mediacongo.net - Actualités - USA : l'administration Trump accusée d'avoir ignoré les avertissements dès janvier



Retour Monde

USA : l'administration Trump accusée d'avoir ignoré les avertissements dès janvier

USA : l'administration Trump accusée d'avoir ignoré les avertissements dès janvier 2020-05-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/04-10/trump_riposte_covid_20_0214.jpg -

L’ancien directeur de l’agence gouvernementale américaine chargée du développement de traitements contre le coronavirus accuse l’administration Trump d’avoir ignoré ses avertissements. Rick Bright a été démis de ses fonctions le 20 avril dernier. Il a formellement déposé plainte ce mardi 5 mai auprès de son autorité de tutelle. Donald Trump a affirmé ce mercredi ne jamais avoir rencontré ce médecin.

C’est une procédure dite de lanceur d’alerte. Une manière formelle de dénoncer les agissements de l’administration. Dans sa plainte de 89 pages, le docteur Rick Bright accuse sa hiérarchie d’avoir ignoré les avertissements qu’il a formulés dès janvier sur les dangers du coronavirus.

Il déclare s’être inquiété du manque de préparation du pays face à l’épidémie et s’être heurté à une indifférence qui, dit-il, s’est transformée en hostilité, notamment de la part du secrétaire d’État à la Santé.

Pénurie de masques et de respirateurs artificiels

Rick Bright assure avoir sonné l’alarme sur la pénurie de matériel médical, notamment de masques et de respirateurs artificiels, dès le début de l’année. Selon le docteur, c’est parce qu’il a exprimé ses préoccupations devant l’enthousiasme du président pour le traitement à base de chloroquine qu’il a été démis de ses fonctions.

Le lanceur d'alerte affirme aussi avoir subi des pressions pour acheter des médicaments auprès d’entreprises politiquement liées à l’administration. Sa plainte doit être examinée. Le médecin devrait notamment être entendu par une commission de la chambre des Représentants dès la semaine prochaine.

Rick Bright dirigeait la Biomedical Advanced Research and Development Authority, une agence à la pointe de la lutte contre le Covid-19. Fin avril, il a été muté à un poste inférieur aux Instituts nationaux de santé. Les raisons sont, selon lui, politiques comme il l'a expliqué dans un communiqué publié dans la presse américaine.


RFI / MCP, via mediacongo.net
1341 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
AUTOUR DU SUJET

Les USA pourraient inscrire le chinois Ant Group sur liste noire

Sur le net ..,

Le gouvernement américain veut toujours interdire WeChat sur le territoire

Sur le net ..,

TikTok a trouvé un accord avec l'administration Trump pour rester aux États-Unis

Sur le net ..,

Un juge américain a bloqué l'interdiction de téléchargement de WeChat décidée par...

Sur le net ..,