mediacongo.net - Actualités - Rita Bola : " Moins de 10% d’assujettis paient les impôts dus à la ville de Kinshasa " 


Retour Economie

Rita Bola : " Moins de 10% d’assujettis paient les impôts dus à la ville de Kinshasa "

Rita Bola : " Moins de 10% d’assujettis paient les impôts dus à la ville de Kinshasa " 2020-07-11
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/6-12/kinshasa_dgrk_recette_20_0214.jpeg -

Si la ville de Kinshasa peine à exécuter son programme, c’est entre autres parce que ceux qui y habitent sont caractérisés par un incivisme fiscal hors pairs.

Pour y faire face, des mesures fortes et courageuses doivent être prises au niveau de l’exécutif provincial, estime le désormais ex-directeur général de la Direction général de recettes de Kinshasa (DGRK), Rita Bola.

La DGRK a été créée en 2008. Elle est autonome. Parmi les difficultés auxquelles elle fait face, l’on note principalement l’incivisme fiscal. Elle dispose de 2 000 agents pour 28 000 assujettis actifs.

« Vous ne pouvez pas imaginer que pour une ville comme Kinshasa où l’on trouve environ 15 millions d’habitants, il n’existe même pas 100.000 assujettis. Dans notre répertoire, nous n’avons que 60 000 assujettis qui ne sont d’ailleurs pas tous actifs. Les assujettis actifs sont ceux qui paient leurs impôts et taxes tous les mois. Ils sont moins de 30 000. C’est donc cet incivisme fiscal qu’il faut d’abord combattre avant d’espérer mobiliser les recettes », a fustigé Rita Bola sur les antennes de Top Congo FM.

Parmi les obstacles à la mobilisation des recettes, Rita Bola indexe les lois de la République.

« Il y a la loi qui empêche la DGRK à percevoir d’autres impôts tels que l’impôt sur le revenu locatif. La ville de Kinshasa n’a comme richesse que le boom immobilier qui s’y trouve. C’est des millions de dollars qui ne sont pas payés, simplement parce que les gens se cachent sur une loi de 1969, considérant les revenus comme les bénéfices. Or, les revenus sont les produits pour ces sociétés-là. Et les impôts ne sont que des charges à déduire pour afin payer les bénéfices à la Direction générale des impôts (DGI). Il n’y a donc pas une double taxation, telle qu’allégué par certains assujettis pour justifier leur refus de payer l’impôt sur le revenu locatif dû à la DGRK », s’est-il indigné.

« Tous les immeubles que l’on trouve à Kinshasa se sont transformés en sociétés immobilières et ne paient pas les taxes », s’est-elle permise d’affirmer.

Moins de 500 000 assujettis sur 1 500 000 habitations

Rita Bola a affirmé sans peur d’être contredit, que la plus part des autorités habitant Kinshasa ne paient pas l’impôt sur le revenu locatif.

A la commune de Gombe par exemple (centre d’affaires de Kinshasa), regrette-elle, les très peu d’assujettis qui paient la taxe brillent par la minoration. Seulement 10% d’assujettis paient leurs taxes.

Sur les 10 quartiers que compte la commune de Gombe, 4 seulement sont déjà bien cartographiés, faute de matériels adéquats devant permettre de bien faire ce travail.

« Compte tenu de la façon dont Kinshasa est urbanisé, pour avoir des données fiables il faut numériser la ville. Il faut donc un système de numérisation et de cartographie de la ville modernes. Pour en arriver, il faut soit avoir des drones dont la ville est encore incapable d’acquérir, soit disposer des données satellitaires », a déploré Rita Bola.

Avant de préciser qu’à ce jour, la ville de Kinshasa vient de signer un contrat de collaboration avec une société privée qui, selon l’ex-directeur général de la DGRK, sera capable de fournir les données exactes quant au nombre d’habitations que contient Kinshasa.

Parmi les suggestions faites pour renflouer les caisses de la ville, Rita Bola propose l’obligation d’exiger les preuves du compte fiscal de chaque candidat qui veut postuler à n’importe poste politique que ce soit. Elle pose également le problème de renforcement des capacités des agents et cadres de la DGRK.

Quant à la vente des vignettes, Kinshasa dispose en 2020, de 320 000 véhicules identifiés contre 74 000 vignettes seulement vendues au cours de l’exercice 2019 (20%).

Concernant les revenus de la DGRK, il faut noter que depuis sa création il y a 13 ans, la DGRK mobilise chaque année, entre janvier et février, 7 à 8 milliards de francs congolais.

Pour le reste de l’année, cette régie financière de Kinshasa ne nageait qu’entre 3 et 5 milliards de francs congolais (environ 5 millions USD).

Pendant les 12 mois qu’elle a passée à la tête de la DGRK, Rita Bola affirme avoir facilité la mobilisation de 15 milliards de francs congolais. Une première depuis la création de la DGRK.

Olivier Kamo
Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
1795 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jiren | EA13W9H - posté le 11.07.2020 à 16:56

tu viens à la DGRK, sans reforme sans vision et tu te plaints en plus. va lire les théories sur l’impôt ça va t'inspirer un peu. autre chose, la redevabilité. vous ne rendez pas compte au peuple, 60.000.000 de dollars de dette dans de banques laissés par KIMBUTA a t il rendu compte de l'utilisation de ces sommes. si les gens ne veulent pas payer ils ont de bonnes raisons malheureusement pour toi tu les saura quand un excellent sera à la tete de cette institution.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

Olukaki Kinshasa, kisasa ango yango oyo tee...tu as laissé Yumbi en pleure, pendant venir t'enrichir à Kin avec Ngobila, cela sans compter sur l'excellent travail abattu par votre frère André Kimbuta.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

Olukaki Kinshasa, kisasa ango yango oyo tee...tu as laissé Yumbi en pleure, pendant venir t'enrichir à Kin avec Ngobila, cela sans compter sur l'excellent travail abattu par votre frère André Kimbuta.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Azanga Mawa | 9AE4BIQ - posté le 11.07.2020 à 13:15

Félicitations. Combien as-tu volé ( mieux pour vous, détourné)? Lelo à Makala pour avoir bien geré???

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Affaire Rita Bola : le Ministère public conclut à un non-lieu, l’ex-DG de la DGRK libérée

Société ..,

Kasaï-DGRKAS: le Directeur général Marcel Ndjoko au centre d'un scandale de détournement.

Provinces ..,

Kasaï : Les députés provinciaux brandissent une motion contre le gouverneur Dieudonné Pieme

Provinces ..,

Rita Bola transférée à Makala après la déposition d’un des responsables financiers de la DGRK

Société ..,