mediacongo.net - Actualités - Renforcement des capacités de réaction au Haut-Katanga : le laboratoire de Lubumbashi est équipé pour confirmer les cas de COVID-19 (ministre provincial)



Retour Provinces

Renforcement des capacités de réaction au Haut-Katanga : le laboratoire de Lubumbashi est équipé pour confirmer les cas de COVID-19 (ministre provincial)

Renforcement des capacités de réaction au Haut-Katanga : le laboratoire de Lubumbashi est équipé pour confirmer les cas de COVID-19 (ministre provincial) 2020-05-21
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/18-24/Covid-19-Laboratoire-Lshi.JPG -

Les provinces du Haut-Katanga et du Lualaba voudraient que des tests Coronavirus soient effectués sur place pour éviter de longues attentes des résultats. Le laboratoire provincial de Lubumbashi, bien équipé, est à mesure de confirmer les cas de COVID-19 avec l’accompagnement de l’INRB, a assuré mardi 19 mai le ministre provincial de la santé du Haut-Katanga, Joseph Sambi Bulanda. 

« Dans ce contexte de confinement et les avions sont rares et puis le transport des échantillons, le délai d’attente des résultats devient de plus en plus long. Donc, avec la flambée là à Kinshasa, l’INRB se sent submergé. Il y a une attente de sept à dix jours  entre temps ça pose un problème de confirmation des cas suspects et de la précocité de l’instauration du traitement », a indiqué Joseph Sambi.

Pour lui, le laboratoire provincial de Lubumbashi a des équipements de biologie moléculaire, il y a aussi l’option COVID Abbot m2000 avec application SRAS COV2 pour COVID- 19, qui est installée sur ces machines.

"Il y a possibilité d’acquérir des cassettes et des réactifs pour commencer avec l’aide de l’INRB  à confirmer les cas à partir de Lubumbashi bien sûr avec le renforcement des capacités en ressources humaines par l’INRB pour desservir toute cette région, notamment les provinces de l’ancien Katanga", a-t-il estimé.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
1523 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 21.05.2020 à 20:02

GENOCIDE PROGRAMMé par un pouvoir TRICHEUR le 19 mai un avion CONGOAIRWAYS de RAPATRIEMENT a débarqué pLus de 100 rapatrés d Afrique du Sud qui sont répandus dans KINSHASA AVEC LE CORONA IMPORTE D AFRIQUE DU SUD ET CET AVION a continué avec 70 covidpositifs sur LUBUMBASHI et se sont éparpliilés RAISON:INCOMPETENCE DE TSHILOMBO pour organiser des structures de 40 TAINE/Y Ajouter les 200 prisonniers CHINOIS infectés, venus SANS PASSER en 40TAINE en RDC comme "medecins" TSHILOMB0 sera jugé pour ce CRIME DE GENOCIDE

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 21.05.2020 à 17:54

PEINE PERDUE : le 19 mai un avion de RAPATRIEMENT a débarqué pLus de 100 rapatrés d Afrique du Sud qui tous REFUSé d aller en 40taine et sont répandus dans la ville;PLUS DE LA MOITIE A GOMNBE Le ême avion a continué sur LUBUMBASHI i avec 70 passagers qui ,renseignments pris se sont aussi éparpillés en ville/Y Ajouter les 200 prisonniers CHINOIS infectés, venus en RDC comme "medecins" TSHILOMBo,MUYEMBE,ETENI MMAUNDA TAMBWE MWAMBA,MUKWEGE ET ILUNKAMABA:vous serez ujées pour ce LAXISME ET NEGLIGENCE

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Exploitation minière : Christophe Mboso éventre le boa et annonce un contrôle parlementaire