mediacongo.net - Actualités - Une étude met en doute l'efficacité de l'hydroxychloroquine sur les malades



Retour Santé

Une étude met en doute l'efficacité de l'hydroxychloroquine sur les malades

Une étude met en doute l'efficacité de l'hydroxychloroquine sur les malades 2020-05-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/11-17/Hydroxychloroquine.jpg -

Les résultats de l'étude, réalisée dans des hôpitaux new-yorkais auprès d'un millier de patients, n'appuient pas l'utilisation de l'hydroxychloroquine, en dehors d'essais cliniques randomisés

L'administration d'hydroxychloroquine, un médicament contre le paludisme, n'a ni amélioré ni détérioré de manière significative l'état de patients gravement malades du coronavirus, selon une étude publiée jeudi dans le New England Journal of Medicine.

«Le risque d'intubation ou de décès n'était pas significativement plus important ou moindre parmi les patients ayant reçu l'hydroxychloroquine que parmi ceux n'ayant rien reçu», ont précisé les auteurs de l'étude.

Une utilisation non recommandée en dehors des essais cliniques

Financée par les Instituts de santé américains (NIH), l'étude d'observation a été conduite sur des malades du Covid-19 admis dans les services d'urgence des hôpitaux New York-Presbyterian Hospital et Columbia University Irving Medical Center.

Quelque 811 patients ont reçu deux doses de 600 mg d'hydroxychloroquine le premier jour puis 400 mg quotidiennement pendant quatre jours. 565 malades n'ont pas reçu le médicament.

L'étude «ne devrait pas être utilisée pour écarter» les potentiels bienfaits ou risques que peut apporter un traitement à l'hydroxychloroquine, selon les scientifiques. «Cependant, nos résultats n'appuient pas l'utilisation de l'hydroxychloroquine pour le moment, en dehors d'essais cliniques randomisés (répartissant les patients par tirage au sort) afin de démontrer son efficacité», ont-ils ajouté. Donald Trump a régulièrement prôné l'utilisation de l'hydroxychloroquine comme traitement pour les malades du coronavirus.

L'antiviral expérimental remdesivir autorisé aux Etats-Unis

L'hydroxychloroquine et la chloroquine sont utilisées depuis des années pour traiter le paludisme, certaines maladies auto-immunes, comme le lupus, et la polyarthrite rhumatoïde.

Les autorités sanitaires canadiennes et américaines ont toutefois mis en garde fin avril contre l'utilisation en dehors d'essais cliniques supervisés de ces deux antipaludéens pour prévenir une infection au nouveau coronavirus ou la traiter.

L'Agence américaine du médicament (FDA) a par ailleurs autorisé en urgence la semaine dernière l'utilisation de l'antiviral expérimental remdesivir. Un grand essai américain a conclu qu'il écourtait de plusieurs jours le rétablissement des patients les plus gravement atteints du Covid-19.


Le Temps / MCP, via mediacongo.net
2438 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 11.05.2020 à 12:38

À lire l'article on voit bien que ça vise à décourager l'utilisation de la chloroquine et donc à préparer le terrain pour des opérations de vaccination de masse avec une agenda cachée.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 11.05.2020 à 12:35

Le professeur Docteur Raoult n'est pas fou. Lui, n'a pas réalisé une étude à ce propos, il est plutôt parti des études d'un chercheur chinois et je vous informe que la Chine a vaincu le coronas-19 avec ça. Et Raoult cite toujours ce chercheur chinois. En plus de la référence chinoise, Raoult jouit d'une forte expérience des antipaludiques depuis le Sénégal. Vous autres ne voulez tout simplement pas que les populations guérissent. D'ailleurs, comment pourriez vous accepter la guérison pendant des populations dont vous voulez la réduction?

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | 6UEOR41 - posté le 11.05.2020 à 12:09

D'accord avec JeffKM, et j'ajoute les humains n'ont pas besoin de tous ces acharnements. Depuis plus d'un siècle les oligarchies financières internationales ont forcé les habitants de la terre à remplacer l'alimentation naturelle et originelle par une alimentation artificielle faite des aliments hautement transformés et nuisibles à la santé au point qu'une personne arrive à l'âge de 60 ans avec déjà un organisme suffisamment affaibli. Voilà le virus est très mortel pour les vieillards que pour les jeunes. Revenons à l'alimentation de nos ancêtres et changeons de mode de vie individualiste au mode de vie communautaire et convivial, cessons de tuer le animaux sauvages et meme...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JeffKM | 8LDRILO - posté le 11.05.2020 à 11:41

Ne vous fiez pas du premier coup à toute étude réalisée dans des conditions conduisant à la conclusion qu'on cherchait. Ce n'est ni scientifique, ni honnête. 1. Les doses utilisés dans cette étude sont largement supérieures à celles préconisées. Pourquoi? 2. L'hydroxychloroquine ne réussit à guérir efficacement les patients qu'en présence de zinc ionique, en l'occurrence, le sulfate de zinc. Pourquoi cette étude n'a-t-elle pas fait usage de zinc? 3. Le NIH, CDC, FDA et OMS sont truffés de nombreux conflits d'intérêts avec Bill Gates et les fabricants de vaccins (The New York Times, December 17, 2009. By Gardiner Harris). 4. Le CDC possède une vingtaine de...

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Drépanocytose : la jeunesse protestante de Kinshasa encourage le dépistage avant le mariage
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,

Inde : l'OMS craint l'apparition du virus mortel Nipah

Santé ..,

Coronavirus au Royaume-Uni : Pourquoi le gouvernement britannique a-t-il renoncé au pass...

Santé ..,

"Nous faisons face à une dernière vague, une sorte de 'vague de sortie', qui va toucher...

Santé ..,