mediacongo.net - Actualités - Hong Kong : le régime chinois vote une loi de sécurité nationale pour mettre fin aux manifestations 


Retour Monde

Hong Kong : le régime chinois vote une loi de sécurité nationale pour mettre fin aux manifestations

Hong Kong : le régime chinois vote une loi de sécurité nationale pour mettre fin aux manifestations 2020-05-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/xi_jinping_president_chine_20_000.jpg -

Le président chinois Xi Jinping vote le projet de loi sur la sécurité nationale à Hong Kong lors de la session de fermeture du Congrès à Pékin, le 28 mai 2020. (NICOLAS ASFOURI / AFP)

À Pékin, la grand messe du Parti communiste chinois s'est achevée ce jeudi 28 mai 2020, après une semaine de réunions. Près de 3 000 délégués venus de toutes les provinces du pays ont adopté, sans surprise, une motion qui ouvre la voie à une nouvelle loi visant Hong Kong. C'est un tournant.

En Chine, Pékin reprend en main la situation dans son territoire semi-autonome et Xi Jinping siffle la fin des manifestations à Hong Kong. Le président contourne le parlement local hongkongais en faisant adopter par l’Assemblée nationale populaire à Pékin une mesure qui lui permettra de contrôler la situation sécuritaire dans l’ancienne colonie britannique.

Le projet de loi sur la sécurité nationale à Hong Kong a été adopté par 2 878 délégués, un seul a voté contre, et six se sont abstenus. Le vote a été salué par une salve d'applaudissements. Il va enclencher l'élaboration d’une loi, une commission va se mettre au travail à Pékin pour élaborer le texte qui devrait être adopté définitivement cet été, c'est-à-dire avant les élections législatives qui auront lieu à Hong Kong en septembre prochain.

Xi Jinping veut mettre un terme à la montée de la contestation à Hong Kong

Après un an de manifestations parfois très radicales, Pékin veut contrôler la jeunesse dont une partie est désespérée. Sur les murs à Hong Kong, on peut voir ce slogan écrit : "La liberté ou la mort". L'esprit de la future loi, c'est de museler les contestataires, mais pas seulement. Tous les détails ne sont pas encore connus, mais il semblerait que le gouvernement central veuille créer des antennes capables de faire du renseignement à Hong Kong.

Par ailleurs, il semblerait que la future loi revoit le système judiciaire hérité des Britanniques. La plus haute cour de justice est composée de 15 juges étrangers, sur 23. Pékin entend y mettre fin. Les prochains juges pourraient être tous chinois comme à Macao, l’ancienne colonie portugaise, qui est à une demi-heure en bateau de Hong Kong.

Ce projet de loi n’a fait l’objet d’aucune consultation publique ou législative à Hong Kong. La Chine s’attend à des réactions violentes d’une partie de la population hongkongaise, mais aussi d'une réaction de la part des États-Unis et peut-être de la communauté internationale.


France TV Info / MCP, via mediacongo.net
519 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Brésil : l'Amazonie brûle à nouveau
AUTOUR DU SUJET

Un échantillon envoyé en 2013 à Wuhan relance le débat sur l'origine du coronavirus

Science & env. ..,

Coronavirus : le Covid-19 réapparaît à Pékin avec plus de 100 cas confirmés

Santé ..,

Chine: crainte d'une deuxième vague suite à l'apparition d'un nouveau foyer de contamination à...

Monde .., Pékin, Chine

Covid-19/Chine: le Beijing Guoan de Cédric Bakambu suspend ses rencontres amicales suite à la...

Sport ..,