mediacongo.net - Actualités - Le chiffre d’affaires des télécoms évalué à 379 millions USD au quatrième trimestre 2019 


Retour Economie

Le chiffre d’affaires des télécoms évalué à 379 millions USD au quatrième trimestre 2019

Le chiffre d’affaires des télécoms évalué à 379 millions USD au quatrième trimestre 2019 2020-06-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/01-07/antennes_telecoms_20_000.jpg -

En République démocratique du Congo (RDC), les quatre opérateurs de télécoms ont réalisé un chiffre d’affaires de 379,75 millions de dollars américains au troisième trimestre de l’exercice 2019 contre 376,96 millions USD au troisième trimestre du même exercice. Une hausse de l’ordre de 0,71 %.

Par ailleurs, une baisse de l’ordre de 2,13% du Revenu moyen par abonné (ARPU) a été observée soit de 3,515 USD à 3,440 USD/mois. C’est ce qu’indiquent les statistiques publiées par l’Autorité de régulation de postes et télécommunications (ARPTC).

Par rapport au 3ème trimestre, indique la source, le marché de la téléphonie mobile en RDC, au 4ème trimestre 2019, a été marqué par une relative croissance sur quelques-uns des plusieurs indicateurs clés, laquelle performance observée, ayant été menée par les quatre traditionnels opérateurs mobiles du pays à savoir, Airtel Congo, Vodacom RDC, Orange RDC et Africell RDC.

Au cours de la période sous observation, l’Indice de concentration (IHH) indique une forte concentration du marché, plus particulièrement en termes d’abonnements et des chiffres d’affaires, autour des trois opérateurs affichant chacun des parts de marché supérieures à 25 %. Les quatre opérateurs mobiles pris dans l’ensemble, ont enregistré plus de 37 millions d’abonnements.

Ainsi, il s’observe, au cours du quatrième trimestre 2019, une hausse du nombre d’abonnements de l’ordre de 1,76 % soit, de 36,48 à 37,12 millions, avec une variation positive du taux de pénétration de 0,7 % soit de 41,3 % à 42 %.

Le volume de trafic voix généré est de l’ordre de 3,363 milliards de minutes dans les deux sens et un nombre total des SMS de 2,869 milliards. Ainsi, il s’en est dégagé une hausse de 6,18% pour le trafic voix et une baisse de 2,51% pour le nombre des SMS.

Pour l’ensemble du trafic, la valeur du temps moyen d’utilisation du téléphone (MOU) a été évaluée à 31,35 minutes/abonné/mois contre 29,5 minutes/abonné/mois au troisième trimestre 2019. La valeur des MOU en international, elle, a été en dessous d’une minute (0,47 minutes), tandis que celle du roaming international a été encore très faible, soit à 0,019 minutes/abonné/mois au cours de la même période.

Les souscriptions aux services d’Internet mobile sont de l’ordre de 16,950 millions, soit une hausse de 4,02%. Ce qui implique qu’au terme du quatrième trimestre 2019 (T4-19), le marché de l’Internet mobile a enregistré un taux de pénétration de l’ordre de 19 % et un ARPU de 1,51 USD/mois. Entre temps, il a été observé une baisse de l’ARPU de l’ordre de 12,86% par rapport au T3-19.

Quant au trafic Data, une hausse de l’ordre de 30,11% a été enregistrée entre T3-19 et T4-19 soit, de 22,229 milliards de Mégabytes à 28,922 milliards de Mégabytes.

Rappelons par ailleurs qu’en RDC, la mise sur pied d’un organe de régulation de la poste et des télécommunications répond aux exigences du secteur dont l’évolution à travers le monde fait des postes et télécommunications un atout majeur pour le développement durable et pour la réduction de la pauvreté dans les pays moins avancés.

Au regard de ses effets positifs, plus de 130 pays à travers le monde dont 40 en Afrique disposent des organes de régulation du secteur.

En RDC, la création d’un organe de régulation de la poste et des télécommunications s’inscrit dans le cadre des réformes initiées dans le secteur et ce à la suite de la constatation des dysfonctionnements et de l’inadaptation des structures juridiques, administratives et économiques existantes au regard de l’évolution des marchés et des enjeux résultant des progrès.

Emilie Mboyo
Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
1255 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme! | ET86R2M - posté le 03.06.2020 à 17:21

J'imagine que la RDC a une bonne part là dedans! Que l'État soit très regardant sur le coût de communication(le plus cher en Afrique) et sur la qualité de communication(la plus piètre en Afrique)! Merci!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zaruba kali | 6MS7AT2 - posté le 03.06.2020 à 15:23

Encourageant

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Numérique et télécommunications : la RDC engagée sur une nouvelle dynamique

Société ..,

Surfacturation des télécoms: La Lucha manifeste dans plusieurs villes du pays

Société ..,

Revendications contre les sociétés de télécommunication : la lucha associe d’autres...

Société ..,

PTNTIC : le Ministre Augustin Kibassa Maliba pour le renforcement de contrôle des opérateurs de...

Economie ..,