mediacongo.net - Actualités - World music : la chanson « Bella Ciao » revisitée en version congolaise !



Retour Musique

World music : la chanson « Bella Ciao » revisitée en version congolaise !

World music : la chanson « Bella Ciao » revisitée en version congolaise ! 2020-06-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/22-28/Bella-ciao-revisitee.jpg -

C’est une première dans l’histoire de la musique congolaise avec le label "New Concept Management" qui vient d’assurer la reproduction discographique de «Belle Ciao», la plus ancienne et populaire chanson italienne.

Très engagé, ce beau cantique est, en effet, revisité en version congolaise par le collectif des artistes –musiciens évoluant dans ce label congolais.

L’annonce a été faite par Vincent Kunda, CEO de "New Concept Management".

Maria BESONGO Milagros, Stéphane Malonga et Prisque Bakana sont les trois chanteurs Kinois au talent pointu qui ont brillamment interprété cette chanson légendaire de l’humanité.

Très percutants, ils l’ont entonné superbement en lingala, kikongo et swahili. Et, cela dans un rythme latino teinté du seben congolais (soukous) qui constitue un mélange fascinant et agréable. La team a exhumé une saveur nostalgique à la chanson.

« Les artistes congolais ont voulu aussi donner leur version de cette chanson en la chantant en langues nationales officielles parlées de la RDC. Cette belle sauce musicale à découvrir et consommer sans modération», a déclaré Vincent KUNDA, le jeune producteur Kinois.

Sortie de Bella Ciao en version congolaise ce 28 juin 2020 

Toutefois, il précise que la sortie officielle de « Bella Ciao » en version congolaise est prévue pour ce 28 juin 2020, sur toutes les plateformes de téléchargement digital.

Son lancement sera soutenu par un clip vidéo qui illustre le message et donne une nouvelle dimension au contenu de la chanson.

Selon le patron du label « New Concept Management », la vidéo raconte l’histoire d’un enfant de rue abandonné à son triste sort qui, du jour le jour, doit se battre dignement pour assurer sa survie et son avenir.

« La scène s’ouvre avec les images tristes d’un jeune garçon de rue d’environ 14-16 ans en action. Abattu, il marche, fait cirer les chaussures (des images décrivant la chaleur et couleur de la vie de rue). A la fin de la journée, il regagne son lieu qui le sert de dortoir (dans un hangar). Ce gamin s’installe sur un carton considéré comme lit où il fait un rêve qu’il est visité par des musiciens qui le procurent conseil dans la joie et en musique en lui encourageant d’être fort, de garder espoir malgré la situation difficile actuelle, demain ça ira mieux »,  a-t-il expliqué.

Dans le rêve toujours, le petit voit les artistes danser et c’est la joie sur tous les visages. Le petit se réveille réconforté et reprend sa vie avec courage en fredonnant BELLA CIAO…

A traves cette version de chanson, renseigne-t-on’’, l’idéal est de démontrer qu’il faut se battre et ne pas baisser les bras dans la vie.

C’est-à-dire, on ne peut se séparer de la misère par le travail, l’espoir et la persévérance.

« Bella Ciao » : les Congolais haussent le ton!

« Bella Ciao » c’est à la fois un chant populaire, révolutionnaire, antifasciste, féministe et national. La popularité de cette chanson s’est construite au fil des ans.

Les fables autour des origines de ce chant renforcent sa symbolique et aident le pays à se projeter dans l’histoire de « Bella Ciao », dont tous les Italiens se revendiquent, aujourd’hui encore.

Chantée au 20ème siècle en Italie, rappelle-t-on,  par un groupe de femmes pour dénoncer et se plaindre pour leur condition de travail, cette mélopée est devenue l’hymne à la résistance et la révolution sociale, culturelle, politique et à la revendication.

A la fois, révolutionnaire, antifasciste, féministe et international, « Bella Ciao » a construit sa popularité au fil des ans.

Depuis 1943, la chanson est progressivement reprise par beaucoup d’artistes dans le monde.

Traversant les âges, elle sera traduite dans plusieurs langues.

Reprise dans des manifestations comme les « sardines » en Italie ou récemment chez les « gilets jaunes » et leur « Macron ciao », ainsi que dans la série « Casa De Papel », la popularité du chant n’est plus à prouver.

Jordache DIALA
+243 81 285 39 20


Afriqueinfomagazine / MCP, via mediacongo.net
4197 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema