mediacongo.net - Actualités - Coronavirus: la barre de 6 millions de cas positif dans le monde franchi mais avec un déconfinement qui se poursuit partout 


Retour Santé

Coronavirus: la barre de 6 millions de cas positif dans le monde franchi mais avec un déconfinement qui se poursuit partout

Coronavirus: la barre de 6 millions de cas positif dans le monde franchi mais avec un déconfinement qui se poursuit partout 2020-05-31
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/coronavirus_map_20_0214.jpg -

Au 31 mai 2020, 6 059 017 cas ont été enregistrés dans le monde, selon les données compilées par l'université américaine Johns Hopkins. Si près de la moitié des décès sont recensés en Europe, la pandémie due au coronavirus est toujours très active en Amérique du Sud, dont le bilan humain continue d’augmenter fortement.

Plus de 6.113.340 cas d'infections

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 370.261 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 19H00 GMT. Plus de 6.113.340 cas d'infections ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires pour pour près de 2.600.000 personnes guéris. Si l'on soustrait les guéris et les morts, on peut estimer qu'environ 3.125.198 personnes sont encore malades du Covid-19 (chiffres cumulés).  

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 104.051 décès pour 1.778.515 cas et 416.461 guéris. suivent le Royaume-Uni avec 38.489 morts pour 274.219 mais seulement 1.187 guéris; l'Italie avec 232.664 cas pour 33.415 décès et 155.633 guéris; le Brésil avec 498.440 cas pour 28.834 décès et 200.892 guéris et la France avec 151.496 cas pour 28.771 décès et 68.268 guéris.

Cependant, l'inquiétude grandit de plus en plus en Amérique latine et particulièrement au Brésil. D'autres pays d'Amérique du Sud voient également le virus se propager, comme au Pérou. Deuxième pays d'Amérique latine le plus touché par le coronavirus, le Pérou a dépassé le seuil des 155 000 cas confirmés, après avoir enregistré un nombre record de 7386 nouveaux cas en 24 heures. Le nombre de morts atteint désormais 4371 pour 66.447 personnes guéris.

En Asie, là où tout a démarré, l'inquiétude est réapparue après que des nouveaux cas étaient détectés. Deux nouveaux cas ont été déclarés en Chine ces dernières 24h, mais aucun nouveau décès n'a été recensé. Les autorités chinoises dénombrent au total 83 001 cas depuis le début de l'épidémie pour 4 634 morts et 79.386 guéris. Selon le bilan officiel, au total, plus de 3 800 personnes sont décédées des suites de la maladie à Wuhan, ville berceau de l'épidémie; soit l'immense majorité des décès enregistrés en Chine.

La ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, a effectué 6 574 093 tests d'acide nucléique entre le 14 et le 23 mai pour dépister les infections de nouveau coronavirus. Lors de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), qui a débuté avec deux mois et demi de retard en raison de la pandémie, la Chine a affiché la semaine dernière son triomphe face au coronavirus, en annonçant être parvenue à endiguer l'épidémie sur son sol.

La Corée du Sud, de son coté, a ainsi décidé de fermer à nouveau ses parcs et ses musées pour deux semaines après avoir recensé 79 nouvelles contaminations, et le Sri Lanka est confronté à 252 nouveaux cas. Dans ces pays, la crainte d'une deuxième vague refait donc surface.

La Russie troisième pays au monde le plus touché

En Russie, troisième pays au monde le plus touché par la pandémie derrière les Etats-Unis et le Brésil, le pays fait état de 9 268 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures. Selon les autorités sanitaires russes, 138 personnes sont mortes au cours des dernières 24 heures, soit un total de 4.693 personnes.

Par ailleurs, des chercheurs russes ont affirmé pouvoir trouver un vaccin rapidement contre le coronavirus. A la tête de l'institut de recherche Gamaleïa, Alexandre Guintsbourg a indiqué s'être injecté un vaccin potentiel contre le coronavirus pour accélérer le processus scientifique. Plusieurs responsables de différents instituts ont assuré au président Vladimir Poutine qu'un vaccin pouvait être créé avant la fin de l'été. Des méthodes et des certitudes vivement critiquées par l'Association nationale des organisations de recherche clinique. Celle-ci a dénoncé les expériences de l'institut de recherche Gamaleïa estimant que les scientifiques impliqués violent « des fondements de la recherche clinique, de la loi russe et des normes internationales ».

Coronavirus en Afrique

Selon les chiffres du Centre de prévention des maladies de l'Union africaine de vendredi 31 mai, le bilan de l'épidémie sur le continent africain est de 142.289 cas de Covid-19 pour 59.846 personnes guéris et 3 696 décès dus à la maladie.

L'Afrique du Sud reste le pays le plus touché mais le président Cyril Ramaphosa a annoncé dimanche 24 mai un allègement des mesures avec un passage du stade 4 au niveau 3 des restrictions. Cette décision prendra effet le 1er juin et a notamment pour conséquences la levée du couvre-feu, la réouverture des écoles et de nombreux commerces. Les restaurants, bars ou salons de coiffure resteront fermés et les événements sportifs toujours interdits. 

