mediacongo.net - Actualités - Tshopo : le caucus des élus provinciaux s'oppose à l'installation irrégulière de la société chinoise Xiang Jiang Mining à Basoko 


Retour Provinces

Tshopo : le caucus des élus provinciaux s'oppose à l'installation irrégulière de la société chinoise Xiang Jiang Mining à Basoko

Tshopo : le caucus des élus provinciaux s'oppose à l'installation irrégulière de la société chinoise Xiang Jiang Mining à Basoko 2020-05-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/04-10/societe_chinoise_xiang_jiang_mining_20_000.jpg Basoko, Tshopo-

Les voix ne cessent de se lever contre le projet d’exploitation des minerais (or, diamant) par des chinois au Village Liambe, situé à environ 300 Km de Kisangani, dans le Territoire de Basoko.

Après la Société Civile de Basoko, l’Asbl Minorité Silencieuse (MS), les notables et les groupes de pressions, c’est le tour du caucus des Députés Provinciaux élus de la circonscription électorale de Basoko de bloquer ce projet à forte polémique. Il s’agit des honorables Philippe Massikini Kamango, Alphonse Mosema Kosino, Docteur Luc Alungu Walisaya et Justin Masitaki Molangi.

Ils ont exprimé leur position au cours d’une réunion tenu le 04 Mai 2020 à Kisangani à leur intention par Président de l’Assemblée Provinciale, Gilbert Bokungu.

Au menu de cette rencontre, il a été question de la situation controversée de l’exploitation des minerais dans leur territoire Basoko par la société chinoise ci-haut évoquée. Au cours de cette assise qui a tablé sur cet unique point à l’ordre du jour, ces élus du peuple ne sont pas allés par le dos de la cuillère. Ils se sont tous ralliés derrière la communauté, qui refuse énergiquement cette exploitation.

Par la même occasion, ils ont fustigé l’ingérence du Gouvernement Provincial de la Tshopo dans cette affaire et son imposition, visiblement avec des actes d’intimidations, chose inacceptable. Par ailleurs, ils ont aussi condamné la complicité de certains fils et filles du Territoire de Basoko, en l’occurrence le comité de l’asbl « Union pour le Développement de Basoko (UDB), basée à Kisangani, qui se sont appropriés ce dossier, prétextant représenter tout Basoko.

« Il n’est pas question d’exploitation anarchique et illicite dans notre territoire. Cela doit se faire avec le respect des lois de la République et le consentement de la population. Nous avons déjà l’expérience des sociétés antérieures ayant exploité chez nous de manière illicite et sans respect des cahiers de charge », a dit l’un d’eux à votre rédaction au sortir de la réunion.

A lui d’ajouter « Nous appelons aussi certains de nos fils qui soutiennent à tort cette entreprise de revenir au bon sens, car on ne doit pas être seul contre tous », a-t-il conclu.

Pour sa part, le Professeur Robert Ekele, Président National de l’asbl Minorité Silencieuse de Basoko (MSB), interrogé à ce sujet, s’est dit très contant de la position prise par les élus de Basoko, pour se rallier derrière son peuple, la voix de la démocratie.
Lui et son asbl qui militent avec énergie avec les autres couches de la population, pensent que des actions parlementaires doivent suivre leur position.

Pour rappel, c’est plusieurs jours que violons sont loin de s’accorder au tour de la mise en œuvre de ce projet. Les navettes se font dans le Territoire de Basoko d’une part par le Gouvernement Provincial de la Tshopo et d’autre part, par les chinois, pour tenter des manœuvres d’exploitation des minerais. La dernière navette est le séjour dit clandestin des chinois au Village Liambe pour tenter de duper la population à accepter leur « entreprise » sans succès.

Augustin Tsheza
Oriental Info / MCP, via mediacongo.net
510 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Kisangani: Mgr Marcel Utembi demande le dédommagement des victimes de la Guerre des six jours

Provinces ..,

20 ans après la guerre de “6 jours” à Kisangani: Mukwege appelle une fois de plus à...

Provinces ..,

Guerre de 6 jours : 20 ans après, les victimes réclament toujours justice

Société ..,

Kisangani : les agents de la RVA réclament 52 mois d'arriérés de salaire

Provinces .., Kisangani, Tshopo