mediacongo.net - Actualités - Akinwumi Adesina : « Je n’ai pas enfreint le code d’éthique de la Banque africaine de développement »



Retour Economie

Akinwumi Adesina : « Je n’ai pas enfreint le code d’éthique de la Banque africaine de développement »

Akinwumi Adesina : « Je n’ai pas enfreint le code d’éthique de la Banque africaine de développement » 2020-05-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/akinwumi_adesina_20_000.jpg -

Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina affirme n’avoir pas enfreint le code d’éthique de cette institution. Face aux allégations qu’il qualifie de « mensongères » visant à porter atteinte à son honneur et à la réputation de la BAD, il a clamé son inoncence.
« Je suis convaincu que des processus équitables, transparents et justes, qui respectent les règles, procédures et systèmes de gouvernance de la Banque, ainsi que l’État de droit, prouveront en fin de compte que je n’ai pas enfreint le code d’éthique de cette institution extraordinaire », a déclaré Akinwumi Adesina dans un communiqué officiel rendu public le mercredi 27 mai 2020.

Le président de la BAD qui apprécie sincèrement le soutien des actionnaires de la Banque reste convaincu qu’en fin de compte, et dans un élan collectif, cette institution sortira de cette situation plus forte qu’auparavant et continuera à soutenir la dynamique de développement de l’Afrique.

A lui de rassurer : « je continuerai donc à travailler avec chacun de nos actionnaires pour faire en sorte que la Banque africaine de développement préserve sa réputation durement acquise à l’échelle mondiale et que nos systèmes institutionnels et de gouvernance crédibles et efficaces soient renforcés, au moment où nous nous efforçons ensemble d’accomplir la mission de nos fondateurs, à savoir accélérer et transformer le développement de l’Afrique. »

Si Akinwumi Adesina met derrière lui les « tentatives sans précédent de certains » de ternir à tout sa réputation et de « porter préjudice aux procédures de gouvernance de la BAD », il affirme garder le cap dans sa démarche en tirant une grande inspiration de ses héros, à savoir : Nelson Mandela et Kofi Annan, dont les vies ont montré que « c’est dans la douleur que l’on grandit ».

Tout est parti au mois d’avril dernier lorsqu’un document d’une quinzaine de pages signé par « des employés anonymes » a mis en exergue de diverses malversations. Ce document indiquait que le président Adesina aurait procédé à des nominations à des hautes responsabilités des ressortissants de son pays (le Nigéria) sur base d’un favoritisme au détriment d’autres nationalités.

Il a été aussi allegué d’avoir nommé entre autres, des personnes soupçonnées ou reconnues coupables de fraude ou de corruption en leur accordant des confortables indemnités de sortie, au besoin, sans pouvoir les sanctionner.

Des allégations balayées d’un revers de la main par un rapport de BAD qui a lavé totalement son président de ces faussetés tant que le Comité d’éthique des conseils d’administration a conclu que la plainte ne reposait sur aucun fait objectif et solide.

Récemment, le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a formellement demandé à la Banque africaine de développement (BAD) l’ouverture d’une enquête indépendante autour des différentes accusations qui pèsent sur son président.

Mais Akinwumi Adesina reste confiant face à l’ensemble de ces processus justes, équitables, transparents et respectueux des règles de gouvernance établies pour confirmer davantage son innocence.

Paraphrasant Martin Luther King Jr., il a insisté : « l’arc de l’univers moral est long, mais il penche vers la justice. »

Toutefois, ce vent secoue sérieusement sa rélection à la tête de cette prestigieuse institution. A fin aout prochain, Akinwumi Adesina devra mobiliser une majorité de voix d’abord au sein des 54 pays africains, ensuite au sein des 26 pays non-régionaux membres de la BAD pour mériter d’être réélu.

Emilie Mboyo
Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
8315 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le prix du blé s'envole après l'embargo indien sur les exportations
AUTOUR DU SUJET

Les experts indépendants valident la disculpation du président de la Banque africaine de...

Economie ..,

La Banque africaine de développement lance une enquête indépendante sur son président

Economie ..,

La Banque africaine de développement octroie 1,22 million USD pour appuyer la riposte contre la...

Economie ..,

Projet Inga, l’appui de la BAD attendu d’ici fin septembre 2020!

Economie ..,