mediacongo.net - Actualités - Tshisekedi fragilisé après la destitution de Jean-Marc Kabund 


Retour Politique

Tshisekedi fragilisé après la destitution de Jean-Marc Kabund

Tshisekedi fragilisé après la destitution de Jean-Marc Kabund 2020-05-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/kabund_tshisekedi_18_00001.jpg -

Jean-Marc Kabund et le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo

L’homme fort de l’UDPS à l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund a été de son poste de premier vice-président. Un coup dur pour Félix Tshisekedi qui perd son principal relais dans une chambre ultra-dominée par le FCC de Joseph.

Les nuages s’accumulent et l’étau se resserre autour du président Félix Tshisekedi. Son directeur de cabinet et allié politique Vital Kamerhe est en prison. Et c’est maintenant son principal chien de garde à l’Assemblée nationale et patron de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, qui se retrouve destitué de son poste de premier vice-président. A l’Assemblée nationale ce lundi, les députés de l’UDPS, le parti présidentiel, en sont venus aux mains pour défendre l’un des leurs, Jean-Marc Kabund, avant le vote de sa destitution.

La séance a été suspendue, mais lorsque le vote a pu reprendre, la sanction a été sans appel : 289 voix pour, 17 contre et 9 abstentions. A l’issu du dépouillement, Jean-Marc Kabund a donc été destitué de son poste très stratégique de premier vice-président de l’Assemblée nationale, une chambre largement dominée par le FCC de Joseph Kabila. Félix Tshisekedi a donc perdu son principal relais au sein du parlement.

Le Congrès de la discorde

Pour le député Kabund, ce vote n’est pas une surprise et résulte d’une énième manoeuvre du FCC pro-Kabila. « Ce passage en force est la preuve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution. En vrai Tshisekediste, je quitte ce poste la tête haute et sans compromission. Fier d’avoir défendu notre idéal de combat, notre pouvoir et le président de la République » a déclaré le patron de l’UDPS sur son compte Twitter.

A l’origine de la destitution de Jean-Marc Kabund : son opposition à la tenue d’un Congrès des deux chambres pour valider l’Etat d’urgence décrété par Félix Tshiskedi pour lutter contre le Covid-19. Le patron de l’UDPS y voyait un piège tendu par le FCC pour destituer Félix Tshisekedi. Sur les ondes, Jean-Marc Kabund a également dénoncé le coût supposé du Congrès qu’il estimait à 7 millions de dollars. Une somme démentie par le Bureau de l’Assemblée nationale. S’en suit une pétition initiée par le député MLC Jean-Jacques Mamba, qui se fait arrêter par la police, soupçonné d’avoir usurpé la signature de plusieurs députés pour son texte anti-Kabund.

Un avertissement pour Tshisekedi

Avec ce nouvel épisode, la République démocratique du Congo (RDC) s’enfonce un peu plus dans la crise politique. La détention de Vital Kamerhe d’abord, puis la destitution de Jean-Marc Kabund ensuite, isole et fragilise Félix Tshisekedi dans ses coalitions avec l’UNC de Vital Kamerhe au sein de CACH, et avec le FCC de Joseph Kabila au sein du gouvernement. Les affaires Kamerhe et Kabund sonnent donc comme un avertissement pour le président congolais. Minoritaire dans les deux chambres, Félix Tshisekedi se retrouve subitement privé de son allié de l’UNC et de son porte-voix à l’Assemblée nationale.

Une cohabitation dure

L’affaiblissement de Félix Tshisekedi fait évidement le jeu du FCC de Joseph Kabila, toujours en embuscade pour récupérer le seul poste qui lui manque : la présidence de la République. « Le travail de sape du FCC continue » nous confie un fidèle du président congolais. Le prochain épisode pourrait être le remplacement de Jena-Marc Kabund au siège de premier vice-président à l’Assemblée nationale.

Ce poste doit revenir à la coalition CACH, mais une candidature surprise, soutenue en sous-main par le FCC, pourrait sortir du bois et rafler la mise au nez et à la barbe de Félix Tshisekedi, qui perdrait ainsi son principal soutien à l’Assemblée nationale. Le président Tshisekedi vient donc de se rendre compte que le FCC n’est sans doute pas l’allié qu’il pensait, et que la coalition avec le FCC est en train de se transformer en cohabitation dure… très dure.