En RDC, depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas confirmés a dépassé les 3000 cas avec un chiffre de 3.049, dont 3.048 cas confirmés (et 1 cas probable). Au total, il y a eu 72 décès (71 cas confirmés et 1 cas probable) et 448 personnes guéries.

C’est encore dans la ville-province de Kinshasa que le grand nombre des décès a été enregistré jusque-là. Le traditionnel bulletin épidémiologique de riposte à la Covid-19 en RDC annoncé que 7 provinces restent toujours touchées par l’épidémie : Il s’agit de Kinshasa, l’épicentre de la pandémie avec 2.761 cas; du Kongo Central avec 189 cas; le Nord-Kivu avec 43 cas; le Sud-Kivu avec 28 cas; 23 cas pour le Haut-Katanga et 2 cas chacun pour l’Ituri et le Kwilu. 

Poursuite du déconfinement dans plusieurs parties du monde

Avec l’amélioration de la situation sanitaire en Europe, les restrictions imposées continuent d’être levées. L’Italie a rouvert au public samedi la tour de Pise. Le célèbre Colisée de Rome va rouvrir au public le 1er juin. Les visiteurs devront porter un masque, et leur température sera prise avant l’entrée dans le monument.

La Grèce va autoriser des vols en provenance d’un nombre plus important de pays de l’Union européenne, parmi lesquels la France, à partir du 15 juin.

L’Espagne pourrait aussi permettre le retour des touristes allemands, français ou scandinaves dès la deuxième quinzaine du mois de juin, dans le cadre d’un projet pilote dans les archipels des Baléares et des Canaries. En attendant, le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé dimanche une « dernière prolongation » de l’état d’alerte, qui permet de limiter la circulation des personnes durant le déconfinement progressif du pays, jusqu’au 21 juin. Cette prolongation de deux semaines de l’état d’alerte devra être ratifiée mercredi par la Chambre des députés. Jusqu’à la fin de ce déconfinement, les Espagnols n’ont pas le droit de sortir de leur province.

Au Royaume-Uni, beaucoup d’experts et de membres de l’opposition ont jugé samedi « prématurée » la décision du gouvernement de passer lundi à la phase suivante du déconfinement, la Covid-19 continuant de sévir. Le pays a enregistré, dimanche, 113 décès supplémentaires liés à la Covid-19 en l’espace de vingt-quatre heures. Au total, le Royaume-Uni, qui compte officiellement 38.489 morts imputées à la Covid-19, devient le pays le plus mortellement touché de la planète derrière les Etats-Unis.

L’esplanade des Mosquées à Jérusalem, en Israël, troisième lieu saint de l’islam, a rouvert ses portes dimanche matin, après plus de deux mois de fermeture en raison de la pandémie.

(© Mahmoud Illean/AP)

Enfin, en Asie, l’Inde a annoncé samedi un assouplissement du confinement. A partir du 8 juin, les accès aux édifices religieux, hôtels, restaurants et centres commerciaux « seront autorisés » après consultations avec les autorités d'État, selon le ministère de l'Intérieur. Et ce en dépit d'un nouveau record quotidien de contaminations en Inde, qui compte 181.827 cas dont 5.185 morts pour 86.936 personnes guéris au 30 mai.

Le sommet du G7 prévu en juin finalement reporté par Trump

Le président américain, Donald Trump, a annoncé qu’il allait reporter le sommet du G7, prévu en juin aux Etats-Unis, et qu’il pensait inviter d’autres pays à se joindre à la réunion.

« Je n’ai pas le sentiment que le G7 représente correctement ce qui se passe dans le monde. C’est un groupe de pays très dépassé », a déclaré Donald Trump à des journalistes dans l’avion Air Force One, ajoutant qu’il aimerait inviter la Russie, la Corée du Sud, l’Australie et l’Inde à se joindre à un sommet élargi à l’automne. Cela pourrait se produire en septembre, soit avant ou après l’Assemblée générale des Nations unies, a ajouté le président américain.

Les dirigeants du G7, présidé cette année par les Etats-Unis, devaient se réunir par vidéoconférence à la fin de juin en raison de l’épidémie due au coronavirus. Donald Trump avait cependant déclaré la semaine dernière qu’il pourrait organiser ce grand rassemblement, « principalement à la Maison Blanche », mais aussi potentiellement en partie dans la résidence présidentielle de Camp David, à la périphérie de Washington.

Le porte-parole d’Angela Merkel avait annoncé vendredi que la chancelière allemande refusait de se rendre en personne au sommet du G7. Samedi, l’Elysée a communiqué qu’Emmanuel Macron se déclarait « disponible » pour se rendre au sommet tout en souhaitant « la présence de tous ».


L'internaute / Le Monde / MCP, via mediacongo.net
1202 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : le centre de dépistage massif ferme ses portes ce 25 juillet

Santé ..,

Coronavirus: la production d'un vaccin pourrait débuter à la fin de l'été

Science & env. ..,

Coronavirus : le Japon accuse la Chine de "propagande" et "désinformation"

Monde ..,

Coronavirus dans le monde: retour aux restrictions dans de nombreux endroits du globe

Santé ..,