mediacongo.net - Actualités - L'OMS suspend à nouveau les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine



Retour Santé

L'OMS suspend à nouveau les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine

L'OMS suspend à nouveau les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine 2020-06-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/15-21/hydroxyc.jpg -

L'Organisation mondiale de la santé, qui avait déjà suspendu puis repris les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine, a décidé mercredi d'arrêter à nouveau de tester ce traitement potentiel. Ce choix s'appuie sur les conclusions d'études estimant que cet antipaludéen ne réduit pas le taux de mortalité.
 
Les volte-face se poursuivent sur l'hydroxychloroquine. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a finalement annoncé, mercredi 17 juin, suspendre les essais cliniques sur ce traitement potentiel contre le coronavirus.

L'OMS avait annoncé, le 3 juin, son intention de reprendre les essais cliniques sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine pour traiter les patients atteints par le Covid-19… dix jours seulement après les avoir arrêtés.

"Les preuves internes apportées par l'Essai Solidarity/Discovery, les preuves externes apportées par l'Essai Recovery et les preuves combinées apportées par ces deux essais largement aléatoires suggèrent que l'hydroxychloroquine lorsqu'on la compare avec les traitements habituels des patients hospitalisés pour le Covid-19 n'a pas pour résultat la réduction de la mortalité de ces patients", a déclaré la docteure Ana Maria Henao Restrepo, de l'OMS, au cours d'une conférence de presse virtuelle à Genève.

L'usage en tant que traitement préventif pas concerné

L'étude européenne Discovery évalue l'efficacité de quatre traitements contre le Covid-19. Pour Recovery, le premier essai clinique majeur réalisé par l'Université britannique d'Oxford à avoir livré des résultats, l'hydroxychloroquine n'a "pas d'effet bénéfique" en matière de Covid-19.

"Sur la base de ces analyses et de l'étude des preuves produites (...), après délibérations, il a été conclu que l'arme de l'hydroxychloroquine sera retirée de l'Essai Solidarité", a dit mercredi la docteure Ana Maria Henao Restrepo.

Elle a toutefois souligné que la décision d'arrêter les essais sur les patients hospitalisés souffrant du Covid-19 ne concernait pas l'usage ou l'évaluation de cette molécule en tant que traitement préventif de la maladie due au nouveau coronavirus.

Cette annonce survient deux jours après que les autorités sanitaires américaines ont retiré l'autorisation d'utiliser dans l'urgence deux traitements antipaludéens contre le Covid-19, la chloroquine et l'hydroxychloroquine, défendus par le président Donald Trump. 

La France, où le professeur Didier Raoult a défendu l'hydroxychloroquine, en a banni l'usage le 28 mai contre le Covid-19.


France 24 / MCP, via mediacongo.net
2076 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 19.06.2020 à 01:39

@CASANOVA / Allez voir nos commentaires sur la rubrique "(Kinshasa : Jérôme Munyangi autorisé à tester son protocole sur les patients Covid-19 internés à l'hôpital Monkole 16.06.2020,

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 19.06.2020 à 01:28

@CASANOVA / Allez voir nos commentaires sur la rubrique "(Kinshasa : Jérôme Munyangi autorisé à tester son protocole sur les patients Covid-19 internés à l'hôpital Monkole 16.06.2020,

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
casanova | KA9P5PZ - posté le 18.06.2020 à 21:53

Anonyme tu es dépourvu de tout sens d'analyse. Accuser Munyangi revient à accuser également le comité qui lui a donné le feu vert. Finalement je ne sais pas ce que les congolais veulent. Tantôt vous Avez plaidé pour l'intervention imminente de Dr Munyangi et voici que c'est volte face et vous voulez qu'il arrête. Ça fait vraiment pitié. A votre place je m'excuserai

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 18.06.2020 à 19:36

ET PENDANT CE TEMPS,au Congo,sans même l' avoir testé sur le moindre petit rat des égouts de Kinshasa,on autorise d' administrer à des PAUVRES MANIPULABLES hospitalisés pro deo à Monkole,un breuvage sans formule connue du funambule charlatan MUYANGI

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Solidarity confirme l’inefficacité de plusieurs traitements anti-covid

Santé ..,

"On va s'occuper de vous !" Des chercheurs harcelés suite à leur étude concluant à...

Sur le net ..,

Que vaut la nouvelle méta-analyse sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine contre le...

Santé ..,

Hydroxychloroquine et azithromycine, fin de partie pour le traitement du Pr. Raoult

Santé ..,