mediacongo.net - Actualités - Ituri: insécurité récurrente, un acteur social invite l’Etat congolais et la Monusco à vite agir 


Retour Provinces

Ituri: insécurité récurrente, un acteur social invite l’Etat congolais et la Monusco à vite agir

Ituri: insécurité récurrente, un acteur social invite l’Etat congolais et la Monusco à vite agir 2020-07-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/6-12/ituri_jeunes_deposent_un_memo_gouv_provincial_et_monusco_bunia_20_0.jpg -

Des jeunes ayant déposé un mémo au gouvernement provincial et à la Monusco à Bunia. Photo © DT

La situation sécuritaire en Ituri demeure très préoccupante. Un acteur social, revenant sur le bilan macabre de ces 6 derniers mois, se dit très indigné et exige des solutions urgentes.

Le lundi 6 juillet 2020, un groupe de jeunes à Bunia, s’identifiant à des « acteurs sociaux » a organisé une marche pacifique. Un mémorandum a été déposé au gouvernement provincial de l’Ituri et à la mission onusienne, contenant une série de recommandations.

« Au gouvernement central, d’établir un État Major avancé à Djugu et Mahagi, de renforcer l’armée en effectif et équipement adéquat face à la guerre symétrique, de dépêcher les ministres de la défense et des actions humanitaires en vue d’évaluer la situation et trouver une solution définitive », a écrit, Gloire Abasi, leur leader.

En poursuivant : « A la Monusco, d’étendre leur base militaire dans tout Djugu et Mahagi, d’assurer correctement la protection de civil contre les assaillants, d’accompagner le gouvernement dans le processus de précantonnement des miliciens ».

Au-delà d’une implication de la communauté internationale et de l’Etat congolais de garantir la paix et la sécurité de la population iturienne, un appel est lancé aussi aux jeunes, à la population ainsi qu’au gouvernement provincial.

La population iturienne est ainsi appelée à « s’abstenir de tentative de se créer des groupes ethniques pour l’autodéfense (…). La jeunesse doit collaborer avec les forces de défense en dénonçant tout mouvement suspect et toute personne qui veut compromettre la paix et la quiétude de la population ».

Dans leur mémo, ces jeunes indiquent que Djugu, Irumu, Mahagi et Mambasa demeurent en insécurité qui ne dit pas son nom. Des multiples groupes armés y sont signalés, à la base des atrocités extrêmes. Situation qui doit « cesser définitivement ».

David Ramazani
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
315 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Ituri : plus de 15 présumés criminels présentés au gouverneur Bamanisa par la police

Provinces ..,

Covid-19 : la ville de Bunia pourrait être bientôt confinée (officiel)

Provinces ..,

Ituri: Josiah Obat a pris ses fonctions de nouveau chef de bureau Monusco

Provinces ..,

Ituri: plus d’une dizaine de détenus décédés dans la prison centrale de Mambasa (CRDH)

Provinces ..,