mediacongo.net - Actualités - Microsoft Edge: quand Windows 10 vous force à lancer son navigateur



Retour Sur le net

Microsoft Edge: quand Windows 10 vous force à lancer son navigateur

Microsoft Edge: quand Windows 10 vous force à lancer son navigateur 2020-07-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/6-12/edge_microsoft_20_857.jpg -

L'arrivée du nouveau navigateur aurait pu être une belle histoire, mais les pratiques abusives de l'éditeur de Windows ternissent son lancement.

En parallèle de sa mise à jour majeure de Windows 10, la version 2004, Microsoft a décidé de déployer en juin la nouvelle version de son navigateur Edge, concurrent de Chrome, Firefox et autres Safari. Remplaçant d'Internet Explorer, ce logiciel auparavant fondé sur un système maison a été refondu autour de Chromium, c'est-à-dire avec la même base que le navigateur de Google, ce qui lui permet d'afficher enfin d'excellentes performances. Mais ce lancement fait grincer des dents, Microsoft essayant de forcer la main aux utilisateurs de Windows.

Au lieu de proposer le logiciel à ses clients et de les laisser libres de l'essayer, l'éditeur a en effet décidé d'afficher automatiquement au démarrage de Windows une fenêtre impossible à fermer, dans laquelle le seul choix possible est de « prendre en main » Edge. Pas de bouton pour dire non, ni pour quitter : l'utilisateur est obligé de découvrir un logiciel qu'il n'a jamais demandé. Comme si ce n'était pas suffisant, Microsoft force l'ajout de l'icône de Edge dans la barre des tâches ainsi que sur le bureau, et des notifications apparaissent.close
volume_off

Aspiration des données

Certains utilisateurs témoignent de leurs mésaventures : l'un explique avoir supprimé par erreur Office (la suite regroupant Word, Excel, etc.) en essayant de se débarrasser de Edge, alors qu'un autre assure avoir décidé d'installer Linux le jour même pour se débarrasser de Windows.

Plus grave : dans certains cas, même en stoppant le processus dès son apparition, Edge importe automatiquement les données personnelles. Plusieurs témoignages sur le forum Reddit signalent en effet que les favoris de Firefox, par exemple, apparaissent dans Edge avant que l'utilisateur n'ait autorisé leur importation. « Comme d'autres navigateurs, Microsoft Edge permet à ses utilisateurs d'importer des données durant son installation », commente un porte-parole de Microsoft, où l'on confirme que les données sont aspirées automatiquement, mais que l'utilisateur peut les supprimer en refusant ensuite l'importation. Se servir dans des données personnelles puis, dans un second temps, demander l'autorisation de le faire : voilà une bien curieuse manière de procéder…

Notre astuce : lorsque la fenêtre Edge apparaît, cliquez sur « prendre en main », cela fera apparaître une seconde fenêtre dotée, cette fois-ci, d'une croix en haut à droite permettant de quitter. Pour les plus geeks, vous pouvez aussi utiliser le gestionnaire de tâches (Ctrl + Alt + Suppr) pour stopper Edge, mais Microsoft prévient qu'une telle action pourrait empêcher le navigateur de supprimer les données personnelles qu'il a automatiquement importées. On ne s'en sort pas !

De timides parts de marché

Autrefois empereur du Web avec les premières versions d'Internet Explorer, Microsoft avait été bousculé par Firefox, le navigateur libre de Mozilla, puis détrôné par Chrome, le navigateur développé par Google pour favoriser ses propres services. Microsoft essaye désespérément de reprendre des parts de marché avec Edge, lancé en 2015, et qui plafonne aujourd'hui à 3 % de parts de marché dans le monde (Chrome/Google : 64 %, Safari/Apple : 18 %, Firefox/Mozilla : 4 %).

Déjà condamné par la Commission européenne pour non-respect de la liberté de choix du navigateur dans son système d'exploitation, le géant de Redmond semble toujours vouloir profiter de Windows pour imposer des choix aux utilisateurs. À l'heure où la domination du système d'exploitation star est bousculée par les produits d'Apple, par les appareils sous Android ou encore par les consoles de jeux et autres télévisions connectées, pas sûr que ce soit une stratégie payante.


Le Point / MCP, via mediacongo.net
2033 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Tentative d'assassinat du VPM Gilbert Kankonde à Lubumbashi : le ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga parle d'une « fausse alerte »
AUTOUR DU SUJET

Nouveau monde. Sorti il y a 25 ans, Windows 95 a démocratisé l’informatique

MC Geek ! ..,

Walmart+Microsoft, le combo gagnant pour TikTok ?

MC Geek ! ..,

Bill Gates qualifie l'acquisition de TikTok par Microsoft de "calice empoisonné"

Sur le net ..,

A Hong kong, la volte-face des géants de la tech

Sur le net ..,