mediacongo.net - Actualités - Fête de la musique, il faut célébrer le musicien plutôt que la musique (Koffi) 


Retour Musique

Fête de la musique, il faut célébrer le musicien plutôt que la musique (Koffi)

Fête de la musique, il faut célébrer le musicien plutôt que la musique (Koffi) 2020-06-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/22-28/koffi_olomide_20_01.jpg -

Koffi Olomide

"La fête de la musique célébrée le 21 juin de chaque année n'a plus un sens. Il n'y a pas déjà de fête de la musique. J'aurai aimé qu'on célèbre le musicien que la musique", souhaite Koffi Olomide.

Qui, sur Top Congo FM, déplore le fait qu'"on utilise le musien comme un chiffon pour des chansons de sensibilisation du genre Francs congolais, Coronavirus et autres. Il faut célébrer l'humain. J'aurai aimé qu'on dise fête de musicien".

Pour lui, "on se sert de nous pour tous les prétextes. Quand quelqu'un veut être député et et autres on se sert de nous"

Aucun privilège

"J'ai l'impression que le musicien congolais n'ont aucun privilège. J'aurai préféré qu'il y ait journée de musicien et non journée de la musique. En star, il y a l'être humain. Je ne demande rien. Je dis simplement que j'aurai souhaité que ce soit la fête du musicien et non journée de la musique".

Le patron de l'orchestre Quartier latin plaide pour que "nos autorités s'intéressent un peu à nous. Par exemple, le Chef de l'Etat sortant m'a reçu et a pris un de mes Kora. J'étais très fier".

Koffi Olomide annonce également son concert à Paris en France le 13 février 2021 à "Paris la Defense Arena, une salle de 42 mille places. Personne au Congo ne l'a déjà fait".

Il annonce aussi "une tournée américaine avec une série de concerts à travers 27 États juste après cette période" de Coronavirus.

Barick Bwematelwa
Top Congo FM / MCP, via mediacongo.net
3967 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Gardien du Monastère | NIFLBHF - posté le 22.06.2020 à 18:26

Au lieu de se plaindre, les musiciens devront s'organiser et se discipliner pour vivre de leur art. C'est tout! Ils doivent savoir dire non quand ils sont sollicités pour des causes qui ne répondent pas à leurs aspirations au lieu de faire "la victime consentante". S'agissant de ses concerts que personne n'a jamais fait avant lui, il rêve... Covid-19 est venue s'installer. Donc, tofanda awa asala ba nzembo oyo bato bakobina na ba ndako. Voilà! Arrêtons de jouer à vouloir une chose et son contraire.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 22.06.2020 à 17:31

Qui le laissera aller en France jouer son concert et même aux usa aussi longtemps que la covid-19 n'est pas éliminée là en RDC? Quel pays qui se bat contre cette pandémie va laisser une autre vague se déferler sur eux, venant de l'Afrique que l'on observe indisciplinée dans la lutte et l'éradication de ce fléau? Et c'est compter avec la diaspora qui ne veut plus de musique abrutissante dont les séquelles s'observent sur YouTube avec les jeunes issus des familles de la diaspora ne rien faire d'autre qui vaille en musique que balancer les fesses.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema