mediacongo.net - Actualités - Afrique du Sud : le procès de l'ex-président Zuma de nouveau reporté 


Retour Afrique

Afrique du Sud : le procès de l'ex-président Zuma de nouveau reporté

Afrique du Sud : le procès de l'ex-président Zuma de nouveau reporté 2020-06-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/22-28/jacob_zuma_proces_20_000.jpg -

Jacob Zuma, ex-président sud-africain

Le coup d’envoi du procès pour corruption de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma, accusé dans une affaire de pots-de-vin vieille de plus de vingt ans, a de nouveau été reporté mardi 23 juin 2020, cette fois au 8 septembre.

A la tête du pays de 2009 à 2018, M. Zuma, 78 ans, est accusé depuis deux décennies d’avoir touché 4 millions de rands – environ 216.000 euros au cours actuel – de commissions de la société française Thales, en marge d’un énorme contrat d’armement attribué en 1999.

L’ancien chef de l’Etat, à l‘époque vice-président, et le groupe d‘électronique ont toujours nié ces accusations.

A l’issue d’une courte audience devant un tribunal de Pietermaritzburg (nord-est) à laquelle assistait M. Zuma, la juge Kate Pillay a convoqué les parties à une nouvelle audience le 8 septembre pour fixer la date du procès.

Depuis sa mise en cause, l’ex-président a multiplié les recours possibles pour faire annuler ces poursuites.

En février dernier, il s‘était fait porter pâle à une audience en arguant de problèmes de santé. Le tribunal avait aussitôt émis contre lui un mandat d’arrêt “différé” qui l’obligeait à se présenter devant lui.

Et en mai, la nouvelle audience avait été reportée pour cause de pandémie de coronavirus.

Jacob Zuma a récemment changé d’avocat et de stratégie et fait savoir qu’il renonçait à une ultime requête devant la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays.

Interrogé mardi sur la chaîne d’information eNCA, un des fils de l’accusé, Edward Zuma, a accusé le procureur en charge du dossier d’avoir des “arrière-pensées” et douté que son père puisse bénéficier d’un “procès équitable”.

Jacob Zuma a été poussé à la démission de la présidence sud-africaine en février 2018, emporté par les nombreux scandales de corruption qui ont terni son règne.


Africanews / MCP, via mediacongo.net
550 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Journée Africaine de l’Etat civil : le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde révèle « le dysfonctionnement de la base des données suite à la Covid-19 en Afrique »
AUTOUR DU SUJET

Afrique du sud: cinq morts dans une "guerre" pour le contrôle d'une Eglise pentecôtiste

Religion ..,

Afrique du Sud : Andrew Mlangeni, figure de la lutte anti-apartheid, est décédé

Afrique ..,

Coronavirus : avec plus de 5 000 morts, l'Afrique du Sud implore la population de respecter les...

Afrique ..,

L’Afrique du Sud brave les rumeurs pour tester un vaccin contre le Covid-19

Afrique ..,