mediacongo.net - Actualités - Haut-Katanga : la société chinoise CDM séquestre ses employés pendant deux mois sous prétexte de la Covid-19



Retour Provinces

Haut-Katanga : la société chinoise CDM séquestre ses employés pendant deux mois sous prétexte de la Covid-19

Haut-Katanga : la société chinoise CDM séquestre ses employés pendant deux mois sous prétexte de la Covid-19 2020-06-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/08-14/societe_chinoise_cdm_employes_sequestres_covid19_20_000.jpg -

Les employés de la société chinoise CDM n’ont pas été autorisés de sortir du site de travail depuis deux mois. Motif évoqué, la prévention contre la propagation du coronavirus.

Furieux des conditions inhumaines de prise en charge, ces agents ont brulé des pneus dans les installations de la société : « Nous ne mangeons que riz et des aubergines, on nous a enfermés sous prétexte du coronavirus, on nous met en quarantaine, comment nos enfants vont vivre ? Eux viennent et rentrent sans aucune protection. Certains sont sortis de la Chine et n’ont pas été mis en quarantaine et ils travaillent sans cache-nez. Les chinois nous disent que personne ne peut nous sortir de cette situation, nous avons saisi les autorités provinciales mais sans succès. Nous nous posons la question si ce pays est dirigé par les chinois ou les congolais. Nous exigeons l’implication du chef de l’Etat. » s’insurgent les agents survoltés.

Notons que les faits se sont déroulés au village Kawama à une vingtaine de kilomètres de la ville de Lubumbashi.


La Nouvelle Afrique / MCP, via mediacongo.net
1829 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | 3V92H2W - posté le 08.06.2020 à 21:07

Ceci ne doit pas se passer inaperçu devant la justice.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
uand vous | 6W32LRU - posté le 08.06.2020 à 21:06

Totalement inacceptable, un acte criminel de sequestration, de kidnapping, qui devrait provoquer une reaction vive des autorites, avec une plainte pres de la representation chinoise en RDC La meme situation s'est passee a Lusaka en Zambie, le maire est alle se plaindre sur place, le gouvernement chinois s'est plaint et le maire a ete humilie, on lui a demande des excuses publiques, ne permettons pas qu'une telle connerie se fasse chez nous A quand le respect de l'homme noir?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 08.06.2020 à 20:43

fatshi béton

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Tshopo/Croisade contre les exploitations minières illégales: Ève Bazaïba suspend Xiang Jiang Mining à Basoko
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : les États-Unis laisseront entrer début novembre tous les voyageurs entièrement...

Monde ..,

Covid-19 : les gestes barrières jetées à la poubelle à Kinshasa

Provinces ..,

Les frais de test de covid-19 passent de 30 à 15 USD entre le Burundi et la RDC

Société ..,

Maniema : Le prix du test Covid-19 passe de 30 à 20 $

Provinces ..,