mediacongo.net - Actualités - Affaire Isabel dos Santos : l’Angola enquête sur le « faux passeport » et maintient ses accusations 


Retour Afrique

Affaire Isabel dos Santos : l’Angola enquête sur le « faux passeport » et maintient ses accusations

Affaire Isabel dos Santos : l’Angola enquête sur le « faux passeport » et maintient ses accusations 2020-05-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/18-24/isabel_dos_santos.jpg -

Le parquet de Luanda déclare qu’une enquête est en cours sur l’authenticité du passeport d’Isabel dos Santos, mais insiste sur le fait que le gel des avoirs de la milliardaire angolaise, opéré à titre conservatoire, n’était fondé sur « aucun document d’identité ».

Le gel des avoirs d'Isabel dos Santos « n'était fondé sur aucun document d'identité, mais sur des documents attestant la crainte d'une dissipation du patrimoine », réplique le parquet de Luanda dans un communiqué transmis à la presse locale. Après avoir qualifié de « plaisanterie » la sortie médiatique de la fille de l'ancien président, le bureau du procureur général de la République (PGR) confirme l'existence de ce « faux passeport » dans le dossier judiciaire de l'affaire qui contiendrait également des informations relatives à l'ambassade d'Angola au Japon.

Le parquet affirme que l'authenticité de ce passeport fait actuellement l'objet d'une enquête. Mais la démarche de la justice à l'encontre d'Isabel dos Santos n'étant pas fondée sur ce passeport, les accusations de détournements de deniers publics par la milliardaire sont maintenues, précise la justice.

Alvaro Joao, porte-parole du PGR, répondant à RFI, déconstruit l'argumentaire d'Isabel dos Santos au sujet du faux passeport. « Cela, le passeport, est fourni dans une série de documents qui confirment qu'en fait, la femme d'affaires avait l'intention d'investir au Japon », a-t-il déclaré.

Fragilisée, Isabel dos Santos tente de tenir tête
Après un long silence sur cette affaire, Isabel dos Santos créait la surprise mardi en révélant un « faux passeport » et une série d'emails frauduleux qui, d'après la femme d'affaires, seraient à l'origine du gel de ses avoirs en Angola et au Portugal. La milliardaire accusait alors Luanda de vouloir déstabiliser à tout prix ses affaires.

Depuis le début de ce bras de fer qui l'oppose au nouveau régime de Luanda, Isabel dos Santos est considérablement fragilisée. Sa fortune même a pris un coup et devrait en prendre davantage après la cession de plusieurs actifs au Portugal. En Angola où elle pouvait encore faire valoir sa présidence chez Unitel jusqu'à l'été dernier, le conseil d'administration lui aurait déjà trouvé un remplaçant, selon Expansao, en la personne de João Quipipa, un ancien secrétaire d'Etat au Trésor sous José Eduardo dos Santos, qui siège au conseil d'administration de l'opérateur télécoms depuis mai 2019.

Depuis qu'elle a sorti ces « révélations », la milliardaire angolaise est à fond dans les réactions sur Twitter. Ce jeudi, elle réagit à la communication du parquet de Luanda, parlant de « mensonges et fausses preuves » qui auraient pour but « de [la] piéger ».

 


La Tribune / MCP, via mediacongo.net
636 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Alternance Pacifique | 6MS7AT2 - posté le 20.05.2020 à 21:08

Où est Sindika le donneur des leçons ?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Journée Africaine de l’état-civil : le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde révèle « le dysfonctionnement de la base des données suite à la Covid-19 en Afrique »