mediacongo.net - Actualités - Traitement à la chloroquine : un membre du Comité scientifique algérien accuse l’OMS 


Retour Santé

Traitement à la chloroquine : un membre du Comité scientifique algérien accuse l’OMS

Traitement à la chloroquine : un membre du Comité scientifique algérien accuse l’OMS 2020-05-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/mohamed_bekkat_berkani_docteur_algerien_20_000.jpg -

Dr Mohamed Bekkat Berkani

Le président du conseil national de l’Ordre des médecins algériens, Dr Mohamed Bekkat Berkani, a réagi, mercredi 27 mai, à la décision de l’OMS concernant l’utilisation de la chloroquine contre le coronavirus. Tout en affirmant que l’Algérie continuera à utiliser ce traitement, il s’est dit étonné par la sortie de l’Organisation mondiale de la Santé.

La polémique sur le traitement du coronavirus à base de la chloroquine a connu un nouveau rebondissement ces derniers jours. La controverse est née d’une étude parue dans la revue médicale “The Lancet”, jugeant inefficace, voire néfaste ce médicament pour les patients atteints du Covid-19.

Une étude à la suite de quoi l’OMS a suspendu ses essais cliniques à base d’hydroxychloroquine. De même, plusieurs pays, notamment la France, ont arrêté ce traitement. L’Algérie, elle, n’a pas renoncé à ce protocole médical, étant convaincue de son efficacité.

“Une tentative commerciale”

Le docteur Mohamed Bekkat Berkan, qui est également membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, n’a pas mâché ses mots au lendemain de la décision de l’OMS.

Pour lui, les informations publiées dans la revue en question sont “ambiguës” et sèment “le doute” autour du lien entre certains lobbies et laboratoires internationaux. “Il s’agit, estime-t-il, d’une tentative de faire pression pour la commercialisation de médicaments plus coûteux que la chloroquine, au prix abordable”.

“La position de l’OMS est surprenante”

“L’Algérie refuse de s’engager dans ce genre de conflits et poursuivra l’utilisation de ce protocole pour les personnes diagnostiquées positives au virus”, a-t-il affirmé, assurant “faire prévaloir l’intérêt général des citoyens”. Cela d’autant plus que l’utilisation de la chloroquine “est un réel succès” et qu’elle “prouve son efficacité de jour en jour”, a-t-il insisté.

Le Dr Bekkat s’est dit, dans la foulée, étonné par la réaction “surprenante” de l’OMS, notamment à la lumière “des résultats positifs” de la chloroquine enregistrés dans plusieurs pays du monde, dont l’Algérie.

Ainsi, le même responsable a confirmé que le pays allait poursuivre l’utilisation du protocole thérapeutique à base d’hydroxychloroquine contre le nouveau coronavirus. Il a souligné, dans ce cadre, que l’utilisation dudit protocole dans le traitement du Covid-19 en Algérie s’effectuait “dans un cadre scientifique, avec un suivi minutieux des patients même après leur guérison”.

Mohand Ouamar
Observ Algérie / MCP, via mediacongo.net
830 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

LEAKSRDC | NDDOUNL - posté le 30.05.2020 à 11:55

L'OMS est truffée de lobbyistes, c'est écœurant . . C'est comme cela que chez nous en RDC, sur pression de l'OMS le ministère de la Santé a interdit beaucoup de molécules, grâce et c'est simple et facile à la corruption . . . Cependant derrière ces interdits et l'OMS se cachent les multinationales pharmaceutiques . . .

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : l’immunité collective serait « irréalisable » selon cette nouvelle étude

Santé ..,

Gestion des fonds alloués au covid-19 : l'IGF dépêche une mission d'audit au comité...

Société ..,

La faim pourrait tuer plus de gens que la Covid-19, selon Oxfam

Société ..,

Cameroun : un plasticien peint la fragilité du monde face au coronavirus

Culture ..,