Christophe Rigaud
Afrikarabia / MCP, via mediacongo.net
2556 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Yukor | AXQNA21 - posté le 29.05.2020 à 10:24

Suite 2:::FATSHI se trouve dépassé, il est dans la tourmente en ce moment, parce que dans sa naïveté ; il pensait que le FCC offrirait une moto « de wewa » a Jean-Marc Kabundjilayi en remerciement d’avoir régalé le fils de l’opposant historique pendant un moment. A cause de son indignité, Je semble voir comme si, le sort de Felix-Antoine Tshisekedi est incertain.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yukor | AXQNA21 - posté le 29.05.2020 à 10:23

Suite::: Mais le fils gâté du sphinx, dans sa traitrise légendaire, prenait plaisir en envoyant son minable larbin narguait avec rodomontade et publiquement Joseph Kabila et son char de combat dénommé FCC et sapait en même temps le prestige du même parlement ou il l’a fait siéger avec les éminences grises de la politique de la RDC. Maintenant que les conséquences préliminaires commencent par la défenestration de cet étudiant en G2 du bureau de l’assemblée nationale ; FATSHI se trouve dépassé, il est dans la tourmente en ce moment, parce que dans sa naïveté ; il pensait que le FCC offrirait une moto « de wewa » a Jean-Marc Kabundjilayi en remerciement d’avoir...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yukor | AXQNA21 - posté le 29.05.2020 à 10:22

Tout le monde finirait par croire que Felix-Antoine Tshisekedi n’a rien dans sa tête. Parce qu’il est incapable de mettre de l’ordre dans leur chose familiale (UDPS) comment voulez-vous qu’il comprenne les arcanes politiques d’un Etat ? Si J’étais Felix-Antoine Tshisekedi je sauverais avec beaucoup de facilités le fauteuil de Jean-Marc Kabundjilayi, (malgré son niveau en dessous du planché) au perchoir de l’assemblée nationale à travers un dialogue constructif avec Joseph Kabila au nom de notre coalition FCC-CACH. Mais le fils gâté du sphinx, dans sa traitrise légendaire, prenait plaisir en envoyant son minable larbin narguait avec rodomontade et publiquement...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 29.05.2020 à 10:21

Dans la configuration du bureau de l'Assemble Nationale, le poste du President revient a la Majorite au pouvoir dont le FCC, celui du 1er Vice-President a l'opposition, donc UDPS ne doit pas penser que ce poste leur revient de Droit, Non! LAMUKA a aussi cette possibiliter de placer quelqu'un la bas.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yukor | AXQNA21 - posté le 29.05.2020 à 10:21

Tout le monde finirait par croire que Felix-Antoine Tshisekedi n’a rien dans sa tête. Parce qu’il est incapable de mettre de l’ordre dans leur chose familiale (UDPS) comment voulez-vous qu’il comprenne les arcanes politiques d’un Etat ? Si J’étais Felix-Antoine Tshisekedi je sauverais avec beaucoup de facilités le fauteuil de Jean-Marc Kabundjilayi, (malgré son niveau en dessous du planchée) au perchoir de l’assemblée nationale à travers un dialogue constructif avec Joseph Kabila au nom de notre coalition FCC-CACH. Mais le fils gâté du sphinx, dans sa traitrise légendaire, prenait plaisir en envoyant son minable larbin narguait avec rodomontade et publiquement...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 29.05.2020 à 10:02

il est fragilisé bien avant incapable de recadré Kabund,quand Shadari et Mwilanya répondez a KABUND ,Rais avez sifflet la fin de recréation qui entends encore les deux hommes depuis ? c'est que TSHILOMBO est incapable de faire avec Kabund et Kabuya,les difficultés de FELIX a pour origine son propre parti diriger par des nuls, au lieu de promouvoir ses actions,régler avec le FCC les problèmes en toute discrétion, Kabund rends tout publique meme des banalités ,du coup on est voit plus le trvail de Tshilombo que des problèmes toujours amplifiés par Kabund et Kabuya en excitant aussi leur base

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 29.05.2020 à 08:32

Kabund manqué la diplomatie

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | L5NUP4H - posté le 29.05.2020 à 01:43

Le poste est à Ma-Fa. Bokosilisa yango

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Félix Tshisekedi prend acte de la démission de Benoît Luamba, président de la Cour...

Politique ..,

Lumeya Dhu Maleghi : " La survie politique du président Félix Tshisekedi est dans la coalition "

Politique ..,

Le président Tshisekedi est rentré à Kinshasa après un séjour privé de quatre jours à...

Politique ..,

Le président Felix Tshisekedi en « séjour privé » en Belgique

Politique ..,