mediacongo.net - Actualités - La RDC invitée à honorer ses engagements à la CEEAC pour faire valider son candidat 


Retour Economie

La RDC invitée à honorer ses engagements à la CEEAC pour faire valider son candidat

La RDC invitée à honorer ses engagements à la CEEAC pour faire valider son candidat 2020-06-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/01-07/tshisekedi_felix_20_000.jpg -

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République

Sur les quatre candidatures déposées par les citoyens congolais à la présidence des commissions spécialisées de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), une seule est en voie d’aboutir. Mais, il faut au préalable que la RDC remplisse les conditions exigées.
Informations données par le ministre d’Etat à la Coopération internationale, intégration régionale et francophonie lors du Conseil de ministres de ce vendredi 5 juin 2020.

Parmi ces conditions, a indiqué le ministre, il faut que la RDC ratifie le Traité révisé de la Communauté et régularise des arriérés des contributions des Etats concernés à hauteur de 40%. Et ce, avant la fin du mois de juin 2020.

Cette candidature de la RDC intervient en un moment où la CEEAC procède à la restructuration de cette communauté dont une nouvelle équipe verra le jour dès le mois de juillet prochain.

Cette restructuration apporte une nouvelle configuration à la communauté qui aura désormais, un Commissaire général suivi de sept commissaires.

L’apport de la RDC dans le CEEAC

La RDC, grâce à la diplomatie menée par le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, désire avoir désormais droit au chapitre. Une ambition, tout à fait légitime, dans un espace géographique où la RDC dispose à elle seule d’environ la moitié de la population qui compose la communauté, et aussi c’est le territoire le plus vaste pour ne pas dire parmi le plus riche de la communauté.

Autre aspect non négligeable, la RDC, avec ses neuf frontières, comprend également qu’elle a intérêt à s’imposer dans la région, en participant à une vaste ouverture économique.

La CEEAC a longtemps été critiquée pour sa léthargie, son incapacité à mettre en place un véritable marché commun pour les États membres. Il faudrait tout de même considérer que l’instabilité politique et sécuritaire a largement joué en défaveur de cette organisation. Car il est difficile de bien entreprendre en période de conflits.

Néanmoins, les chefs d’États, réunis à Libreville, au Gabon, le 18 décembre 2019, ont adopté et signé une déclaration politique portant sur la ré-dynamisation de la CEEAC.

Harris Kasongo
Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
2524 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Le président Tshisekedi est rentré à Kinshasa après un séjour privé de quatre jours à...

Politique ..,

Le président Felix Tshisekedi en « séjour privé » en Belgique

Politique ..,

Félix Tshisekedi convoque tous les Généraux FARDC cette semaine

Société ..,

38e Conseil des ministres : Tunda Ya Kasende absent

Politique ..,