mediacongo.net - Actualités - Procès 100 jours, les voiles se lèvent petit à petit sur la passation de marchés pour la construction de maisons préfabriquées ! 


Retour Economie

Procès 100 jours, les voiles se lèvent petit à petit sur la passation de marchés pour la construction de maisons préfabriquées !

Procès 100 jours, les voiles se lèvent petit à petit sur la passation de marchés pour la construction de maisons préfabriquées ! 2020-06-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/01-07/PROCES_100_JOURS_TRIBUNAL.JPG -

Le nouveau président du tribunal dans le procès 100 jours a fait une avancée dans l’audience de ce mercredi 3 juin 2020. Des témoins essentiels ont éclairé l’opinion sur la nature légale du marché de gré à gré passé entre le gouvernement congolais et la société Samibo de Jammal Samih.

Parmi ces témoins, Michel Ngongo Salumu, Directeur Général ai de la Direction Générale de Contrôle de Marché Public, DGCMP a apporté un certain éclairage sur ce dossier de construction de maisons préfabriquées. Il devait renseigner le tribunal sur le fait que si son service avait donné au mois d’avril 2019, ses autorisations pour que l’avenant au contrat signé entre l’entreprise Samibo et le ministère du développement durable.

A cette question, le DG de la DGCMP est formel, ”son service a été contacté pour ce projet mais l’avenant était déjà signé alors qu’il faut déposer un projet sans signature car il est susceptible de subir toute éventuelle modification".

Michel Ngongo Salumu a également insisté sur le fait que l’avenant au contrat de 2019 ne peut être considéré comme étant régulier. D’après lui, ce n’est pas un avenant car il n’est pas conforme à la loi qui stipule qu’il ne peut excéder 15 % et "sur celui-ci nous avons 225 %", a-t-il indiqué au tribunal.

Pour rappel, la mission de la Direction Générale de Contrôle de Marché Public, DGCMP est d’émettre un avis de non objection sur les projets de dossiers d’appel à la concurrence et la publication correspondante ainsi que sur leurs modifications éventuelles ; accorder les autorisations et dérogations nécessaires à la demande des Autorités Contractantes lorsqu’elles sont prévues par la Loi relative aux marchés publics ; émettre un avis de non objection sur le rapport d’analyse des offres et proposition ainsi que sur le procès-verbal d’attribution provisoire de marchés élaborés par la Commission de passation des marchés ; procéder à un examen juridique et technique du projet de marché avant d’émettre son avis de non objection et, au besoin, adresser à l’Autorité Contractante toute demande d’éclaircissement ou de modification, afin de garantir la conformité du marché avec le dossier d’appel d’offres et la réglementation en vigueur ; émettre un avis de non objection sur les projets.

Autre témoin du jour, Justin Bitakwira, ancien ministre du développement durable. Ce dernier a reconnu avoir signé, sur instruction de l’ancien premier ministre Bruno Tshibala, un contrat avec la société Samibo de Jammal Samih. Par ailleurs, a-t-il souligné, "ce contrat était évalué à 26,5 millions de dollars et non pas 57 millions ; il concernait 900 maisons et non pas 1500 et enfin, 9 provinces et non pas 5 provinces tel que repris dans l’actuel contrat ».

Cet ancien ministre a aussi expliqué qu’une mission d’inspection était prévue par les experts de son ministère en Turquie d’où devrait provenir ces maisons préfabriquées. Mais cette mission n’a jamais été effectuée car le ministère était déchargé de toute implication dans ce dossier de 100 jours.

Faute de temps, les autres témoins n’ont pas pu comparaître et le procès est donc renvoyé à ce jeudi 04 juin où le tribunal va poursuivre avec l’audition de témoins restants. Au finish, la responsabilité de chaque partie sera établie.

Nadine Fula
Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
1122 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Me Nageur | TSWZGT3 - posté le 04.06.2020 à 14:47

Kamerhe toujours arrogant pour rien. Tu connais Jamal? R/ Non, je l'ai jamais vu....Témoin Kangudia: As-tu déjà vu Jamal dans le bureau de Kamerhe? Oui, Il a été reçu avant moi....Q/ Jamal: As-tu était au bureau de Kamerhe? Oui, mais je ne sais pas s'il m'a reçu ou pas, peut-être il m'a vu 3 ou 5 minutes...kiekiekiekiekiekiekiekiekie Eyindiiieeeeeeeeeeee

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Sauts-de-mouton : JB Mayo évoque deux raisons à la base du retard des travaux

Société ..,

Procès 100 jours : le sort des DG de l'OVD, du Foner et de la Sococ attendu ce mardi

Société ..,

Condamnation de Kamerhe: les 4 grandes irrégularités soulevées par l’UNC

Politique ..,

Kamerhe condamné : le “Cinyabuguma” dénonce un procès “politisé et tribalisé”

Provinces ..,