mediacongo.net - Actualités - Tchad : le port du masque obligatoire dans les lieux publics ou prison



Retour Afrique

Tchad : le port du masque obligatoire dans les lieux publics ou prison

Tchad : le port du masque obligatoire dans les lieux publics ou prison 2020-05-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/11-17/tchad_population_20_000.jpg N’Djamena, Tchad-

Les Tchadiens qui ne respectent pas l’obligation de porter un masque dans les lieux publics sont passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu‘à 15 jours, selon un arrêté du gouvernement signé dimanche 10 mai 2020.

“Toute personne (qui) ne respecte pas le port du masque sera punie d’une amende de 2.000 francs CFA (3,5 euros) et pourra l‘être en outre de l’emprisonnement jusqu‘à quinze jours au plus”, selon cet arrêté pris par le ministre de la Défense et de la Sécurité, Mahamat Abali Salah, applicable à compter de ce dimanche.

Le port du masque pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus est obligatoire au Tchad depuis jeudi dernier. La mesure a été jusqu’ici peu respectée dans les rues de la capitale, Ndjamena, a observé dimanche un journaliste de l’AFP.

Toute personne (qui) ne respecte pas le port du masque sera punie d'une amende de 2.000 francs CFA (3,5 euros) et pourra l'être en outre de l'emprisonnement jusqu'à quinze jours au plus

Le Tchad, pays sahélien pauvre et au système de santé défaillant, comptait officiellement dimanche 322 cas de nouveau coronavirus, dont 31 décès.

Mi-avril, les autorités avaient annoncé une obligation du port du masque en public, avant de se rétracter, reconnaissant un manque de matériel de protection disponible sur son territoire.

Les principales villes du pays, dont N’Djamena, sont isolées du reste du territoire depuis vendredi pour une durée de 15 jours.

Dans ce pays de 16 millions d’habitants, les urgences sanitaires sont fréquentes et affectent près de 2 millions de personnes.

Le Tchad fait face à d’autres épidémies dont celle de la rougeole, avec, entre janvier et novembre 2019, plus de 25.500 cas suspects, dont 255 décès.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
1234 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Afrique du Sud: des dizaines de manchots du Cap tués par des abeilles
AUTOUR DU SUJET

L'OMS veut renvoyer une délégation d'experts en Chine pour retracer l'origine du Covid-19

Santé ..,

Pfizer démarre un essai clinique pour un usage préventif de sa pilule anti-Covid

Santé ..,

Coronavirus : Après 561 jours de restrictions, la Norvège va revenir à la normale samedi

Monde ..,

OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique

Afrique ..,