mediacongo.net - Actualités - Les Rolling Stones menacent Trump d'action en justice s'il continue d'utiliser leur musique



Retour Musique

Les Rolling Stones menacent Trump d'action en justice s'il continue d'utiliser leur musique

Les Rolling Stones menacent Trump d'action en justice s'il continue d'utiliser leur musique 2020-06-28
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/22-28/mick_jagger_chanteur_des_rolling_stones_20_000.jpg -

Le chanteur des Rolling Stones, Mick Jagger, le 26 août 2019 à Glendale (Etats-Unis). (USA TODAY NETWORK / SIPA)

Comme d'autres artistes, le groupe de rock britannique refuse que ses chansons soient utilisés lors des meetings du président des Etats-Unis.

Ils ne sont pas contents. Le groupe de rock britannique Rolling Stones menace le président américain Donald Trump de le poursuivre en justice s'il continue d'utiliser une de leurs chansons, You Can't Always Get What You Want lors d'événements de sa campagne. Les rockeurs sont en lien avec l'organisme américain de protection des droits musicaux, BMI, qui a prévenu que tout futur usage d'une oeuvre des Rolling Stones lors de la campagne de Donald Trump violerait son accord de licence avec l'organisation.

"Si Donald Trump n'en tient pas compte et persiste, il serait alors poursuivi en justice pour avoir brisé l'embargo et avoir joué de la musique non autorisée", est-il souligné dans un communiqué publié par le site d'information Deadline, basé à Holywood. L'article de Deadline a été tweeté par le compte Twitter officiel du légendaire groupe de rock.

Plusieurs artistes se sont opposés à l'utilisation de leur musique par Donald Trump. Le goupe de rock Queen s'était insurgé contre l'utilisation d'une des chansons les plus connues du répertoire rock – We Are the Champions – lors d'une apparition sur scène de Donald Trump à la convention républicaine en 2016. Le groupe avait expliqué sur Twitter que leur tube avait été utilisé "contre leur volonté". Adele, R.E.M, Neil Young... de nombreux artistes ou leurs héritiers ont eux aussi dénoncé l'usage de leurs oeuvres pendant les rassemblements républicains.


AFP / France TV Info / MCP, via mediacongo.net
5625 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema
AUTOUR DU SUJET

Antitrust : Facebook visé par un procès d'ici la fin de l'année aux Etats-Unis ?

Sur le net ..,

L'OMC condamne les taxes douanières punitives de Trump contre la Chine

Monde ..,

L'OMC "totalement inadéquate" pour mettre fin aux pratiques "néfastes" de la Chine, estime...

Economie ..,

Oracle fait une proposition pour reprendre les activités de TikTok aux Etats-Unis

Sur le net ..,