mediacongo.net - Actualités - Riposte contre Ebola : l’ONU octroie un financement d’urgence de 40 millions de dollars



Retour Santé

Riposte contre Ebola : l’ONU octroie un financement d’urgence de 40 millions de dollars

Riposte contre Ebola : l’ONU octroie un financement d’urgence de 40 millions de dollars 2020-06-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/08-14/ebola_aeroport_rughenda_butembo_19_000.jpg -

Le chef de l’humanitaire de l’ONU a octroyé dimanche 40 millions de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence des Nations-Unies (CERF) pour aider à faire face aux urgences sanitaires en République démocratique du Congo (RDC).

L’annonce de ce financement d’urgence intervient moins d’une semaine après que le gouvernement congolais a confirmé une nouvelle flambée d’Ebola à Mbandaka, dans la province de l'Équateur (nord-ouest du pays). La RDC lutte contre une épidémie d'Ebola prolongée. Plus de 2.200 personnes ont perdu la vie à cause du virus dans les provinces de l'est du pays (Ituri, Nord-Kivu et Sud-Kivu) depuis le début de l'épidémie en août 2018.

Les financements issus du CERF renforceront les services de santé existants en RDC pour permettre un soutien de suivi aux survivants d'Ebola et établir des systèmes de surveillance communautaire, d'alerte et de réponse rapide. Ils financeront également la fourniture de vivres, d'abris, d'eau et d'assainissement, ainsi que des services de santé, d'éducation et de protection.

En plus d'Ebola, la RDC est aux prises avec un mélange dangereux de crises sanitaires et humanitaires, notamment la plus grande épidémie de rougeole au monde, des déplacements internes massifs et l'insécurité, et la pandémie de Covid-19. Au 4 juin, la RDC avait enregistré 3 494 cas de coronavirus et 74 décès.

« Ce qui se passe en RDC est un rappel brutal que la communauté mondiale ne doit pas perdre de vue les crises humanitaires qui étaient présentes avant la pandémie de Covid », a déclaré le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordinateur des secours d’urgence de l’ONU, Mark Lowcock, lors de l’annonce de ce financement de 40 millions de dollars.

« Si nous détournons le regard dans des endroits comme la République démocratique du Congo, les personnes vulnérables prises au piège dans des cycles vicieux de souffrance n'auront aucune chance de se battre face à la Covid-19 », a ajouté M. Lowcock.

Le Secrétaire général adjoint s’est dit reconnaissant envers la générosité des bailleurs de fonds les a exhorté à continuer de financer la lutte contre Ebola en RDC.

Des efforts soutenus nécessaires pour éviter de nouvelles flambées

Le plus vaste pays d'Afrique subsaharienne a frôlé, plusieurs fois cette année, la déclaration de la fin de l'épidémie d'Ebola. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d'attendre, une deuxième fois, 42 jours après que la dernière personne ait donné des résultats négatifs avant de déclarer la fin d'une épidémie.

Des efforts soutenus sont nécessaires pour éviter de nouvelles flambées. Cela comprend le renforcement de la capacité de la RDC à lutter contre Ebola, construite pendant l’épidémie, et le renforcement de son système de santé conformément aux plans du gouvernement pour des soins de santé universels.

L’octroi dimanche de 40 millions de dollars s’appuie sur les 30 millions de dollars précédemment alloués à la RDC par le CERF dans le cadre de son volet d’allocations aux urgences sous-financées.

Le CERF est l'un des moyens les plus rapides et les plus efficaces d'aider les personnes touchées par les crises. Depuis sa création, il a aidé des centaines de millions de personnes en mettant à disposition plus de 6,5 milliards de dollars dans 104 pays et territoires. Une aide d’envergure qui « n'aurait pas été possible sans le soutien généreux et constant des donateurs », souligne le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).


UN News / Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
1605 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 09.06.2020 à 14:25

J apprécie beaucoup la réaction du Cardinal Ambongo à leur égard: on ne veut pas demeurer éternellement des assistés. Voyez encore leur perfidie toujours des visites de caractère sournois. Lisez l histoire et vous apprendrez que la plupart des conflits entre africains ce sont eux qui en sont les planificateurs.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 09.06.2020 à 14:15

Suite....Mais voyez avec qui vous le faites et inspirez vous du passé de vos prédécesseurs. Mobutu a été abandonné par eux et votre récent prédécesseur leur a tenu tête et ont très noirci sa personne dans l opinion sans preuves....et on leur ouvre grandes les portes sans quarantaine car leurs pays encore plus infectés que la Rdc......YEBELA

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 09.06.2020 à 14:09

De plus en plus je comprend les visées de l ONU ici en RDC.Ca n a jamais été pour l intérêt du congolais lambda mais plutôt pour nos minerais. Est ce que le Gouvernement congolais est incapable de soutenir cette résurgence de Ebola ? Non. Aussi chers frères : après la ville de Kinshasa c est la province du Kongo Central qui est la plus touchée et Matadi est à plus ou moins cinq heures de route. Et voilà que les pirates modernes de l Union européenne prenne l avion et vont à 2000 km de Kinshasa à Goma. Est on vraiment idiot pour croire que c est pour COVID19 qu ils y vont ? Monsieur Excellence Président de la République, on ne refuse pas le partenariat mais voyez avec qui...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | AXLM1XA - posté le 09.06.2020 à 13:46

voila une occasion de se remplir les poches. nos gouvernants ont sorti leurs calculettes pour estimer combien de terrain, jeep et copines ils vont acquérir avec ce don. nazala ata soraya bapesa ngai terrain

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.06.2020 à 12:17

L'ONU y est pour rester indéfiniment au Congo. C'est son rêve et le rêve de ses milliers d'expatriés qui, dans leur majorité, ne vont au Congo que pour gagner de l'expérience en apprenant souvent des experts congolais locaux.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,