l'automobile ainsi que sur la recherche médicale. Conscient que la crise sanitaire et les prises de conscience écologiques contraindront le sport automobile à faire son aggiornamento, il prend les devants et annonce au Point qu'il procède à l'inventaire de toutes les compétitions internationales (Formule 1, rallyes, endurance, Formule électrique, tourisme…) que la FIA organise ou certifie.

Le Point : Vous êtes le président d'une fédération symbole de la mobilité des hommes et des femmes au moment où plus de la moitié de l'humanité est condamnée à l'immobilité. Comment vivez-vous cette période ?

Jean Todt : J'ai toujours été estomaqué par notre manque de connaissances de l'être humain et de sa santé. C'est d'ailleurs ce qui a présidé à la création de l'ICM avec Gérard Saillant et quelques amis. Saillant était chirurgien orthopédique à la Pitié-Salpêtrière. Quand je lui ai proposé, il y a quatorze ans, que nous créions un institut de recherche sur l'orthopédie, il m'a répondu que l'on connaissait déjà beaucoup de choses sur l'orthopédie, qu'il assimilait au châssis d'une voiture, mais fort peu de choses sur l'électronique, c'est-à-dire le cerveau. Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques restent des maladies largement méconnues.

Et je m'aperçois qu'il en est de même pour ce coronavirus dont on sait encore fort peu de choses quatre mois après son apparition. Ce virus a déjà fait le tour du monde, bouleverse la terre entière et, effectivement, contraint la plupart des pays à confiner leur population. Comme envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour la sécurité routière, je constate que moins de trajets en voiture aboutit à faire fortement baisser la mortalité routière.

En France, celle-ci a chuté de 40 %. 40 % seulement si j'ose dire, car je m'attendais à ce que les chiffres soient encore meilleurs tant les déplacements en véhicule individuel ont été très réduits. Je constate enfin que les principes que nous avons édictés pour diminuer la mortalité routière ne sont pas très éloignés de ceux qui prévalent dans la lutte contre le Covid-19.

L'éducation, le respect des lois, l'amélioration de la qualité des véhicules et des infrastructures routières et enfin la qualité des secours doivent être perpétuellement améliorés. Or, trois de ces leitmotivs sont aussi applicables dans l'épreuve que nous traversons aujourd'hui. C'est la preuve que nous sommes capables d'appliquer des règles collectives lorsque notre vie est en jeu, et que nous pouvons, par conséquent, améliorer notre comportement à l'avenir.

Ce confinement vous oblige à réaménager de fond en comble la saison de Formule 1. Où en êtes-vous ?

Cette saison nous devions avoir 22 Grands Prix. Deux sont d'ores et déjà annulés : Monaco et l'Australie. J'espère que nous arriverons à en courir de 15 à 18 sur les 20 qui restent à disputer. Nous sommes en train d'étudier avec le promoteur Formula 1 et les organisateurs nationaux les dates d'un nouveau calendrier. À l'heure où je vous parle, nous pensons que les courses pourraient reprendre – peut-être à huis clos – en juillet. Pour une course de F1, un huis clos strict impose tout de même la présence de 1 500 à 2 000 personnes. Resteront à définir les lieux de ces courses. Il n'est pas exclu que certains promoteurs nationaux organisent deux Grands Prix. Mais au-delà de ces préoccupations immédiates, je veux initier un New Deal pour le sport automobile.

Quels seront les piliers de ce New Deal ?

Nous les avions déjà posés avant la crise, mais, aujourd'hui, cela devient encore plus urgent. La course automobile coûte trop cher. Nous devrons faire un inventaire complet de toutes les catégories, de la Formule 1 aux courses d'endurance. Les constructeurs traversent une crise historique et seront obligés de faire des choix qui les pousseront peut-être à revoir leurs engagements dans les compétitions. Les compétiteurs privés, même s'ils sont souvent fortunés, risquent de réduire leurs investissements. Il faut tout remettre à plat. À l'inverse, nous avons créé, il y a six ans, un championnat du monde de Formule électrique – la Formule E – qui est de plus en plus attractif.

Êtes-vous inquiet pour l'avenir de la F1 ?

La Formule 1 reste le pinacle de la compétition automobile. Je ne suis pas inquiet de sa pérennité, mais plus de ses dérives financières. Nous allons donc plafonner les budgets afin de diminuer les écarts entre les équipes « pauvres » et les « riches ». Nous avions déjà engagé ces discussions avant la crise, mais nous allons en profiter pour aller plus loin. Ce sera effectif dès 2021.

Qu'est-ce que la FIA peut faire pour venir en aide aux pays les plus touchés par le coronavirus ?

La FIA dispose d'une cellule de crise présidée par le président de sa commission médicale, le professeur Gérard Saillant. Son équipe se réunit tous les deux jours pour suivre l'évolution mondiale de l'épidémie et de la situation sanitaire. Nous travaillons main dans la main avec la Croix-Rouge internationale (IFRC) et les autres grandes fédérations sportives internationales, comme la Fifa et le CIO. A nous de co-construire avec la Croix Rouge des projets innovants sur le terrain. Nous étudions par exemple l'idée de « drive testing » ou de campagnes de sensibilisation aux gestes barrière en voiture.

Pensez-vous que cette crise sanitaire va inciter les gens à restreindre leurs déplacements en voiture individuelle ?

En Chine, on utilise plus sa voiture aujourd'hui qu'il y a trois mois. Tout simplement parce que les transports publics sont désertés et que le covoiturage est boudé. On a tellement expliqué aux gens qu'il fallait respecter une distance sociale que cela les encourage à prendre leur voiture. À plus long terme, il faudra tirer des enseignements de cette parenthèse. Chacun doit gagner en humilité, ne pas penser qu'il a toujours raison. La santé, le changement climatique, l'environnement doivent devenir nos premières priorités. Jusqu'ici, les crises sanitaires ou écologiques semblaient se passer loin de nous, sur d'autres continents. Celle du coronavirus nous touche de plein fouet et doit constituer une véritable prise de conscience.

Jérôme Béglé
Le Point Sport / MCP, via mediacongo.net
880 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

La monoplace de Red Bull pour 2021 baptisée RB16B

Sport ..,

F1 : début de saison retardé d'une semaine

Sport ..,

Lewis Hamilton prolonge avec Mercedes

Sport ..,

Formule 1: désormais ce sera Sir Lewis Hamilton ! Le septuple champion du monde va être fait...

Sport ..,