mediacongo.net - Actualités - L'Amérique enterre George Floyd, érigé en martyr des violences policières (En image)



Retour Monde

L'Amérique enterre George Floyd, érigé en martyr des violences policières (En image)

L'Amérique enterre George Floyd, érigé en martyr des violences policières (En image) 2020-06-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/08-14/brooke_williams_20_02145.jpg -

Brooke Williams, la nièce de George Floyd, prend la parole lors de ses funérailles dans la chapelle de l'église Fountain of Praise le 9 juin 2020 à Houston, Texas AFP

Les funérailles de George Floyd se sont déroulées à l'église The Fountain of Praise à Houston au Texas. Elles ont rassemblé 500 personnes.

L'heure du dernier adieu est venue : la ville de Houston, au Texas, a enterré ce mardi George Floyd après une pluie d'hommages pour celui qui incarne aujourd'hui dans le monde entier les victimes du racisme et des violences policières aux États-Unis. 

"C'est l'heure de célébrer sa vie", a lancé la pasteure Mia Wright dans l'église bondée Fountain of Praise en ouvrant la cérémonie funèbre. "Nous allons peut-être pleurer, faire notre deuil, mais nous allons trouver du réconfort et de l'espoir". 

La famille de George Floyd prend la parole lors des funérailles de George Floyd le mardi 9 juin 2020, à l'église The Fountain of Praise à Houston

AFP

 

Les proches de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans tué par un policier blanc il y a quinze jours à Minneapolis, dans le nord du pays, se sont étreints devant son cercueil ouvert, tandis qu'un groupe de gospel entamait des chants enlevés. Le silence s'était en revanche imposé à l'arrivée du cercueil, pour lequel des policiers ont formé une haie d'honneur. 

Des hommes apportent le cercueil de George Floyd à l'église pour ses funérailles le 9 juin 2020, à l'église The Fountain of Praise à Houston

AFP

Les forces de l'ordre sont au banc des accusés depuis sa mort, le 25 mai, dans des circonstances qui continuent de glacer l'Amérique: plaqué au sol, menotté, George Floyd a été asphyxié par l'agent Derek Chauvin, qui est resté agenouillé sur son cou pendant près de neuf minutes. 

Cérémonie réservée à 500 invités

 

Plus de 6000 personnes avaient défilé toute la journée devant son cercueil exposé dans l'église, pour une prière ou lui dire un dernier mot, le poing levé. 

De simples citoyens venant rendre à hommage à George Floyd, devant son cercueil le 9 juin 2020 à Houston, au Texas

De simples citoyens venant rendre à hommage à George Floyd, devant son cercueil le 9 juin 2020 à Houston, au Texas

AFP

 
La cérémonie était en revanche réservée à 500 invités, des proches, quelques personnalités comme les acteurs Jamie Foxx et Channing Tatum, ou le boxeur Floyd Mayweather, ainsi que des élus, tous priés de porter un masque en raison du nouveau coronavirus."Nous voulons que la famille sache qu'elle n'est pas seule", a déclaré le parlementaire démocrate Al Green à son arrivée, en espérant que le mouvement de colère ait "un impact" durable. 
Les acteurs Channing Tatum et Jamie Foxx lors des funérailles de George Floyd le 9 juin 2020

Les acteurs Channing Tatum et Jamie Foxx lors des funérailles de George Floyd le 9 juin 2020

AFP

Joe Biden retransmis en vidéo

"L'heure de la justice raciale" est venue aux États-Unis, a aussi lancé le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden dans une vidéo diffusée pendant la cérémonie d'obsèques. "Nous ne pouvons plus nous détourner du racisme qui blesse notre âme", a ajouté l'ancien vice-président de Barack Obama. Joe Biden avait rencontré lundi en privé les proches de George Floyd à la veille de ses funérailles. 

Figure de la lutte pour les droits civiques, le révérend Al Sharpton, qui a prononcé l'éloge funèbre retransmis en direct dans des millions de foyers, a même accusé le président de "malfaisance", lui reprochant d'encourager les policiers à se croire au-dessus des lois. 

"Nettoyer la Maison Blanche"

Sur un registre plus intime, les proches du défunt, très émus, ont salué "Big George", leur "superman", leur "doux géant" dont la stature - près de deux mètres - n'a pas empêché un agent de police de l'étouffer, en s'agenouillant pendant près de neuf minutes sur son cou, il y a quinze jours à Minneapolis, dans le nord du pays.

Plusieurs élus démocrates se sont succédé à la tribune, mais c'est la jeune nièce de George Floyd qui s'est aventurée la première sur un terrain clairement politique. "Certains disent qu'ils veulent rendre leur grandeur à l'Amérique", a lancé Brooke Williams, en référence au slogan de campagne de Donald Trump. "Mais, quand est-ce que l'Amérique a été grande?" "La première chose que nous devons faire est nettoyer la Maison Blanche", a ajouté peu après le révérend Bill Lawson, en appelant, sous les applaudissements de l'église, les Américains à "voter". 

Le candidat démocrate à l'élection présidentielle Joe Biden parlant en vidéo lors des funérailles de George Floyd

Le candidat démocrate à l'élection présidentielle Joe Biden parlant en vidéo lors des funérailles de George Floyd

AFP

"Pourquoi est-ce que dans ce pays de trop nombreux Américains noirs se lèvent le matin en sachant qu'ils pourraient mourir en vivant simplement leur vie?", a interrogé dans sa vidéo le candidat démocrate à la Maison Blanche, qui affrontera le 3 novembre un Donald Trump faisant montre de fermeté depuis le début du mouvement. 

A l'issue de la cérémonie, des centaines de personnes scandant le nom de George Floyd ont accompagné sa dépouille, transportée dans une calèche funéraire blanche jusqu'au cimetière Memorial Gardens dans la banlieue de Houston. Pour l'intimité de la famille, la presse n'était pas autorisée à assister à l'inhumation. 

George Floyd doit être enterré aux côtés de sa mère Larcenia, décédée en 2018, dont il avait le surnom "Cissy" tatoué sur la poitrine. Lors de son calvaire, il avait supplié le policier Derek Chauvin de le relâcher en implorant "maman".


Lexpress / MCP, via mediacongo.net
8326 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Climat : Le G7 s’engage pour décarboner son électricité et cesser les subventions aux énergies fossiles à l’étranger d’ici 2035
AUTOUR DU SUJET

Etats-Unis : Joe Biden procède à une réforme de la police à l'occasion du 2e anniversaire de...

Monde ..,

Décès Georges Floyd : Comment faire de ce moment le tournant d’un véritable changement –...

Monde ..,

Mort de George Floyd : Tiger Woods s’exprime à son tour

Monde ..,

Statues déboulonnées : et pendant ce temps-là, à Kinshasa

Monde ..,