mediacongo.net - Actualités - Congo-Brazza : ouverture d'une enquête après le décès d'une femme enceinte mal prise en charge contre le Coronavirus



Retour Afrique

Congo-Brazza : ouverture d'une enquête après le décès d'une femme enceinte mal prise en charge contre le Coronavirus

Congo-Brazza : ouverture d'une enquête après le décès d'une femme enceinte mal prise en charge contre le Coronavirus 2020-06-03
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/01-07/congo_brazza_hopital_de_makelekele_20_00.png -

Bien décontracté le Procureur de la République, André Ngakala Oko, est descendu lundi à la clinique municipale Albert Leyono, un des hôpitaux qui s’occupent de la prise en charge des malades du Coronavirus à Brazzaville.

Dans la foulée il a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire pour faire la lumière et établir les responsabilités sur la mort de Chloé Bafouidintsoni.

Aussitôt deux médecins évoluant dans cette structure hospitalière ont été arrêtés.

« Il y a eu mort d’homme. Il y a une femme qui a trouvé la mort. Suite à la mort de cette dame, j’ordonne l’ouverture d’une enquête de flagrance. Il y a eu deux médecins qui sont arrêtés et doivent répondre des faits qui leur sont reprochés. Pour le moment je n’ai pas encore à dire. Attendons que l’enquête aboutisse », a déclaré le Procureur.

Chloé Bafouidissoni, une femme âgée de 29 ans souffrant d’une dyspnée qui a compliqué sa grossesse de huit mois, nécessitant alors une césarienne, a trouvé la mort le 30 mai à la clinique Leyono où elle aurait été prise pour une personne souffrant du Coronavirus, une maladie qui touche à ce jour plus de 600 Congolais.

Mais, le test post-mortem sur la victime s’est révélé négatif.

« Bon ! On remercie la justice congolaise pour tout ce qu’elle fait pour éclaircir la situation de la mort de ma sœur. C’est une très bonne nouvelle pour nous. Notre attente est que ma sœur soit enterrée dans de bonnes conditions ; que la justice congolaise puisse nous aider » , espère Marco, le frère de la victime.

Pour Patricia Mbimi, voisine de Chloé, « L’ouverture de cette enquête par le procureur est une bonne nouvelle pour nous par rapport à la mort de notre sœur Chloé. Ça nous attriste tous. Ce qu’on veut c’est que la loi fasse son travail. Nous remercions ceux qui sont là toujours pour nous soutenir au mauvais moment. »

À en croire le Parquet, l’enquête a bien démarré et toutes les personnes concernées de près comme de loin dans cette affaire seront interpellées et entendues.

Sur le lieu de deuil de Chloé, les parents se préparent pour réserver à leur fille des obsèques dignes. La nouvelle de l’enquête les réjouit tous.

L’ordre des médecins n’était pas disponible mardi pour répondre à Africanews au sujet de l’arrestation de leurs deux collègues.

Laudes Martial
Africanews / MCP, via mediacongo.net
872 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Au Cameroun, la domotique fait ses premiers pas, malgré la fracture numérique
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus : l’Afrique joue la prudence sur la réouverture de ses frontières

Afrique ..,

Lutte contre la Covid-19: sur 27 millions Usd, Eteni Longondo dit n'avoir géré que 3 millions

Société ..,

30 jours accordés aux miniers pour déconfiner leurs agents retenus sur les sites d’exploitation

Société ..,

Assemblée nationale : l’État d’urgence prorogé pour la 6è fois

Santé ..,