mediacongo.net - Actualités - La Lucha appelle l’Assemblée Nationale à réexaminer l’entérinement de Malonda pour éviter un « chaos inutile »



Retour Politique

La Lucha appelle l’Assemblée Nationale à réexaminer l’entérinement de Malonda pour éviter un « chaos inutile »

La Lucha appelle l’Assemblée Nationale à réexaminer l’entérinement de Malonda pour éviter un « chaos inutile » 2020-07-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/6-12/lucha-ceni-ronsard-malonda-rdc.jpg -

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha RDC-Afrique), appelle l’Assemblée Nationale à réexaminer sa décision, portant entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la Centrale électorale CENI.

Selon lui, la chambre basse doit se remettre aux confessions religieuses «valablement représentées», c’est pour éviter un «chao inutile» au pays.

« La LUCHA envisage des actions de forte mobilisation pour barrer route à toute initiative qui tendra à compromettre l’unité nationale et le bon fonctionnement des institutions, tout en appelant l’Assemblée Nationale à réexaminer l’entérinement de Ronsard Malonda, tout en se remettant aux composantes de la société civile et confessions religieuses valablement représentées dans le but de trouver une harmonie en évitant le chao inutile à notre chère nation », dit la Lucha.

Dans un communiqué de ce lundi 6 juillet 2020, cette structure citoyenne dit avoir constaté une mauvaise foi et un « sens de rigidité », dans le chef de certaines confessions religieuses. Ce, après des consultations la semaine dernière avec des confessions religieuses, et des personnalités impliquées dans ce processus de désignation.

Selon la Lucha, c’est depuis le mois de Juin 2019 que l’équipe dirigeante de la CENI est fin mandat. D’où ; contrairement à ceux qui parlent de reformes avant la désignation des membres du Bureau de la CENI ; la Lucha pense qu’il y’a nécessité et urgence de son remplacement, pour ne pas encourager l’illégitimité et assurer le respect du délai électoral de 2023.

« Le système électoral nécessite une reforme dans certaines dispositions légales. Mais ces différentes reformes peuvent être progressives et peuvent surgir avant comme après l’étape de désignation. Et ces dernières ne doivent pas occasionner le dépassement du rendez-vous électoral de 2023 », dit le communiqué.

La Lucha RDC-Afrique appelle les confessions religieuses à agir pour la paix et la cohésion nationale ; «Et de ne pas allumer la flamme des guerres et d’instabilité des institutions du pays. Ce qui fragilisera les petites avancées démocratiques observées sous un grand sacrifice de lutte. Et dont les mouvements citoyens et la jeunesse en sont des victimes principales », dit-elle.

 

 

 

Museza Cikuru
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
1287 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 08.07.2020 à 11:11

la Lucha,nous te demandons de marcher pour: 1) que FATSHI nous montre son salaire s'etait une prommesse de champagne 2) la baisse du taux de change du$ 3)la lute contre le tribalisme a la presidence avec99,9% des kassains au cabinet de Fathi et dans les cabinets des ministers UDPS 4)La revision a la baisse des salaires de JKK,FATSHI,Lles autres chefs des institutions,les membres des cabinets ministeriels et presidential sans oubier les deputes et senateurs. cela honorera le slogan "le people d'abord"la Lucha ne doit pas etre un conglomerate des jeunes déoeuvré a la solde de politiciens.ils doivent chercher l'interet du people et non d'un groupe des politiciens vereux.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DN | TNNQ1UA - posté le 08.07.2020 à 10:46

Mr. Malonda a été candidat comme le reste de 23 candidats en liste, il y a eu élimination je ne sais pas par quel mécanisme Malonda et l'autre la sont resté sous le lead de l’église catholique ils ont décidé de passer au vote pour le de partager a ce stade tout était correct pas d’irrégularité apres le vote Mr. Malonde gagne les élections l’église catholique et le protestant contestent ce qui est normal dans tout Etat démocratique ce qui est drôle dans tout ceci les raisons avançaient par l’église catholique Mr. Malonda n'est pas kimbanguiste etc. Hors au tout début de leur congres pourquoi ils n'ont soulevé cet irrégularité pour l’écarter et puis pendant...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 08.07.2020 à 10:05

LUCHA et FILIMBI même moral avec LUMUKA, tous vrais combattants du bien du peuple Congolais. En ce moment, Felix Tshilombo jubile en Belgique avec Gisele Mpela pour le choix de Ronsard Malonda comme rétribution a sa nomination par Kabila, malgré ses 15% du 30 décembre 2018…..un vrai pantin et escroc au service de la Nation.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Déjà 19 mois de retard dans la préparation des élections de 2023 (Expert)

Politique ..,

Election 2023: Corneille Nangaa demande au gouvernement d’activer déjà le processus...

Politique ..,

Désignation du successeur de Corneille Nangaa: « Les églises décident souverainement de celui...

Politique ..,

Ancien président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoyi Mulunda arrêté à Lubumbashi

Société ..,